Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les services succèdent à l'agriculture.

De
3 pages
Evolution du nombre d'actifs en Limousin de 1906 à 1990. Accession des femmes au travail, évolution des métiers, montée du chômage. Représentation très forte de l'agriculture au début du siècle. Répartitions des exploitations, des cultures, du cheptel. Essor du secteur tertiaire en fin de siècle. Evolution de l'emploi salarié. Graphiques.
Voir plus Voir moins

activités
Les services
succèdent à l'agriculture
siècle. En Corrèze et en Haute n 1990, le Limousin
Vienne, la population active acomptait 308 000 actifs
diminué de façon moinsEcontre 506 000 enLe nombre d’actifs
importante, notamment grâce à1906. La population activelimousins a diminué
un redressement à partir desrégionale a donc diminué d’un
depuis le début du années soixante.tiers en huit décennies environ,
vingtième siècle, alors alors qu’elle a augmenté dans
qu’il augmentait au des proportions similaires au
Les femmes plus activesplan national. niveau national. L’évolution
L’accession des femmes inversée des populations En 1990, 55 % des actifs
à une activité françaises et limousines durant limousins sont des hommes,
cette période explique en contre 63 % en 1911. Lesprofessionnelle
partie cela. femmes ont donc été de plus enrémunérée n’a cessé de
C’est en Creuse que le nombre plus nombreuses à se porters’accroître. La durée
d’actifs s’est le plus réduit : sur le marché du travail. Lesde vie professionnelle
60 %. La baisse a été principales raisons tiennent à
s’est réduite : le début
ininterrompue au cours du l’évolution du rôle et du statut
d’une carrière de la femme dans
commence plus tard et la société, la
l’on prend sa retraite montée du salariat,
plus tôt. Les métiers l’allongement de la
ont aussi beaucoup durée des études,
la progression duchangé : moins
célibat et dud’agriculteurs et
divorce. Ainsi led’ouvriers, davantage
taux ded’employés et de
féminisation de la
cadres.
population active a
tendance à
augmenter
10 r insee limousin
10 r cette évolution, en Trois fois moins
d’exploitations limousinesretardant
qu’en 1946
l’engagement Vers 1912, l’agriculture mettait en
professionnel. valeur près des trois quarts du
Aujourd’hui, territoire régional. Depuis la fin
des années soixante, c’est un peuhommes et femmes
plus de la moitié. Les exploitationsde moins de 20 ans sont de moins en moins nombreuses,
sont ainsi 79 000 en 1946, à peine 25 000 en
proportionnellement 1990. Mais plus grandes : 33
hectares en moyenne, contreprès de dix fois
seulement 16 hectares en début demoins nombreux à siècle. Le morcellement et la
travailler qu’en dispersion des parcelles
1921. À l’autre caractérisent toujours lesrégulièrement en Limousin
exploitations limousines. Lesextrême, l’abaissement de l’âgecomme en France. agriculteurs ont su tirer profit dede la retraite s’est généralisé.Les comportements d’activité la situation privilégiée du
Le taux d’activité des Limousins Limousin, que ce soit par la natureont connu de profonds
de plus de 55 ans a ainsi des sols ou la climatologie, pourchangements. Le taux d’activité
développer l’élevage. La région estdiminué pour les hommesdes hommes âgés de 25 à 54 à l’origine de quelques racescomme pour les femmes. Laans est resté quasiment stable prestigieuses. Aujourd’hui, elle
baisse a été très marquée pour compte autant d’ovins que dedurant tout le siècle, il avoisine
les plus âgés. Seulement 3 à bovins, les deux espèces les plusles 95 %. Mais celui de leurs
nombreuses, soit environ un millier4 % des personnes de 65 à 69homologues féminines a de têtes pour chacune. Au début duans sont actives en 1990, alorsaugmenté de près de quinze siècle, les ovins étaient près de
que 87 % des hommes et 56 % deux fois plus nombreux que lespoints, et atteint 80 % en 1990.
des femmes du même âge bovins, toutes catégoriesPour les jeunes de 20 à 25 ans,
confondues. L’espèce porcinel’étaient dans les années vingt !le taux d’activité baisse de compte maintenant seulement
vingt cinq points pour les 150 000 têtes. Elle était trois fois
plus importante en 1902.hommes, de dix points pour les Montée du chômage
femmes. La prolongation de la Les productions herbagères et
Une autre évolution importante fourragères, destinées à l'élevage,scolarité, avec l’accès élargi aux
tiennent une place importanteest apparue dans la deuxièmeétudes, a largement commandé
dans l'agriculture. La culture desmoitié du vingtième
céréales s'est diversifiée. Les
siècle : la montée essences feuillues (chêne, hêtre,
du chômage. En châtaignier) ont été plantées à
l'origine pour nourrir les animaux.1962, moins de 1 %
Les reboisements sont davantagede la population
effectués en résineux (pin,
active limousine épicéa), plus résistants, de
était concernée. En croissance plus rapide. C'est dire
l'importance des transformations1999, c’est près de
qu'ont connues les paysages8 %. Le chômage a
limousins en moins d'un siècle. Au
été au maximum en total, la forêt grandit et occupe
1994, avec un taux aujourd'hui plus de 570 000
hectares, soit trois fois plus qu'ende 9,9 % en
1912. Le Limousin présente ainsiLimousin, 12,3 %
un fort taux de boisement qui le
en France métro place au sixième rang des régions
politaine. La région françaises.
insee limousin r 11 r 11où l’écart a été consommatrices de main
maximal en d’oeuvre peu qualifiée ont été
1987 : 5,6 points. concurrencées par les
Le paysage socio importations dans les années
professionnel a cinquante. En 1911, 40 % des
connu de profonds actifs limousins étaient
bouleversements ouvriers. En 1990, ce n’est plus
durant le vingtième que 26 %. Des catégories socio
siècle. Jusqu’après la professionnelles se sont
deuxième guerre développées avec la
mondiale, la presque tertiairisation de plus en plus
totalité des poussée de l’économie, telles
Limousins vivaient que cadres ou techniciens. Le
de la terre en nombre des employés a été
a continuellement présenté un exploitant les richesses multiplié par cinq durant cette
taux inférieur à la moyenne naturelles. Ainsi, en 1911, près période. Le secteur tertiaire
nationale. Les Limousins ne des deux tiers des actifs ayant représentait seulement 13 % de
sont pas davantage épargnés un emploi travaillaient dans la population active limousine
que les autres par le chômage, l’agriculture, qu’ils soient en 1911, contre 66 % à la fin du
mais le fait de trouver dans la propriétaires exploitants ou vingtième siècle. Alors que
région beaucoup d’agriculteurs ouvriers. l’industrie et la construction
ou de commerçants âgés a pour sont restées relativement
stables, avec environ un quarteffet de diminuer le taux de
Essor du tertiaire de la population activechômage global. Car pour ces
régionale. Ces transformationscatégories, la fin de À l’aube du troisième
sont allées de pair avec lal’occupation d’un emploi ne millénaire, c’est moins d’un sur
montée du salariat.mène que rarement au dix. Cette baisse conséquente
Aujourd’hui, l’emploi limousinchômage. Le taux de chômage de la population active agricole
est salarié à 85 %.des femmes a été constamment s’explique, entre autres, par la
supérieur à celui des hommes, modernisation de l’agriculture
en France comme en Limousin et l’élévation du niveau
technique dans tous
Méthodologie
les domaines de
la population active comprend,l’activité agricole.
dans cet article, les actifs ayant unEn Limousin comme emploi et les personnes à la
en France, le recherche d’un emploi. Elle est
comptée au lieu de résidence.nombre
le taux d’activité rapporte lad’agriculteurs a
population active d’une classeconsidérablement d’âge à la population totale
diminué en un correspondante.
le taux de chômage rapporte lesiècle. Les emplois
nombre de chômeurs (au sens dud’ouvriers, souvent
Bureau International du Travail) àpeu qualifiés, ont la population active.
aussi été massi
vement supprimés.
Les fabrications Maryse Aguer
12 r insee limousin r

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin