Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Communauté dAgglomération de La Rochelle, vers une mobilité plus durable

De
9 pages
Les impératifs liés au Grenelle de l’environnement incitent les collectivités territoriales à étudier les déplacements de leurs administrés. Réduire les émissions de CO2 est devenu un objectif fondamental pour la Communauté d’Agglomération de La Rochelle. Pour y parvenir, l’agglomération doit faire face à une périurbanisation importante qui allonge la distance des déplacements, incite les ménages à utiliser la voiture comme mode de transport principal dans leurs activités quotidiennes et accentue globalement les émissions de CO2 et autres pollutions associées. Favoriser les modes doux (marche et vélo) et développer des modes de déplacements alternatifs sont des pistes à envisager.
Voir plus Voir moins
Insee Poitou-Charentes N 314 - Janvier 2012 °
TERRITOIRE
Communauté d’Agglomération de LaRochelle, vers une mobilité plus durable « Engagée dans la révision de notreLes impératifs liés au Grenelle de l’environnement incitent  Plan de Déplacements Urbains (PDU) etles collectivités territoriales à étudier les déplacements de  avant d’envisager les nouvelles actions evenu unleurs administrés. Réduire le à mettre en œuvre, la Communautés émissions de CO2est d d’Agglomération de La Rochelle aoC al ruop latneamndfof tiecbjoLR d  eitnoémargglo dAautémmunrvpairenl, glagehco.elluoP  y raire face morétaoi nodtif souhaité connaître précisément lesa habitudes de déplacements de sesm orta habitants. C’est dans ce contexte qu’une p nte qui allonge la distance desà une périurbanisation i Enquête Déplacements Villes Moyennesidotnnietéviqus e se trincipalnsport pru scaitd na sel cretuoi vlar seart ed edom emmo lescite, inentsitilà u gasem néacemdépl a été menée. Elle devait nous permettre de constituer une base de donnéesaccentue globalement les émissions de CO2et autres pollutions et de disposer d’un outil d’aide à la associées. Favoriser les modes doux (marche et vélo) et développer décision exploitable sur le long terme, de déplacements alternatifs sont des pistes à envisager.de modes tout en nous situant par rapport auxs
autres agglomérations. Les résultats obtenus nous ont ainsi fourni un état initial des déplacements, nous ont aidés à comprendre et analyser les pratiques de mobilité et à réaliser des projections indispensables à l’élaboration de notre PDU. Demain, ils nous serviront à évaluer l’impact de nos choix sur les comportements et l’environnement, et à adapter en conséquence notre politique de déplacements et d’infrastructures de transport. »
Maxime BONO
Député-Maire de La Rochelle Président de la Communauté d’Agglomération
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin