Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le transport routier de marchandises allemand.

De
59 pages
Après une présentation de la situation géographique, économique et politique de l'Allemagne, cette étude met en lumière les caractéristiques du transport routier de marchandises (TRM) allemand, analyse son activité et fait ressortir les différences structurelles entre les deux pavillons des Länder Est et Ouest du pays.
Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0078672
Voir plus Voir moins
 
 
   
   LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES ALLEMAND  
 
Dernière mise à jour 29 janvier 2013  
  
 
 
Sommaire 
1. PRESENTATION GENERALE .................................................................................................. 1 
1.1. CADRAGE GEOGRAPHIQUE ET POLITIQUE .......................................................................................... 1 1.2. CADRAGE ECONOMIQUE ............................................................................................................... 2 1.2.1. Excédent des caisses cneussaard sociale et du budget à la mi2012 ........................................................... 3 1.2.2. Taux de chômage .......................................................................................................................................... 3 1.2.3. Croissance soutenue par les eonstatixpor et la itamnoocmosn intérieure ................................................... 4 1.2.4. mesentssmorbsiA des perspectives à venir ................................................................................................... 5 1.2.5. étuiesudqnI allemandes face à un risque de décrochage français ................................................................ 6 1.3. SITUATION ENERGETIQUE DE LALLEMAGNE ...................................................................................... 7 1.4. LES DEFIS DU TRANSPORT ALLEMAGNE ............................................................................................. 8 1.5. LES INFRASTRUCTURES ET LEUR UTILISATION ................................................................................... 10 1.5.1. Blocages face aux mégas projets de grandes niasfructrretus de transport ................................................ 10 1.5.2. ncnaenemtFi des sarfcurtnitures ................................................................................................................. 11 1.6. DONNEES DE CADRAGE DU SECTEUR DU TRM EN ALLEMAGNE ............................................................. 12 1.6.1. Parts modales ............................................................................................................................................. 13 1.6.2. Le pavillon de TRM allemand en 20102011 ............................................................................................. 14 1.6.3. Cabotage en Allemagne et cabotage du pavillon allemand ....................................................................... 17 2. PRESENTATION SPECIFIQUE DU TRM EN ALLEMAGNE ....................................................... 18 2.1. LORGANISATION DU SECTEUR ...................................................................................................... 18 2.1.1. Syndicats elsionnsseforp et syndicats de salariés ....................................................................................... 18 2.1.2. serpsitnerE de TRM en Allemagne .............................................................................................................. 18 2.1.3 Les conducteurs ndépitnsnead .................................................................................................................... 22 1.6.4. Analyse sectorielle du chiffre desirfaaf et de la rentabilité ........................................................................ 22 2.1.4 La formation elleoinnefsspor ...................................................................................................................... 24 2.1.5. Les soutiens au secteur ............................................................................................................................... 25 2.2. PRESENTATION DE LORGANISATION DU MARCHE ............................................................................. 27 2.2.1. Les conditions daccès au marché ............................................................................................................... 27 2.2.2. Panorama des entreprises leader ............................................................................................................... 29 2.2.3. Temps de travail et mode de itionosspantr de la directive 2002/15/CE, heures upsémplatneseri ............. 30 2.3. LE CONTROLE ET LES INFRACTIONS, CONTROLE TECHNIQUE ................................................................ 32 2.4. FISCALITE GENERAL ET SPECIFIQUE SAPPLIQUANT AU TRM ET PEAGES AUTOROUTIERS ............................. 36 2.4.1. Charges sociales .......................................................................................................................................... 36 2.4.2. Fiscalité spécifique du TRM en Allemagne (2010). ...................................................................................... 37 2.4.3. Fiscalité des salaires en Allemagne ............................................................................................................. 37 2.4.4. Les péages ................................................................................................................................................... 39 2.5. REGLEMENTATION DU TRAVAIL, CONVENTIONS COLLECTIVES .............................................................. 42 2.5.1. noCtnevsnoi collectives ............................................................................................................................... 43 2.5.2. Primes, dtnseiemféar et autres avantages ................................................................................................. 45 3. COUTS IOATXELPITNOD DUN PL 40 TONNES DU TRM ALLEMAND A LANOITANRETNIL .. 48 3.1. METHODE ET PERIMETRE DE LENQUETE AUPRES DENTREPRISES DE TRM ALLEMANDES ............................ 48 3.2. CONDITIONS DEXPLOITATION DES ENTREPRISES INTERROGEES ............................................................ 48 3.3. OBSERVATION DES COUTS DE PERSONNEL DE CONDUITE .................................................................... 50 3.3.1. Etat du marché ............................................................................................................................................ 51 3.3.2. onsiditCno de travail ................................................................................................................................... 51 3.4. PRESENTATION DE PROFILS TYPE ................................................................................................... 52 3.4.1. Länder de lOuest ........................................................................................................................................ 53 3.4.2. Länder de lEst ............................................................................................................................................. 54 4. REFERENCES ...................................................................................................................... 55 
BIBLIOGRAPHIE ............................................................................................................................ 55 
 
 
1. 
Présentation Générale 
1.1. Cadrage géographique et politique L’Allemagne est une république fédérale qui repose, depuis 1949, sur une Constitution très précise appelée « la loi fondamentale » (Grundgesetz), régissant une répartition explicite des compétences, et leur financement, entre les différents niveaux de pouvoir du fédéralisme. La réunification allemande, le 3 octobre 1990, ouvre une nouvelle page de l’histoire européenne et a encouragé l’élargissement de l’UE aux nouveaux Etats Membres à l’Est en 2004.  La démocratie allemande repose sur deux chambres, le Bundestag où siègent les députés, et le Bundesrat, la chambre des représentants des gouvernements des seize Länder. Au Bundestag, le représentant de la majorité parlementaire devient alors le chancelier. Le rôle du Bundesrat, où siègent les représentants des ministres – Présidents des Länder élus dans les scrutins régionaux au niveau des Länder, est important en particulier en matière fiscale pour toutes les lois et dispositions qui concernant les compétences dévolues aux Länder ou partagées avec le Bund, le gouvernement fédéral.  Les partis politiques institutionnalisés fondent la vie politique allemande, en particulier la CDU (les chrétiens-démocrates), le SPD (les sociaux-démocrates), le FDP (les libéraux) et les Verts. Les scrutins sont proportionnels et intègrent la représentation des petits mouvements, mais à partir d’un certain niveau de voix exprimées. De plus, la protection de la classe moyenne est un élément fondamental de la démocratie allemande, afin de s’éloigner de choix extrêmes. C’est dans ce cadre qu’il faut comprendre la grande résistance industrielle du tissu économique allemand et la présence de nombreuses PME-PMI de tailles intermédiaires : ces entreprises offrent en effet un nombre très important d’emplois pour tous les niveaux de qualification évitant l’existence d’un chômage persistant susceptible de déstabiliser le corps social comme ce fut le cas dans les années 1930.  Le président de la République fédérale (actuellement M. Joachim Gauck), élu par un collège de grands électeurs, possède un rôle non négligeable dans la promulgation des lois votées par le Bundestag avec l’accord éventuel du Bundesrat. Sa fonction reste néanmoins honorifique mais elle s’apparente aussi à celle d’une clef de voute. Le fédéralisme allemand consacre la règle de la loi et, dans ce cadre, donne un pouvoir d’évaluation et de contrôle, sans équivalent en Europe, à la Cour Constitutionnelle de Karlsruhe qui tranche les litiges liés à l’interprétation de la Constitution. Son rôle a été central dans l’ensemble de mesures prises pour la sauvegarde de l’Euro en 2011 et 2012.  D’un point de vue plus opérationnel, le fédéralisme allemand se caractérise par un niveau fort de coopération et d’imbrication entre le Bund, les Länder et les communes appelées les «Gemeinde ». Les experts parlent de fédéralisme coopératif, avec des compétences (soutien économique, universités et recherche, gestion des côtes et du littoral,…) et des impôts partag és entre les différents niveaux de pouvoir. De nombreuses dispositions de redistribution des recettes fiscales existent entre les Länder (le Länderfinanzausgleich), surtout de l’Ouest (Hesse, Bavière, Bade Wurtemberg, Hambourg principalement), vers l’Est, mais aussi entre communes riches et pauvres (Gemeindefinanzausgleich). Ces mécaniques complexes de péréquation sont un élément exemplaire et unique de fédéralisme fiscal par le fort niveau de redistribution et de solidarité qui les fondent, mais aussi par leur sophistication (place faite aux incitations pour réduire le niveau de redistribution sur longue tendance, calcul mis à jour chaque année, clé de répartition des recettes fiscales,…).    
 1
 
- Superficie: - Densité:   - Population:   - Capitale:   Nature du régime: -- Chef d’Etat:   - Chancelière fédérale: - Ministre des transports:   - Commissaire européen:   - Nombre de députés européens:   
357 026 km² 229 hab. /km² 81 751 602 habitants au 1erjanvier 2011 Berlin République fédérale M. Joachim Gauck (président fédéral) Mme Angela Merkel M. Peter Ramsauer, ministre fédéral des transports, des travaux publics et du développement urbain M. Günther Oettinger, commissaire à l’énergie 99 sur 750 (96 sur 751 à partir de 2014)
1.2. Cadrage économique - Monnaie:  Euro PIB (au prix du marché):   2 644 G€ en 2012 (prévision fin 2012) -- PIB/hab. en SPA:     121 (standard de pouvoir d’achat avec base 100 = UE27) - Taux de croissance du PIB:   3,1 % en 2011 ; +0,7 en 2012 - Taux d’inflation annuel moyen:   2,1 % en 2012 - Taux de chômage (BIT):    5,3 % en décembre 2012 - Salaire minimum brut:    Il n’y a pas de salaire minimum en Allemagne - Salaire moyen:    533 €/mois brut dans l’industrie et services marchands,3 2 925 €/mois brut dans le secteur des transports - Formation brute de capital fixe: 512 G€ en 2011 - Exportations de biens et services:  1 289 G€ en 2011 - Importations de biens et services:  1 161 G€ en 2011 - Balance commerciale:   159 G€ en 2011 - Flux des IDE – solde:     35 G$ en 2010  Tableau : Comparaison franco-allemande  Population totale (millions) 2011 81,8 Densité (hab. /km2) 229 PIB - prévision 2012 (mds d’€) 2 644 Croissance économique 2009 : - 5,1 % 2010 : 4 % 2011 : 3,1 % IDH (2010) 10èmerang Taux de chômage (fin 2012) 5,3 % Taux d’inflation (2012) 2,1 % Dette publique (% du PIB) (T2 2012)  %82,8 % 91 Répartition du PIB par secteur (2006)  : 2 % Agri.Agriculture : 0,9 % Industrie : 29,8 % Industrie : 20,5 % Services : 69,3 % Services : 77,5 % Part des échanges dans le PIB (2008) 44,1 % % 27,7 Source : Conférence Lyon 1 - Lyon 2, Goethe Institut, 50èmeanniversaire du Traité de l’Elysée, nov. 2012  
 2
65,5 97 (115 en métropole) 2 030 2009 : - 2,6 % 2010 : 1,4 % 2011 : 2 % 14èmerang 10,5 % 2,2 %
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin