Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Léconomie sociale en Champagne-Ardenne 

De
2 pages
L’économie sociale en Champagne-Ardenne Une composante importante de l’économie régionale La Champagne-Ardenne en position médiane 10,8Champagne- France Ardenne métropolitaine 8,6 9,84 477 210 967Établissements employeurs 12,3 10,6 8,6 9,2% du parc total 10,2 6,913,6 10,747 791 2 214 123Effectifs salariés 12,6 10,7 9,9 10,4 11,3% des effectifs salariés totaux * 9,940 075 1 885 734Effectifs salariés en ETP Effectif salarié total 12,5de l'économie sociale* 10,0 9,3% des effectifs salariés totaux en ETP 11,4374 110 11,6 10,2 * ETP : équivalent temps plein 124 700 Méthodologie : voir encadré page 2 Source : Insee, Clap 2008 Part de l'économie sociale 11,5dans l'effectif salarié total en % 10,5 9,612 et plus de 10,7 à moins de 12 12,3 de 9,6 à moins de 10,7 moins de 9,6 8,3 Lecture : Avec 47 791 salariés, l’économie sociale représente 10,7 % des effectifs salariés de la Champagne-Ardenne.
Voir plus Voir moins

L’économie sociale en Champagne-Ardenne
Une composante importante de l’économie régionale La Champagne-Ardenne en position médiane
10,8Champagne- France
Ardenne métropolitaine
8,6 9,84 477 210 967Établissements employeurs
12,3 10,6
8,6 9,2% du parc total 10,2
6,913,6 10,747 791 2 214 123Effectifs salariés 12,6
10,7 9,9 10,4 11,3% des effectifs salariés totaux
* 9,940 075 1 885 734Effectifs salariés en ETP Effectif salarié total
12,5de l'économie sociale* 10,0 9,3% des effectifs salariés totaux en ETP 11,4374 110 11,6 10,2
* ETP : équivalent temps plein 124 700
Méthodologie : voir encadré page 2
Source : Insee, Clap 2008
Part de l'économie sociale
11,5dans l'effectif salarié total en % 10,5 9,612 et plus
de 10,7 à moins de 12 12,3
de 9,6 à moins de 10,7
moins de 9,6
8,3
Lecture : Avec 47 791 salariés, l’économie sociale représente 10,7 % des effectifs
salariés de la Champagne-Ardenne.
Source : Insee, Clap 2008
Une présence de l'économie sociale dans tous les secteurs d’activité
Activités financières et d'assurance (5 594)
Autres activités de services (5 156)
Administration publique, enseignement, santé, action sociale (25 801)
Activités scientifiques, techniques, services administratifs et de soutien (3 360)
Ensemble (47 791)
Industrie (4 751)
Commerce, réparation d'automobiles et de motocycles (2 173)
Hébergement et restauration (275)
Information et communication (88)
Agriculture, sylviculture et pêche (197)
Construction (351) %
0 20 6040
Lecture : En Champagne-Ardenne, dans le secteur des activités financières et d’assurance, l'économie sociale regroupe 48,4 % des emplois, soit 5 594 salariés.
Source : Insee, Clap 2008
Le poids important des coopératives dans la région (en effectifs salariés)
Champagne-Ardenne France métropolitaine
Fondations Fondations
1% 3%
Coopératives
14%Coopératives
Mutuelles
24% 5%
4%
Mutuelles
71% 78%
Associations Associations
Source : Insee, Clap 2008
© IGN - Insee 2010L’économie sociale en Champagne-Ardenne
Les associations : poids lourd du secteur
Effectifs salariés au 31/12/08 Effectifs salariés en ETP Établissements employeurs
Nombre % Nombre % Nombre %
18 225 38,1 14 100 35,2 802 17,9Associations - social
5 406 11,3 4 630 11,6 273 6,1 - éducation
1 621 3,4 1 379 3,4 70 1,6Associations - santé
1 683 3,5 1 468 3,7 1 010 22,6 - sport, culture et loisirs
275 0,6 233 0,6 63 1,4Associations - hébergement et restauration
3 280 6,9 2 747 6,9 349 7,8 - services aux entreprises
3 631 7,6 2 946 7,4 973 21,7Autres associations
34 121 71,4 27 503 68,6 3 540 79,1Ensemble des associations
4 317 9,0 4 052 10,1 348 7,8Coopératives du domaine agricole
4 057 8,5 3 912 9,8 345 7,7 de crédit
3 028 6,3 2 600 6,5 59 1,3Coopératives de production et autres
11 402 23,9 10 564 26,4 752 16,8Ensemble des coopératives
1 017 2,1 868 2,2 100 2,2Mutuelles de prévoyance
955 2,0 889 2,2 69 1,5Mutuelles d'assurance
1 972 4,1 1 757 4,4 169 3,8Ensemble des mutuelles
296 0,6 251 0,6 16 0,4Fondations
47 791 100,0 40 075 100,0 4 477 100,0Ensemble de l'économie sociale
Source : Insee, Clap 2008
Un secteur coopératif puissant dans la Marne Des territoires diversement concernés
Effectifs salariés Effectifs salariés Établissements
unité : nombre au 31/12/08 en ETP employeurs Effectifs salariés de
l'économie sociale6 441 5 087 662 Vallée-de-la-MeuseArdennes Associations
13 8309,8
1 095 1 059 133Coopératives
4 610452 386 45Mutuelles
7 988 6 532 840Ensemble
7 459 6 173 848Aube Associations
Reims Part de l'économie sociale2 057 1 935 127Coopératives 11,3 dans l'effectif salarié total
432 377 41Mutuelles des zones d ’emploi en %
Châlons-en-Champagne9 948 8 485 1 016Ensemble 11,6 12 et plus
15 787 12 665 1 535 ÉpernayMarne Associations de 10,7 à moins de 12
15,4
7 790 7 142 425 de 9,6 à moins de 10,7Coopératives
moins de 9,6904 824 57Mutuelles
Marne-Moyenne
24 481 20 631 2 017 8,8Ensemble
4 434 3 578 495Haute-Marne Associations
Sud-Ouest-Champenois460 428 67Coopératives
7,6
184 170 26Mutuelles
5 078 4 176 588Ensemble
47 495 39 824 4 461 TroyesChampagne-Ardenne
10,7
Champ : établissements employeurs de l'économie sociale hors fondations
Source : Insee, Clap 2008
Haute-Vallée-de-la-Marne
9,2
Lecture : Avec 13 833 salariés, l’économie sociale représente 11,3 % des effectifs salariés de
la zone d’emploi de Reims.
Source : Insee, Clap 2008
En France, l’économie sociale est couramment définie comme le regroupement des structures économiques qui partagent des principes fondateurs définis dans une charte commune
publiée en 1980 : fonctionnement démocratique, liberté d’adhésion, but non lucratif (non appropriation individuelle des excédents financiers, à l’exception des sociétés coopératives),
dimension humaine au centre de la finalité des entreprises. Ces principes garantissent une certaine stabilité aux entreprises de l’économie sociale, qui sont profondément ancrées dans une
forte dynamique territoriale. Ils permettent également à chaque sociétaire d’avoir une voix égale aux autres (quel que soit son apport financier) notamment lors du choix des orientations
prises par sa structure. Le périmètre de l’économie sociale est donc défini par la forme juridique des entreprises, et non par leur domaine d’intervention. La sélection statistique des
établissements de l’économie sociale est essentiellement guidée par l’identification de leur appartenance à ces catégories juridiques. Les structures de l’économie sociale sont classées en
quatre grandes familles : associations, coopératives, mutuelles et fondations.
À partir de 2008, les données sont présentées dans la nouvelle nomenclature d’activités NAF Rév. 2 en vigueur depuis le 1er janvier 2008. Les données relatives à l’agriculture, la
sylviculture et la pêche sont diffusées pour la première fois sur l’année 2008, dans la section « Agriculture, sylviculture et pêche ».
Pour en savoir plus :
www.cresca.fr
www.insee.fr
« L’économie sociale de Champagne-Ardenne : un salarié sur dix, un établissement sur dix », Insee flash, n° 93, septembre 2008.
« L de : une présence dans tous les territoires, mais plus ancrée dans l’urbain » , Insee flash, n° 95, novembre 2008.
© IGN - Insee 2010