Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'évolution des zones humides entre 2000 et 2010. Des pressions toujours fortes.

De
4 pages

Genty (C). Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0077269

Ajouté le : 10 janvier 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
COMMSSR GééRL  déVELOPPEME dRLE
144 Octobre 2012
L’volution des zones humides entre 2000 et 2010 Des pressions toujours fortes
Une enquête nationale à dire d’experts a été menée en 2011 par le ministère en charge de l’Éco -logie sur des zones humides de métropole et d’outre-mer, territoires à enjeux pour la biodiversité. Si pour 11 % d’entre elles, la situation s’améliore, pour 48 %, elle se dégrade entre 2000 et 2010. Cette dégradation résulte davantage d’une altération de l’état de conservation des milieux humides présents dans les sites que d’une diminution de leurs superficies. Le drainage, l’urbani-sation, les évènements climatiques exceptionnels et la prolifération d’espèces envahissantes sont les principales causes de cette évolution. Les milieux salés des façades littorales semblent mieux résister que les milieux doux des plaines intérieures et des vallées alluviales. Par ailleurs, une dynamique en faveur des zones humides se confirme au cours de la décennie, avec une progres -sion de leur perception sociale et le renforcement des programmes de conservation et de gestion.
Levérpp euêuqn ,etunevne s ert0002t  e1020ur s d éavulrel sec hangements interd ruevafsenoz seesidum hetrmpe,  elPral taoinan dacnal  en tionLes zoLneess heunmjiedeusx, lodcealsis ézeosnàel’si ntheurfamcieddeess m uxieil 152 sites (carte). Présents sur les littoraux méditerranéen,terrestre et aquatique, se caractérisent par la présence atlantique, de la Manche et de la mer du Nord, dans lesd’eau, en surface ou dans le sol, ainsi que par des forma-vallées alluviales, les plaines intérieures, les massifs à tour -tions végétales remarquables. La variété et la spécificité bières et en outre-mer, ces sites abritent des milieuxet de la faune contribuent à la richesse de lade la flore humides diversifiés.biodiversité. Les zones humides permettent également d’épurer les eaux, de réguler les crues et de soutenir les Zones humides, une volution en demi-teinteétiages. Au-delà de leur rôle écologique, elles présentent des intérêts sociaux et économiques. Différents usages L’évolution des zones humides suit globalement laet activités s’y exercent, comme la chasse, l’élevage, la même tendance sur la période 2000-2010 que sur lapisciculture ou encore le tourisme. décennie 1990-2000. 48 % des zones humides se dégra-dent, 42 % restent stables et près de 11 % s’améliorent sites. Avec 53 % de sites en dégradation, le littoral atlan-(graphique 1). Ces résultats reflètent la prise en compte tique, de la Manche et de la mer du Nord semble particu-de deux paramètres sur lesquels se sont exprimés les lièrement touché. experts : l’évolution de l’étendue et de l’état de conserva - La dégradation des sites est due davantage à la détério -tion de chacun des milieux humides présents dans les ration de l’état de conservation des milieux humides qu’à
Les sites de l'enquête nationale zones humides (priode 2000-2010)
Guadeloupe Martinique Réunion
Mayotte
20 km 20 km 20 km 10 km GuyaneeSta inMti-qPuieerlroenSaint-Martinaulltiu-neat-Saint-Barthélémy 5 km 50 km Nouvelle-alédonie Polynéie 100 km 5 km 200km 50 km Note : Sur ces 206 sites enquêtés, 152 ont été renseignés.
ittoral atlantique de la Manhe et de la mer du Nord ittoral méditerranéen allée alluviale Plaine intérieure Mai à tourière one humide en outre-mer
0 50 100 km
Source : CGDD/SOeS, 2011.
www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin