Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Conteneurisation : changement de paradigme.

De
4 pages

Tourret (P). http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0078649

Ajouté le : 04 janvier 2013
Lecture(s) : 59
Signaler un abus
Note de Synthèse N°154  Avril 2013  Conteneurisation : changement de paradigme  La crise de 2008 a immanquablement mis un terme à la croissance formidable de la conteneurisation entamée dans les années quatre-vingt et portée au plus haut dans la décennie suivante. La localisation d'une grande partie de l'activité manufacturière en Chine et en Asie du Sud-Est, tout en préservant le rôle des nations industrielles d'Asie du Nord-Est, ainsi que le développement économique de bien des régions (Europe Centrale, Russie, Brésil, Moyen-Orient, Turquie…)reprise de 2010 a été anéantie, ont globalisé les échanges de conteneurs. La  les problèmes par économiques européens et l'incapacité des États-Unis à réaliser un redémarrage véritable. La question d'un nouvel âge de la conteneurisation se pose. Cette interrogation est d'autant plus aigüe que le secteur s'est formaté sur les bases d'une forte croissance ajoutant aussi une crise sectorielle à la difficulté du marché.  La demande en 2012La dynamique de la demande africaine et d'Asie La situation économique occidentale est importante pour occidentale (Inde, Golfe persique) permet de réduire un considérer les échanges conteneurisés puisque les peu la chute d'activité des exportations d'Extrême-Orient demandes européennes et américaines tempèrent une qui au final affichent -1% en 2012. Les flux depuis les grande part de l'activité maritime mondiale. Depuis autres continents vers cette partie du monde ont eux l'automne 2011, l'Europe est à nouveau en crise aussi beaucoup régressé (-3.3%). économique. En témoigne, le PIB de la zone euro qui a La crise est finalement plus profonde que durant les affiché l'an dernier un recul de -0.4%. Du côté américain, quelques mois de 2009, car elle touche simultanément à le résultat est moins catastrophique (+2.2% en 2012), l'Ouest, les Etats et les consommateurs. La destruction mais la situation économique reste préoccupante. Dans d'emplois ne présage rien de bon pour le court terme. les deux cas, le chômage atteint des niveaux records. En l'absence de relance forte de la consommation (dont L'année 2012 s'est traduite par un faible recul des flux on sait qu'elle repose sur l'accès débridé au crédit), la de conteneurs pleins interocéaniques (-0.5%) avec conteneurisation entre dans une phase de stagnation notamment une forte régression des importations vis-à-vis des deux marchés dominants. Elle touche par européennes (-4.4%) et une stabilité des importations ricochet les pays manufacturiers exportateurs et leurs américaines (0.6%). Spécifiquement, les importations ports. Les exportations chinoises en valeur après avoir d'Extrême-Orient ont régressé en Europe (-6%) et sont été encore de +8.9% en 2011 ont plafonné à 5.8% l'an restées stables aux États-Unis pour la deuxième année dernier. de suite. Le recul des exportations du Moyen-Orient / La seule note positive en Extrême-Orient est Asie du Sud (-3.2%) comme d'Amérique latine (-4.9%) l'importance des flux intra régionaux (de l'Indonésie à la témoigne des effets de la crise européenne. Corée). Le cabinet britannique Clarkson les annonce  (hors feedering) en progression de 6.8% en 2012. Ce Importations d'Extrême-Orient (M evp)qui les situera à plus de 28 M d'evp pleins, soit presque 2 M d'evp de plus que les exportations cumulées vers  16  l'Europe et l'Amérique du Nord. Cela restera vrai en 14  122013 alors que l'Europe est encore annoncée en recul.  10C'est donc en partie dans les ressources propres de  l'Extrême-Orient que se situe l'essentiel de la croissance 8 6  portuaire des ports alors même que le feedering vers les 4  plus grands hubs de la zone élève encore plus l'activité 2  régionale. Enfin, le dernier élément de la croissance de - 2008 2009 2010 2011 2012l'activité est l'étalement progressif de la conteneurisation  Europe Etats-UnisSources CTSen Chine qui concerne toujours aujourd'hui tous les  ports avec une vingtaine de ports maritimes et fluviaux  affichant des trafics supérieurs à un 1 M d'evp.   
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin