Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les effets d'un prix du pétrole élevé et volatil. Rapport CAE n° 93.

De
4 pages

Artus (P), Chalmin (P), D'autume (A). http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0068661

Ajouté le : 09 janvier 2010
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
É D I T O R I A L Les prix du pétrole augmentent tendanciellement mais ils restent soumis à une forte volatilité. Lobjet de ce rapport est triple : analyser les causes de ces faits dobservation ; en déterminer limpact pour léconomie réelle (la croissance, lemploi) ; en déduire un certain nombre de recommandations pour les politiques publiques. Autant le consensus est large lorsquil sagit détudier les ressorts des prix pétroliers, dévoquer leur « financia-risation » excessive, autant il se dissipe dès quil faut désigner clairement les responsabilités. Lautre volet de ce rapport concerne lincidence des chocs pétroliers. Les effets macroéco-nomiques sont somme toute limités, conséquence des change-ments structurels à la suite des chocs pétroliers, ce qui contraste avec la persistance dimpacts sectoriels conséquents. On notera une palette de recommandations, quil sagisse par exemple de la pédagogie auprès des consom-mateurs, de lindispensable présence française dans des projets internationaux relatifs à lénergie, de la stratégie de croissance verte ou des voies pour réduire la financiarisation des marchés pétroliers. Christian de Boissieu
n°6/2010 Rapport CAE n° 93
SEPTEMBRE2010
.cae.gouv.fr AnalyseswwSwite Internet Éuesomiqnoc
Les effets d’un prix du pétrole élevé et volatil Rapport de Patrick Artus, Antoine dAutume, Philippe Chalmin et Jean-Marie Chevalier Le prix du baril de pétrole a connu ces dernières années des évolutions heurtées : parti de 9 dollars en décembre 1998, il a culminé à 145 dollars en juillet 2008, pour redescendre à 32 dollars en décembre 2008 et remonter à 86 dollars début mai 2d0oi1t-0e.llCeocnrfarionndtréeeuàncperixnoduuvpeléteronlveiréolnenveémetevntoléantiler?gétique,léconomiefrançaise Dans leur réponse à cette question, les auteurs de ce rapport délivrent quatre messages principaux :  la tendance à la hausse du prix du pétrole est inévitable et saccompagnera dune volatilité importante qui reflète les incertitudes sur les fondamentaux réels et les mouvements spéculatifs sur le marché pétrolier ;  le pétrole occupe aujourdhui une place plus réduite da ise. Enplusdecettebaissedelintensitépnsléconomiefersançant leaéxpppolairnqtsuéeelredleéastetpéonliutiaaqtifuioesncsadlmeitsaécedrfoafeéntcssolénecopomrinixéoqtpurmoeoilqusirèu;rleees,stnrcéooignsastaoifusmtr:emlsaatpephupérrnsécoeitmatuièonnnedmepeelillueevuuerroe, v de l r demsêpmreemsiielrismcphaoctcsdedleashaanunséseesdsuoipxaétnrtoel-edisxe,lmebsleauptleusurfsainbloeusqiunilvitneenltéàtaitlors ne pas sdoolulsa-estiémdueirrlaeitsleeffetsdecechocdoffrenégatif.Unehausseduprixde80à150 rs r PIB français dun ou deux points ;  la politique économique doit ura er et ac ustements et redéploiementsnécessairesduecnôtcéodelgoffre.Unecopmoliptiaqguneeirnldeifsféarjenciéedesou-t ce. Les auteurs ertain nombre dieenpràélcaondiesamtiaonndseqsueirvaoitnitndefafincsacesens.développentunc Ce rapport a e, ministre de ldÉuc9ojnuoillmeite,2a0dé1te0é.ldICinsedcttuuetsétlreietetnreep,trépdsueeblnlicéEeemdspeoluoMislaloadérarsemdeeClharisstéilnaitenécLdearegsp.lrédnièreduCAE sponsabi la cellule perma -nente, reprend les principales conclusions tir es par les auteu
Un prix du pétrole élevé et volatilreflète les coûts de production : les coûts ansport et de raffinage. LestravauxdeprévisionsmenéspardedÀecxettrteacctoiomnp,odseatnrteessentiellementtech-nombreuses institutions montrent com- nologique viennent sajouter des déter-bpireénciisleesltédvifofliuctiileondeduprépvrioxirdduebmaarinlièdreeminantsplusspécifiques:larentenon pétrole. Les auteurs de ce rapport ne se concurrentielle qui tient en grande partie livrent pas à un tel exercice, mais ils par- au pouvoir de marché de lOPEP, la rente tagent la même appréciation quant aux de rareté afférente à toute ressource na-turelle non renouvelable (cette rente doit principales propriétés de son évolution croître à un taux égal au taux dintérêt dans un futur plus ou moins proche : réel selon la règle de Hotelling), les dif-lorien-tation à la hausse du prix du pé- férentes taxes (dont principalement la trole est inévitable et elle saccompagnera TIPP) et enfin une nouvelle composante dune volatilité importante. Cette antici- qui est appelée à prendre de lampleur pdaetsiodnéteesrtfmoinndaénetssudruupnreiaxndaluyspeétdréotlaeillédeedanslesannéesàvenir,lepriximplicite leursvariationspasséesetdesprévisi,onsducarbone(quipeutprendrelaforme dune taxe carbone ou encore du prix quant à leurs évolutions futures. dachat dun permis démissions). Il est offre, et comme ur tou difficile disoler ces différentes compo-lDesubcieôtnésédceolnomiques,leprixdpuopétrolessantesetencoreplusdelesquantifier,
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin