Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La faible couverture des ménages des DOM contre les catastrophes naturelles. Analyse de la souscription à l'assurance habitation.

De
4 pages

Calvet (L), Grislain Letremy (C). Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0066386

Ajouté le : 03 janvier 2010
Lecture(s) : 8
Signaler un abus
COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE
n°46 Mars 2010
La faible couverture des ménages des DOM contre les catastrophes naturelles Analyse de la souscription à l’assurance habitation
Alors que les ménages d’outre mer sont plus exposés aux risques naturels que les ménages métropolitains, ils sont moins nombreux à s’assurer. Seuls 52 % d’entre eux sont assurés pour leur résidence principale, contre 99 % en métropole. La demande d’assurance des ménages est limitée, face à une offre qui semble restreinte. Le taux de souscription augmente avec le revenu et s’explique également par le statut d’occupation du logement. Les ménages accédant à la propriété et les ménages locataires ont un taux de souscription nettement supérieur à la moyenne, respectivement 77 % et 70 %. Les contraintes de souscription à l’assurance lors de la signature d’un prêt immobilier ou d’un bail, sont donc opérantes.
fiques s’accordent pour dire qu’un séisme majeur tou -Laines dannées. uqleuqsed zientseisna itnA seLnoc sellceanurssa l àesaH seuqsiRitluM H)*. (MRtionbitaou iuoqrtsp C es ietacagas ntratan leruortssehp obligatles sonta sscoéiioeremtn chera l’un de ces territoires entre aujourd’hui et l’étude du taux de souscription* de cette assurance régulièrement des séismes moins forts tels que le permet de mesurer la portée des dispositifs d’assurance séisme des Saintes du 21 novembre 2004 en Guade -des catastrophes. Identifier les ménages non-assurés l o u p e e t l e s é i s m e d e N o r d - M a r t i n i q u e l e peut permettre d’établir les leviers d’action afin 29 novembre 2007. Elles font l’objet d’un plan de pré -d’augmenter le taux de souscription. Les résultats sont vention spécifique (encadré 1). issus de données de l’enquête « budget de famille » 2006 Malgré cette forte exposition, les constructions de l’INSEE (voir Sources) et calculés sur un échantillon individuelles ne font pas toujours l ’objet d ’un donné. Ils correspondent donc à des ordres de grandeur. permis de construire et peuvent être très vulné -r a b l e s , e n p a r t i c u l i e r l o r s q u ’i l s ’a g i t d ’a u t o -Les ménages d’outre-mer plus exposésconstruction. que les ménages métropolitains … … ils sont pourtant moins assurés Les DOM sont plus exposés aux risques naturels que la métropole, c’est-à-dire qu’ils présentent davantage Il y a peu de données statistiques sur l’assurance de zones cumulant une probabilité d’un phénomène MultiRisques Habitation en outre mer. Néanmoins, le taux naturel avec des conséquences sur la population et de souscription est connu pour être faible. Plusieurs les équipements. sources le mentionnent, notamment l’Association La Guadeloupe et la Martinique sont fortement Française de génie ParaSismique (AFPS) qui donnent des exposées au risque sismique (tableau 1). Les scienti - chiffres confirmés par les résultats présentés ci-après.
Tableau 1 : L’exposition* aux risques naturels dans les DOM
RisqueSméaijsemuerss Volcanisme
MartiniqueGuadeloupeRéunion Guyane
Cyclones
(dTesexusp nocsaôittmiios)n  Inondations Mdoeu vteermraeinnt s es(leoxcpaolissitéieo)n (lexposition ocalisée)            
Source : MEEDDM/CGDD et MEEDDM/Direction Générale de la Prévention et des Risques
Service de l’économie, de l’évaluation et de l’intégration du développement durable
www.developpement-durable.gouv.fr
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin