Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les aires d'emploi de l'espace rural dans les Hautes-Pyrénées

2 pages
Vous trouverez au recto de cette publication : Une analyse de la situation conjoncturelle du département avec en particulier des chiffres sur l'emploi pour le 1er trimestre 2003 et le chômage du 2e trimestre 2003 resituant le département dans la région Midi-Pyrénées et plus largement dans l'ensemble de la France. Le verso est consacré à une étude portant sur la démographie et l'emploi dans les aires d'emploi de l'espace rural.
Voir plus Voir moins

numéro 13-65 : septembre 2003
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
Nombre de demandeurs d'emploi en baisse
Dans les Hautes-Pyrénées, 1 392
er véhicules particuliers neufs ont étéAu cours du 1 trimestre Evolution du taux de chômage
e immatriculés au cours du 2 trimestre2003, l’emploi salarié dans les et de l'emploi salarié
Emploi (base100 au 4 T 94) Taux de chômage (%) 2003, soit une baisse de près de 17 %Hautes-Pyrénées (hors agriculture,
112 e13,0 par rapport au 2 trimestre 2002.éducation, administration, santé et Emploi
12,5
action sociale) est en repli (- 0, 2 %). 108 12,0 Le complexe thermoludique de
Cependant, en un an, de mars 2002 11,5 Bagnères-de-Bigorre « Aquensis »
à mars 2003, l’emploi progresse 104 accueille ses premiers visiteurs en11,0
juillet, avec à la clé la création dede + 1,7 %, soit plus que l’emploi 10,5
20 emplois (3 300 m² de locaux et100 Chômagerégional (+ 1,4 %) et national 10,0
7 M€ d’investissement).9,5(+ 0,1 %).
4T94 4T95 4T96 4T97 4T98 4T99 4T00 4T01 4T02
Début 2003, l’emploi fléchit Emploi salarié Taux de chômage Reprise des vols entre Tarbes et
er e1 trimestre 2003 2 trimestre 2003 (%)sur l’ensemble des secteurs, notam- (en milliers) Paris-Orly par Aéris à partir du 2 juin à
Hautes-Pyrénées 46,8 10,3ment dans le tertiaire où la raison de deux rotations quotidiennes,
Midi-Pyrénées 610,5 9,4
croissance était restée soutenue en suite à la mise en liquidation judiciaireFrance 15 449,3 9,5
2002. Le secteur des services aux Source : Insee, estimations trimestrielles cvs d’Air’Lib.
entreprises a moins recours aux
intérimaires. Le commerce de détail
et l’hôtellerie-restauration subissent d’emploi inscrits à l’ANPE, soit une
un fléchissement des embauches. diminution de 1,2 % (contre La durée moyenne de
Dans les Hautes-Pyrénées, le + 2,2 % pour l’ensemble de la chômage dans le département est
taux de chômage s’établit à 10,3 % région). Cette baisse est plus favora- passée de 12 mois fin juin 2002
fin juin 2003, soit une baisse de ble aux femmes (- 1,8 %) qu’aux à 11 mois fin juin 2003 (comme dans
0,2 point en un an. Il reste supérieur hommes (- 0,5 %). Les techniciens l’ensemble de Midi-Pyrénées).
aux taux de chômage régional (9,4 %) et les cadres ne bénéficient pas de Le chômage de longue durée
et national (9,5 %). cette embellie ; en juin 2003, ils sont (inscrits depuis plus d’un an) dimi-
Fin juin 2003, on compte un plus nombreux à être inscrits nue en un an de 7,7 %, plus vite
peu plus de 7 100 demandeurs à l’ANPE qu’un an plus tôt. qu’en Midi-Pyrénées (- 4,5 %).
DONNEES DE CADRAGE
erRépartition des établissements par secteur d'activité au 1 janvier 2003
Hautes-Pyrénées Midi-Pyrénées France
Nombre Répartition (en %) Nombre Répartition (en %) Nombre Répartition (en %)
Industrie dont : 1 149 9,5 14 993 11,2 304 688 10,4
Industries agricoles et alimentaires 378 3,1 4 144 3,1 76 014 2,6
Industrie manufacturière 655 5,4 9 856 7,4 216 345 7,4
Construction 1 563 12,9 19 475 14,5 351 670 12,0
Commerce 3 286 27,1 35 560 26,6 786 208 26,9
Services dont : 6 129 50,5 63 917 47,7 1 481 526 50,7
Transports 346 2,9 4 364 3,3 114 443 3,9
Services aux entreprises 1 236 10,2 18 603 13,9 490 597 16,8
Services aux particuliers 2 831 23,3 19 236 14,4 444 571 15,2
Ensemble 12 127 100,0 133 945 100,0 2 924 092 100,0
Source : Insee Midi-Pyrénées, SiRÈNE (hors agriculture, activités financières et administration)
23456789012345678901234567891199234567890123456789012345678234567890123456789012345678923456789012345678901234567812345678901234567890123456782345678901234567890123456789911923456789012345678901234567819119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678991123456789012345678901234567823456789012345678901234567899112345678901234567890123456782345678901234567890123456789911234567890123456789012345678234567890123456789012345678991123456789012345678901234567823456789012345678901234567891234567890123456789012345678919234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567812345678901234567890123456789GéoFLA ® © IGN 1999 - Insee 2003
L'espace rural gagne des emplois dans les Hautes-Pyrénées
Dans le département des Vic-en-Bigorre (+ 20,2 %) et Argelès- Bigorre (- 1,3 %). Dans les autres
Hautes-Pyrénées, 39 % de la popu- Gazost (+ 4,9 %). A l’inverse, l’em- communes rurales, l’emploi est en
lation réside dans l’espace rural ploi a diminué dans celles de hausse, les gains d’emplois tertiaires
contre 33 % pour l’ensemble de la Lannemezan (- 5,5 %) et dans une (+ 1 600) compensant les pertes
région. Entre 1990 et 1999, l’espace moindre mesure de Bagnères-de- d’emplois agricoles (- 1 300).
rural a perdu 1 700 habitants.
Cependant, les arrivées sont plus Quatre habitants sur dix résident dans l'espace rural
Evolution de la population et de l'emploi selon les territoires entre 1990 et 1999nombreuses que les départs (+ 2 500)
et compensent en partie le déficit des Nombre Population Emplois
denaissances sur les décès (- 4 200). Catégorie d'espace Nombre Part Variation annuelle 1990-1999 (%) Nombre Evolution
communes
en 1999 (%) en 1990-1999 Entre 1990 et 1999, la en
1999 (%)due au mouvement totale1999population de l’aire d’emploi
naturel migratoire
d’Argelès-Gazost a augmenté. A
Espace à dominante rurale
l’inverse, elle a diminué dans celles HAUTES-PYRÉNÉES 326 87 083 39 - 0,2 - 0,5 0,3 31 146 0,8
Aires d'emploi de l'espace rural 36 34 126 15 - 0,4 - 0,4 0,0 14 255 0,4de Bagnères-de-Bigorre, Lannemezan
Bagnères-de-Bigorre 15 13 507 6 - 0,3 - 0,6 0,3 5 176 - 1,3et Vic-en-Bigorre.
Lannemezan 15 11 133 5 - 0,8 - 0,2 - 0,6 5 303 - 5,5
Vic-en-Bigorre 1 4 788 2 - 0,2 - 0,2 0,0 2 182 20,2En 1999, l’espace rural offre
Argelès-Gazost 5 4 698 2 0,1 - 0,3 0,4 1 594 4,931 000 emplois. Entre 1990 et 1999,
Autres communes rurales 290 52 957 24 - 0,1 - 0,6 0,5 16 891 1,1
l’emploi est en légère hausse dans
MIDI-PYRÉNÉES 2 115 852 693 33 - 0,1 - 0,4 0,3 279 164 - 2,9
l’espace rural des Hautes-Pyrénées
(+ 0,8 %) alors qu’il baisse dans Espace à dominante urbaine
HAUTES-PYRÉNÉES 148 135 285 61 - 0,1 0,0 - 0,1 52 780 - 1,1celui de Midi-Pyrénées (- 2,9 %). La
MIDI-PYRÉNÉES 905 1 698 994 67 0,9 0,3 0,6 700 885 9,0tertiarisation de l’emploi se poursuit.
Ainsi, les services ont gagné 2 800
emplois et représentent 60 % de
Espace à dominante urbaine : communes ou unités urbaines comptant 5 000l’emploi contre 52 % en 1990. A
emplois ou plus, ou bien dont 40 % ou plus des actifs résidents travaillent dans une
l’inverse, l’agriculture a perdu 1 700 ou plusieurs aires urbaines.
emplois et ne représente plus que
Espace à dominante rurale :ccommunes hors de l'espace à dominante urbaine.11 % de l’emploi contre 16 % en
Les aires d'emploi comprennent les pôles d'emploi ruraux et leur couronne.1990. L’industrie et la construction
ont perdu respectivement 200 et 400 pôles d'emploi de l'espace rural comptant 1 500 à 5 000 emplois.
emplois et représentent 13 % et
couronnes des pôles d'emploi dont 40 % ou plus des actifs résidents travaillent
6 % des emplois.
hors de la commune mais dans l'aire d'emploi.
Entre 1990 et 1999, deux
autres communes n'appartenant pas aux aires d'emplois de l'espace rural.
aires rurales ont gagné des emplois :
4 pôles ruraux et 2 pôles urbains
Deux emplois sur trois dans le commerce et les servicesRépartition du territoire par catégorie d'espace en 1999
Répartition de l'emploi en 1999 (en %)
Espace rural :
Pôles d'emploi de l'espace rural
70
Couronnes des pôles d'emploi
Vic-en-Bigorrede l'espace rural
Autres communes de l'espace rural 60
Espace à dominante urbaine
Espace urbain
50
Tarbes Espace à dominante rurale
40
Lannemezan
Lourdes 30
Argelès-Gazost
20
Bagnères-de-Bigorre
10
0
Agriculture Industrie Construction Commerce Services
Sources de l'ensemble des données : Insee, recensements de la population 1990 et 1999
Insee Midi-Pyrééééénnnnnééééées - REGARDS sur Directeur de la publication : Impression : Prix au numéro : 1,5 €
36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4 Benjamin CAMUS Insee Midi-Pyrénées Abonnement à l'ensemble
Téléphone : 05 61 36 61 36 Rédactrice en chef : ISSN : 1298-9533 des publications pour l'année 2003
Télécopie : 05 61 36 62 00 Marie-Pierre PLAUX SAGE : R65130376 France : 70 €
© Insee 2003 Dépôt légal : septembre 2003 Etranger : 87 €
ZOOM