La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

syetINSEEC
F
HAM
L
PAG
A
NE-A
S
RDEN
H
NE

abssnisdeviePaQ
uelleconcordance?

edLalégislationpréconiseuneorganisationduterri-
toireenpaysbaséesurlanotiondebassindevie.
En2004,àpartirdedonnéesstatistiques,la
DIACTetl’INSEE,définissentlesbassinsdevieet
leurspérimètres.Lacartographiepermetdevi-
sualisercommentlesbassinsdevie,«lespluspe-
titsterritoiressurlesquelsleurshabitantsont
accèsauxprincipauxservicesetàl’emploi»,s’in-
tègrentauxpays.
Troistexteslégi
slatifsparticipent
àlamiseenpla
cedespays
Leconceptdepaysexistedepuislesannées1960-1970,sous
formedeChartesintercommunales,ContratsdepaysouParcs
naturelsrégionaux.Encaractérisantdesterritoiresmarqués
paruneidentitégéographiqueouculturelleforte,une
solidaritéetdesdémarchesdedéveloppementlocal,il
recouvraitalorsdesréalitésbiendifférentes:unevallée,une
zoned’emploi,uncanton,unemicrorégion,un
arrondissement.
LaLoid’Orientationpourl’Aménagementetle
DéveloppementduTerritoire(diteloiPasqua)du4février
1995réaffirmelanotiondepaysenpréconisantune
«réorganisationduterritoirebaséesurlesnotionsdebassins
devieorganisésenpays»,saufdanslecasd’unpayscentré
suruneaireurbaine,alorsconstituéparunbassindevie
unique.Dèsledépart,lalégislationprivilégieune
organisationduterritoirebaséesurlaprésenced’uncertain
nombred’équipements,commercesetservices.
LaLoid’Orientationpourl’Aménagementetle
DéveloppementDurableduTerritoire(diteloiVoynet)du25

ChampagnNº61
-Mars2006-Prix:2,30
d

-erAdennejuin1999complètececontextelégislatifenofficialisantdes
«solidaritésréciproquesentrelavilleetl’espacerural»afinde
favoriserleregroupementdescommunesdeplusieurs
cantonsautourd’unpôleurbainoudepôlesplusmodestes
(bourgsouvilles)pourunemiseenréseaudesserviceset
équipementsdits«lourds».
Enfin,laLoiUrbanismeetHabitatdu2juillet2003inclut
l’emploiàcôtédeséquipementsetservicesdansla
délimitationetlaqualificationdespays:«lorsqu’unterritoire
présenteunecohésiongéographique,culturelle,économique
ousociale,àl’échelled’unbassindevieoud’emploi,les
communesoulesétablissementspublicsdecoopération
intercommunaleàfiscalitéproprequilecomposentont
vocationàseregrouperenpays».
reAu1septembre2005,23paysen
Champagne-Ardennereconnusouenprojet
LaDélégationInterministérielleàl’Aménagementetàla
CompétitivitédesTerritoires(DIACT)-exDélégationà
l’AménagementduTerritoireetàl’ActionRégionale
(DATAR)-initiatricedelamiseenplacedespays,préconise
deprivilégierdesterritoiresdegrandetailledel’ordrede
60000à80000habitantsetcomprenantsixàhuitcantons.
Cequicorrespondraitàuneorganisationàtermedela
régionChampagne-Ardenneen15à25pays,comptetenu
desapopulationetdesasuperficie.
Danslesfaits,au1
er
septembre2005,21paysontété
reconnusetdeuxsontenprojet(Riezes-SartsetThiérache,
Seine-MeldaetCôteaux-Champenois),pourune
couverturede87%descommuneset74%dela
population.Lespaysrassemblent91%delapopulation
rurale,vivanthorsd’uneaireurbaine.Lacomposante
urbaine,témoindelacomplémentaritéville-campagne

INSEEFlashChampagne-Ardennenº61

Interministérield’Aménagementetde
Implantationdespayspardépartementau1erseptembre2005
CompétitivitédesTerritoires(CIACT,
NbrePopulationNbreSuperficieDensitéde
ex-CIADT)passecommandeàlaDIACT,
demoyennemoyendeduterritoirepop.moyenne
l’InstitutNationaldelaRecherche
paysdespayscodemsmpuanyses(eennpkamys²)(endehsabp.a/yksm²)
Agronomique(INRA),leMinistèrede
Ardennes72840061496540
l’Agriculture(SCEES),l’InstitutFrançaisde
l’Environnement(IFEN)etl’INSEEd’une
Aube81640040461128
étudesurlastructurationdel’espacerural
Marne582900102613076
baséesurl’accèsauxprincipauxserviceset
MarnehorspaysRémois44410093471737
àl’emploi.
Haute-Marne364700142608432
Apartird’uneméthoderigoureuse,finalisée
en2004,etcommuneàl’ensembledu
CArhdaemnpnaegne-2343000732180045
territoiredeFrancemétropolitaine,1916
bassinsdevieontétéidentifiés.Parmi
Fmraétnrcoepolitaine365710007537886061
ceux-ci,56intègrentaumoinsune
communedeChampagne-Ardenne;48
bassinsdevieontpourpôleunecommune
Sources:DIACT–Observatoiredesterritoires,INSEE–Recensementdelapopulation
deChampagne-Ardenneet8unecommune
9919pôleextérieureàlarégion.Aveccette
méthode,lesbassinsdeviesontdéfinis
préconiséeparlaloiVoynet,esttouteaussiimportantecommeétantlespluspetitsterritoiresdanslesquelspuissent
puisque65%delapopulationdesairesurbainesests’accomplirlamajoritédesactes«courants»:accèsaux
rattachéeàunpays.servicesprivésoupublicsfréquentésassezsouvent(11
Auregardducaractèreplutôtruraldelarégion,desaéquipementsdesservicesconcurrentiels,11équipements
superficieétendueetdel’absencedetrèsgrandesdesservicesnonconcurrentiels,3équipementsdesservices
agglomérations,les23payschampardennaisrassemblentendel’éducation,10équipementsdesservicesdesanté)et
moyennemoinsd’habitantsmaisautantdecommunesqueaccèsàl’emploi(selonl’indicateur“nombred’emplois
cequiestobservésurl’ensembledespaysrecensésenoffertsparleterritoirerapportéaunombrederésidents
Francemétropolitaine.Unpayschampardennaisregroupeactifs”).
enmoyenne43000habitantsautourde73communes,alorsEnmilieuurbaindense,iln’apasétépossiblededistinguer
quelamoyennenationaleestde71000habitantspour75desterritoiresbienséparésquivérifieraientchacunàun
communes.degrésuffisantlaconditionrecherchée.Mêmes’ilyexiste
Cependant,danslarégion,toutcommeenFrance,cesvaleursdesstructurations,ellesserecouvrenttrèsfortementetnese
moyennesmasquentdesdisparitésimportantesdetailleentreprêtentpasauzonage.EnChampagne-Ardenne,sixbassins
pays.Lepluspetitpaysrural,celuid’Othe(Aube)comptedeviedits«urbains»(Charleville-Mézières,Epernay,
11000habitants,pour23communes.AlorsqueceluiChâlons-en-Champagne,Reims,Saint-DizieretTroyes)sont
d’EpernayTerres-de-Champagne(Marne),leplusimportantdesdes«bassinsdeviedesgrandesagglomérations»etdeleur
paysrurauxentermesdepopulation,rassemble86000périphérieimmédiate,c’estàdiredesunitésurbainesde
habitantsdans122communes.LePaysdeChaumont30000habitantsouplus.Cessixespacesregroupent55%de
(Haute-Marne)avec70000habitantsdansses162communeslapopulationchampardennaise.
estleplusimportantentermesdecommunesincluses.Horsdumilieuurbaindense,42ensemblesdélimitésautour
LePaysRémoisestleseulàintégrerunecommunautéd’unecommunepôlechampardennaise,sontpeuplésen
d’agglomérationdanssatotalité.Ilest,decefait,leplusgrandpaysmoyennede14000habitants.Ces«bassinsdeviedes
detousavec288000habitantsrésidantdans140communes.Lebourgsetpetitesvilles»regroupent593000habitants,soit
PaysRiezes-SartsetThiérache(Ardennes)n’inclutqu’uneseule44%delapopulationdeChampagne-Ardenne.
commune(Warcq)delacommunautéd’agglomérationdeLesoldede1%d’habitantschampardennaisrésidentdans
Charleville-Mézières.Aucunpaysn’estconstituéautourdedescommuneschampardennaisestournéesversdesbassins
Châlons-en-Champagne,Préfecturederégion.devied’unpôleextérieuràlarégion:Hirsondansl’Aisne,
C’estdansl’AubequelastructurationenpaysestlamoinsBar-le-DucetRevigny-sur-OrnaindanslaMeuse,
avancée,sansdoutelaconséquenced’unemoindreLiffol-le-GrandetNeufchâteaudanslesVosges,Tonnerre
couvertureenintercommunalités(EPCI).C’estaussidanscedansl’Yonne,laFerté-GauchéenSeine-et-Marne,
départementquelataillemoyennedespaysestlapluspetite,Is-sur-TilleenBourgogne.
tantennombred’habitants(16400habitants)quede
communes(40).Aucundeshuitpaysnerassembleplusde60
communesethormislePaysdeSeine-en-Plaine-Champenoise,
Laconcordancebassinsdevieetpays
aucunn’excède20000habitants.
Lezonageenbassinsdevieavocationàéclairerlesacteursdes
payspourmettreenœuvrelalégislation,exceptionfaitebien
Unestructurationdel’espacerégional
sûrdespaysreconnusavant2004,datedemiseàdisposition
en48bassinsdevie
destravauxcommanditésparleCIACT.Outild’aideàla
délimitationdesstructuresdepays,l’utilisationdecezonagene
Mêmesilestroistexteslégislatifsprécitésutilisentlargementprésenteaucuncaractèreobligatoire.Cependant,ilpeutêtre
letermede«bassindevie»,iln’existaitpasàl’époquedeintéressantdevérifierdanslesfaitsàl’aidedecartescomment
définitionprécisedecemaillage.Fin2002,leComités’intègrentlesbassinsdevieauxpays.
INSEEFlashChampagne-Ardennenº61

Paysau1
er
septembre2005etbassinsdeviedeChampagne-Ardenne

VALLÉESDEMEUSE
ETSEMOY
tveGiRIEZESSARTSETTHIÉRACHE
Fumay
RevinBogny-
HirsonMseuurs-eNouzonville
ChMaérzlieèvriellse-
SEDANAIS
Vrigne-aux-Bois
CRÊTESPRÉARDENNAISES
Nouvion-sur-Meuse
SedanCarignan
RETHELOIS
Rethel
TROISCANTONS
Vouziers
RÉMOIS
ARGONNEARDENNAISE
FismesReims
EPERNAYTERRES
Mourmelon-Suippes
ARGONNECHAMPENOISE
DECHAMPAGNE
Glrea-nd
DormansAyMeSanienhteo-uld
Epernay
CHBARMIEPEATGNE
AvizeBar-le-Duc
Châlons-en-
MontmirailVertusChampagneResvuirg-ny-
Ornain
GFaeurtcéh-er
VITRYAT
SézanneChaFmèpree-noiseVitry-le-François
PLAINEDE
Saint-
CHAMPAGNE
Arcis-sur-AubeDizier
NORDHAUTMARNAIS
sRuro-Smeililnye-Wassy
NAOURBDOEISST
Montier-
SEINEENPLAINE
sNuro-Sgeeinnte-Marigny-leB-rCiehnâtneea-uen-DerJoinvilleNeufchâteau
CHAMPENOISE
le-
ChâtelLiGffroaln-lde-
COTSEEIANUEXMCEHLADMAPEETNOIS
Aeinx--TroyesBar-sur-Aube
tOehChaumont
CHAUMONT
HTOEErlve-y-Bar-sur-SeineNogentVMael-udsee-
Châtel
ARMANCE
BARSUR
Bourbonne-
AUBE
les-Bains
BARSEQUANAIS
TonnerreLangresFayl-la-
LANGRES
Frotê

Périmètredesbassinsdevie
Périmètredescommunautésd'agglomération
Limitesdespays

Sources:INSEE,DIACT-Observatoiredesterritoires-©IGN-INSEE2006

NIESElFsahChampagne-ArdennenºIs-sur-Tille

16Chalindrey

Surles48bassinsdevieautourd’unecommunepôlesituée
enChampagne-Ardenne,26sontinclusdansunseulpays.
Parmicesderniers,23lesontàaumoins80%deleur
population.Pourlestroisautres,lerecouvrementparlepays
variede0,3%à53%.Unefaiblepart(0,3%)dela
populationdubassindeviedeChâlons-en-Champagneest
tournéeverslePaysRémoisenraisondel’absencedeprojet
depaysautourdelacommunautéd’agglomération
châlonnaise.LebassindeviedeMourmelonestintégrépour
seulement7%desapopulationauPaysRémoisetceluide
Vrigne-au-Boispour53%deseshabitantsauPaysSedanais.
Douzebassinsdeviesontrépartis,totalementou
partiellementsurdeuxpays.Onzesontrecouvertspourau
moins60%deleurpopulationparundesdeuxpays(de
64%à99%).LesPaysdeCrêtes-Ardennaisesetceluide
Riezes-SartsetThiérachesepartagentseulementlequartdes
résidentsdubassindeviedel’agglomérationde
Charleville-Mézières.
Septbassinsdeviesontrépartis,totalementoupartiellement,
surtroispaysouplus.Lemaximumestatteintpourlebassin
deviedel’agglomérationdeTroyesmorceléessentiellement
ensapériphérieparsixpaysaubois.Chacundecessixpays
nerassembleauplusque7%delapopulationdubassinde
vielaissantaucentreunevastezone,concentriqueàla
communautéd’agglomérationTroyenne,de26610
habitantset53communes.
Enfin,troisbassinsdevienesontintégrésàaucunpays,
mêmepartiellement(bassinsdeviedeSuippes,
Nouvion-sur-MeuseetNouzonville).

Alaparutiondecetarticle,lespaysetleurcompositionmisenlignesur
lesitedelaDIACTsontceuxau1erjanvier2006.Lesmodifications
entrele1erseptembre2005etle1erjanvier2006sontminimespourla
Champagne-Ardenneetn’ontpasdeconséquencesurlesrésultatsde
l’analyse.OnnoteraenparticulierlareconnaissancedupaysdeSeine
MeldaetCôteauxChampenoisenoctobre2005.

Pourensavoirplus
«PaysetBassinsdeviedeChampagne-Ardenne,quelleconcordance?»,
InseeflashversionWEB.Cetteversionenrichieparrapportàlaversionpa-
pierpermetdeconsulterdescartesdynamiquessurlespaysetlesbassinsde
iv.e-SiteInternetdel’Insee:http://www.insee.fr/,rubriqueLaFranceen
faitsetchiffres,thèmeterritoire,dansDonnéesdétaillées:Lesbassins
devie.Danscetterubrique,estdisponibleungrandnombrededon-
néesparbassindevieconcernantleurdémographie,leurniveauet
scored’équipementsoud’emploi,leuraccessibilitéetleurorientation
(agricoleouéconomique).
-«Structurationdel’espacerural:uneapprocheparlesbassinsdevie»,
rapportpourlaDatar,juillet2003-détaillelaméthodededétermination
desbassinsdevie.
-«Lesbassinsdevie,aucœurdelaviedesbourgsetpetitesvilles»,Ju-
lienPhilippe,PougnardJacques,Inseepremière,n°953,avril2004.
-«Lesbassinsdeviedesbourgsetpetitesvilles:uneéconomierésiden-
tielleetsouventindustrielle»,AmbiaudÉ.,BlancM.etSchmittB.,
Inseepremière,n°954,avril2004.
-«Lesbassinsdeviechampardennais:uneéconomieruralefortement
structuréeparlesfonctionsrésidentiellesetl’industrie»,HulinJ.,Insee
Flash,n°59,InseeChampagne-Ardenne,décembre2005.
-«BassinsdevierurauxfragilesenChampagne-Ardenne»,Agreste
Champagne-Ardennen°8,octobre2005.

Sourcesetméthodologie
LalisteetcompositiondespaysdeChampagne-Ardenneestcelleau1
er
septembre2005miseàdispositionsurlesitedelaDIACT-rubrique
Observatoiredesterritoires(http://www.territoires.gouv.fr/)
RapportpourlaDatar:«Structurationdel’espacerural:uneapproche
parlesbassinsdevie»,juillet2003-détaillelaméthodededétermina-
tiondesbassinsdevie.(www.diact.gouv.fr/-rubriqueLesdossiers:
thèmeRural).

AudreyDéjoie-Larnaudie,SandrineRigollot

CetteétudeestprésentéesousformeélectroniqueetmiseenlignesurlesiteInsee.fràl’adresse:
http://www.insee.fr/champagne-ardenne/publi/accueil_publi.htm

Enplusdecettesynthèse:

-Deuxcartesdynamiquessurlesbassinsdevieetsurlespayspermettentdevisualiserdesdonnées
chiffréessurchaquebassindevieetsurchaquepays.
-Untableaudonnantpourchaquepayslapartdepopulationduoudesbassinsdevieinclusedanslepays.
-Desdéfinitions
.

Dèssaparution,
INSEEFLASH
Champagne-Ardenneestdisponible
surlesiteInternetdel’INSEE:
www.insee.fr/champagne-ardenne

INSEE,DirectionRégionaledeChampagne-Ardenne
10,rueEdouardMignot51079ReimsCédex.Tél:03.26.48.60.00
Directeurdelapublication
:MichelGaudey,Directeurrégionaldel’INSEE
ChefduServiceEtudesetDiffusion
:Marie-ThérèseTourneux
Rédacteurenchef
:JeannyNaulot-Secrétairedefabrication:PascaleBreton
Communicationexterne
:JeannyNaulot-
Abonnements
:LilianeDecombe
Créationdel’imagevisuelle
:Champagne-Création-
Imprimeur
:LeréveildelaMarne,51204Epernay
Lenuméro
:2,30euros
Abonnement
:11numéros20euros(France),25eurospourl’étranger,ou11numéros+dossier“Bilanécono-
mique”:26euros(France),32eurospourl’étranger
©INSEE-2006ISSN1277-5649CodeSAGE:FLA066160Dépotlégal:Mars2006

INSEEFlashChampagne-Ardennenº61