Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La fréquentation touristique 2006 soutenue par les campings

De
2 pages
Parmi les trois modes d'hébergements enquêtés, seuls les campings augmentent leur fréquentation (+1,3 %). Celle des hôtels diminue légèrement (-0,9 %) et celle des hébergements collectifs continue de baisser (-3,5 %). Globalement, la fréquentation touristique enregistre presque 35 millions de nuitées et diminue de 1,1 % par rapport à 2005
Voir plus Voir moins
Tourisme
La fréquentation touristique 2006 soutenue par les campings
Parmi les trois modes d'hébergements enquêtés, seuls les campings augmentent leur fréquentation (+1,3 %). Celle des hôtels diminue légèrement (0,9 %) et celle des hébergements collectifs continue de baisser (3,5 %). Globalement, la fréquentation touristique enregistre presque 35 millions de nuitées et diminue de 1,1 % par rapport à 2005.
vec 18 millions de nuitées en 2006, la fréquentation A des hôtels de tourisme classés diminue de 0,9 %. Si au niveau national, la baisse est moins sensible (0,1%), c'est essentiellement dû à la clientèle française (+2,0 % de nuitées) alors qu'en RhôneAlpes, c'est la fréquentation étrangère qui croît (+4,1 %) sans pour autant compenser le recul de la fréquentation française (2,7 %) car elle ne représente que 28 % de la fréquentation totale.Les Britanniques sont toujours les plus nombreux à venir en RhôneAlpes : avec 1,4 million de nuitées, ils totalisent 27,5 % des nuitées étrangères et leur fréquentation n'augmente que dans les départements savoyards (+13 % de nuitées). Si les Belges, avec 12,7 % des nuitées étrangères, privilégient les départements savoyards cette année (+26 % en Savoie, +20 % en HauteSavoie), ils sont aussi davantage allés en Ardèche, Drôme et Isère. Par rapport à l'an dernier, l'offre en hôtels de chaîne progresse encore de 7 % au détriment des hôtels indépendants (3 %) et par conséquent, leur fréquentation augmente de 3 points, atteignant 41 % des nuitées totales.
Ardèche Isère Drôme Rhône Ain Savoie HauteSavoie Loire RhôneAlpes
40
Hôtellerie Nombre deEvolution nuitées 200620052006 (en milliers)%
498 2 503 1 141 4 087 1 088 3 673 4 344 811 18 145
7,5 0,2 1,7 1,7 1,0 0,4 1,5 1,9 0,9
Si le taux d'occupation des hôtels indépendants (52,5 %) est bien inférieur à celui des hôtels de chaîne (67,5 %), en revanche il est stable par rapport à 2005. La clientèle des hôtels de chaîne est surtout française (78 %), la clientèle d'affaires y est très présente (58 %) et les séjours sont très courts (1,64 nuitée pour les Français). Les étrangers privilégient les hôtels indépendants de haut de gamme (41 % des nuitées sont étrangères en hôtels 3 et 4 étoiles) et séjournent plus longtemps que les Français.
La fréquentation des campings pour la saison 2006 continue saprogression : +1,3 % des nuitées par rapport à 2005 (+2,1 % pour la France). Cette embellie profite à la moitié des départements de RhôneAlpes. Contrairement au niveau national, la fréquentation française baisse de 2,4 % (+2,1 % pour la France) mais la fréquentation étrangère s'accroît fortement (+6,3 % de nuitées contre +3,3 % au niveau national). Les emplacements de passage équipés d'hébergements légers tels que mobilhome, bungalow ou chalet sont très prisés (+11 % de nuitées). Ils enregistrent un taux
35 millions de nuitées en 2006 Campings Hébergementscollectifs Nombre deEvolution Nombrede Evolution nuitées 200620052006 nuitées 20052006 (en milliers)% (enmilliers) % 3 2094,5 349 0,2 713 3,91 1825,0 1 0886,4 3642,6 152 16,3147 16,1 389 1,4170 8,2 651 8,6 3692 2,6 1 2995,4 2851 8,4 85 16,9129 12,1 7 5861,3 8887 3,5
L’année économique et sociale 2006  Dossier n° 152
Ensemble Nombre deEvolution nuitées 20052006 (en milliers)%
4 056 4 398 2 593 4 386 1 647 8 016 8 494 1 025 34 618
4,4 1,8 1,4 0,7 1,8 2,1 4,5 4,7 1,1
Source : InseeDirection du Tourisme
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin