Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

LE TOURISME EN HAUTE-NORMANDIE EN 2006
Une année décevante dans l’hôtellerie
mais très satisfaisante dans les campings
Jérôme SCARABELLO
des 22 régions françaises et représente étrangère.En raison de la clientèle
1,5 % des nuitées de l’Hexagone. Sur l’ensemble de l’année 2006,
étrangère, la fréquentation des
Au cours de la seule période esti- trois quarts des touristes sont français
hôtels de Haute-Normandie vale, l'année 2006 apparaît moins favo- et la fréquentation de ces derniers est
rable en Haute-Normandie au regard en légère augmentation. La durée dediminue et passe sous la barre
de la stabilité affichée dans le reste de séjour des français ne varie pas, con-
des trois millions de nuitées en
la France. Entre mai et septembre trairement aux étrangers. Le nombre
2006. En revanche, les campings 2006, les hôtels enregistrent à peine de nuitées vendues aux étrangers est
950 000 arrivées et 1,5 million de nui- en forte diminution (- 14 %). Cettese portent bien et attirent
tées, soit 3,6 % de moins que lors de la clientèle provient essentiellement des
toujours davantage de touristes,
saison 2005. Les baisses sont plus pays de l’Union européenne, et plus
en particulier étrangers. fortes que celles enregistrées au spécifiquement du nord de l’Europe.
niveau national (respectivement Parmi eux, la clientèle britannique est
- 0,7 % de nuitées et - 0,9 % d’arri- majoritaire (plus d’un touriste étranger
vées). Néanmoins, cette décroissance sur trois) suivie par les Allemands etn 2006, l’hôtellerie homologuée a
concerne uniquement la clientèle les Belges.Evendu 2 916 000 nuitées, soit
une diminution de 4,2 % par rapport à
2005. Cette chute relativement forte FRÉQUENTATION DANS L'HÔTELLERIE HOMOLOGUÉE HAUT-NORMANDE
s’explique par la baisse du nombre d’ar- 2005 2006
De mai De mairivées (- 4,3 % par rapport à 2005). En
Année à septembre Année à septembre
effet, la durée moyenne de séjour se sta-
Nombre d'arrivées 1 926 1 006 1 844 949
bilise à 1,6 jours, mais reste inférieure à Français 1 370 626 1 393 648
Etrangers 556 380 451 301la moyenne nationale (1,8 jours). La
Nombre de nuitées 3 045 1 543 2 916 1 472Haute-Normandie se classe au 18e rang
Français 2 114 937 2 118 979
Etrangers 931 607 799 493
DEFINITIONS Durée de séjour 1,6 1,5 1,6 1,5
Français 1,5 1,5 1,5 1,5
Conformément à l’acception internationale, le
Etrangers 1,7 1,6 1,8 1,6
tourisme concerne tout voyage (tout départ et
retour au domicile avec au moins une nuit passée Taux d'occupation 58,1 65,6 58,2 65,4
hors de ce dernier), qu’il soit d’affaires ou de loi- Sources : INSEE, Direction du tourisme, partenaires régionaux (DRT, CRT, CDT) Unités : millier, jour, %
sirs. Est considéré comme touriste toute per-
sonne passant une nuit hors de son domicile.
Arrivées : nombre de clients différents qui séjour-
RÉPARTITION DES NUITÉES D'ÉTRANGERS PAR NATIONALITÉ DANS LES HÔTELS EN 2006
nent une ou plusieurs nuits consécutives dans le
même hôtel ou dans le même camping.
Etats-Unis
EspagneNuitées : nombre total de nuits passées par 3%
Suisse3%chaque arrivant dans un établissement ; ainsi un Autres pays 2%
couple séjournant trois nuits consécutives dans 4%
un hôtel ou un camping correspondra à six nui- Autres pays d'Amerique
tées, de même que six personnes ne séjournant 4%
qu’une seule nuit.
Royaume-Uni
Séjour : un séjour se caractérise par une arrivée Autres pays d'Europe 37%
et un certain nombre de nuitées sans interrup- 5%
tion. Pour dater un séjour on retient, par conven- Pays-Bas
tion, la date d’arrivée. 7%
Taux d’occupation : rapport, exprimé en %, entre
le nombre de chambres ou d’emplacements oc-
Italie
cupés et le nombre de chambres ou d’emplace- 8%
ments offerts.
Durée moyenne de séjour : rapport, exprimé en
jours, entre le nombre de nuitées totales et le Belgique Allemagne
nombre d’arrivées totales. 13% 14%
Saison : la saison d’été couvre les mois de mai,
juin, juillet, août et septembre.
Sources : INSEE, Direction du Tourisme, Comité Régional du Tourisme et Comités Départementaux du Tourisme
CAHIER D’AVAL n° 75 - Juin 2007 29
ACTIVITÉS
ÉCONOMIQUESMÉTHODOLOGIECAPACITÉ D'ACCUEIL DES HÔTELS HOMOLOGUÉS OU DE CHAÎNE SELON LA CATÉGORIE
EN HAUTE-NORMANDIE AU 1er JANVIER 2007
Les résultats présentés dans cette étude sont tirés
Hôtels des enquêtes de fréquentation réalisées chaque
4 étoiles Hôtels de chaîne année auprès de l’hôtellerie homologuée de0à4
0 étoile 1étoile 2 étoiles 3 étoiles et luxe classés non classés Total étoiles luxe et hôtels de chaîne non homologués
ainsi que de l’hôtellerie homologuée de plein air.
Eure 403 18 1 262 392 95 2 170 0 2 170
Les enquêtes, obligatoires, sont effectuées par
Seine-Maritime 1 811 194 3 569 1 619 55 7 248 219 7 467 l’INSEE à la demande du Ministère du Tourisme.
Haute-Normandie 2 214 212 4 831 2 011 150 9 418 219 9 637 Les questionnaires portent sur la clientèle fran-
çaise et étrangère.Sources : INSEE, Direction du tourisme, partenaires régionaux (DRT, CRT, CDT) Unité : chambre
L’enquête de fréquentation hôtelière est réalisée
mensuellement, tout au long de l’année, auprès
des hôtels de tourisme (hôtels homologués de 0Le taux d’occupation toutes catégo- s’accroît dans les deux départements
à 4 étoiles luxe et hôtels de chaîne non homolo-
ries d’hôtels confondues est relative- haut-normands, respectivement, gués). La représentativité de l’enquête est amé-
liorée grâce à une extension de l’échantillonment stable en 2006 (58 %). + 4,4 % dans l’Eure et + 0,7 % en
financée par les comités régional et départe-
Les hôtels classés 0 étoile ont Seine-Maritime. mentaux du tourisme.
L’enquête dans l’hôtellerie de plein air est ef-vendu près d’un million de nuitées, soit Les touristes étrangers sont venus
fectuée mensuellement de mai à septembre
un tiers des nuitées vendues en 2006. plus nombreux (+ 3,6 %) et sont restés auprès de l’ensemble des terrains de camping
homologués de 0 à 4 étoiles. Elle a été rénovéeParmi les autres catégories d’hôtels, un peu plus longtemps. Leur durée
en 2004. Les nuitées et les arrivées sont désor-
les 2 étoiles restent les plus moyenne de séjour augmente légère- mais enregistrées selon le type d’emplace-
ments loués (nus ou locatifs).recherchés. ment en 2006, à 2,5 jours. La part de la
Enfin, la clientèle est essentielle- clientèle étrangère dans
ment une d’affaires (58 % l’ensemble des nuitées CAPACITÉ D'HÉBERGEMENT DES CAMPINGS SELON LA
contre 43 % sur le plan national). CATÉGORIE EN HAUTE-NORMANDIE AU 1er JANVIER 2007*départementales est plus
1 2 3 4importante dans l’Eure
étoile étoiles étoiles étoiles Total
(55 % contre 44 % en
Eure 429 782 1 319 1 332 3 862
DES CAMPEURS Seine-Maritime). Confor- Seine-Maritime 894 3 223 2 154 532 6 803
Haute-Normandie 1 323 4 005 3 473 1 864 10 665DE PLUS EN PLUS NOMBREUX mément aux années pré-
Sources : INSEE, Unité : emplacementcédentes, la clientèle
Direction du tourisme, partenaires régionaux (DRT, CRT, CDT)
Après une saison estivale 2005 en étrangère des campings
*Sont comptabilisés l'ensemble des emplacements qu'ils soient offerts à la clientèle de
hausse de 3,5 %, la fréquentation des est constituée à 90 % passage ou loués à l'année.
terrains de camping connaît à nouveau d’Européens du Nord et
une augmentation en 2006. Ainsi, les Hollandais sont encore SAISON D'ÉTÉ DANS LES CAMPINGS HOMOLOGUÉS
EN HAUTE-NORMANDIE (de mai à septembre)622 000 nuitées ont été vendues sur la les plus nombreux à
Total Dont étrangerssaison 2006, soit 4,6 % de plus qu’en camper (45 %) suivis des
2005 2006 2005 20062005, contre 2,5 % pour la France Britanniques, Allemands
Nombre d'arrivées 189 192 112 116métropolitaine. et Belges.
Eure 45 47 30 31
A l’exception de 2003, année de La clientèle française a Seine-Maritime 144 145 82 85
l’Armada, la fréquentation en 2006 est aussi profité du camping Nombre de nuitées 595 622 265 288
Eure 120 129 64 71la meilleure depuis le début de la dé- un peu plus longtemps,
Seine-Maritime 475 493 201 217
cennie. Cependant, la Haute-Nor- tant dans l'Eure qu'en
Durée de séjour 3,2 3,2
mandie demeure classée 20e région Seine-Maritime. Sa durée Français 4,3 4,4
Etrangers 2,4 2,5française en terme de nuitées par moyenne de séjour aug-
Taux d'occupation 30,4 30,3habitant. mente (4,4 jours contre
Sources : INSEE, Unités : millier, jour,%De mai à septembre 2006, 192 000 4,3 jours). Enfin, le taux Direction du tourisme, partenaires régionaux (DRT, CRT, CDT)
touristes ont été reçus dans les cam- d’occupation global ne
pings haut-normands (soit 2 % de plus varie pas en 2006, à
qu’en 2005). Le nombre des arrivées 30,3 %
POUR EN SAVOIR PLUS
La saison touristique en 2006 - In : AVAL - N° 61 (2007, janvier) Insee Haute-Normandie
Portail de la conjoncture : www.insee.fr/fr/insee_regions/haute-normandie/rfc/Tableau_de_bord.htm
30 CAHIER D’AVAL n° 75 - Juin 2007

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin