Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Qualité de la justice et évaluation des tribunaux de grande instance

De
32 pages
Face à la problématique de la qualité de la justice et aux difficultés d'évaluation de l'activité des juridictions, propositions pour l'élaboration d'une méthode d'évaluation du service public de la justice et son application aux tribunaux de grande instance, permettant à partir de critères d'activité et de qualité, de mesurer les performances de ces tribunaux et de proposer des instruments d'évaluation opérationnels et homogènes.
Voir plus Voir moins
Ministère de la Justice
    
 QUALITE DE LA JUSTICE
 ET
        
 
 EVALUATI
ON DES TRI
Rapport présenté par Hube Président du TGI d’Evry
r
t DALLE
BUNAUX DE GRAN
DE I
   
   
   
                                      
NSTANCE
M
a
rs
2001
2
Sommaire
INTRODUCTION ............................................................................................... 3
I. LA QUALITE DE LA JUSTICE : UN INVENTAIRE DES QUESTIONS.......................................................... 5
A.DES APPROCHES DIVERSIFIÉES............................................................................................ 5 B.DES EXPÉRIENCES CONDUITES DANS DAUTRES PAYS.......................................................... 6 C.DES QUESTIONS MULTIPLES................................................................................................. 7 1 - La qualité de la justice comme service public.......................................................................................... 7 2 - La qualité du procès................................................................................................................................. 8 3 - La qualité de la régulation ..................................................................................................................... 10
II. L’EVALUATION DES TRIBUNAUX DE GRANDE INSTANCE ......... 11
A.LÉTAT DES LIEUX............................................................................................................. 12 1 - Au niveau central ................................................................................................................................... 12 2 - Dans les cours et tribunaux.................................................................................................................... 13 B. LES OBJECTIFS.................................................................................................................. 14 C.LE PROJET DE FICHE DÉVALUATION DES TRIBUNAUX DE GRANDE INSTANCE.................... 15 1 - Les données générales............................................................................................................................ 16 2 - L’accès au droit...................................................................................................................................... 16 3 - L’accès à la Justice ................................................................................................................................ 17 4 - L’activité juridictionnelle ....................................................................................................................... 19 a) La justice civile. ............................................................................................................................................................................. b) L’activité pénale ............................................................................................................................................................................ c) Le tribunal pour enfants ................................................................................................................................................................. d) Le juge de l’application des peines ................................................................................................................................................ 5 - Les moyens ............................................................................................................................................. 20 D.LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉMARCHE DÉVALUATION DESTGI ....................................... 21 1 - Qui doit être le maître d’œuvre ? ........................................................................................................... 21 2 - Quelle doit être la diffusion de la fiche d’évaluation ? .......................................................................... 22 3 - A quoi peut servir la fiche d’évaluation ? .............................................................................................. 22
ANNEXES .......................................................................................................... 24 1. LISTE DES PROJETS DE RECHERCHES SUR LA QUALITE DE LA JUSTICE................................ 24 2.ELEMENTS D'EVALUATION POUR L'ANNEE 1999............................................................
3
INTRODUCTION
Le ministère de la Justice a décidé d’engager une réflexion sur la qualité de la justice. Dans ce cadre, il souhaite développer une politique d’évaluation des juridictions. A ce titre, il participe à la démarche du comité d’enquête sur le coût et le rendement des services publics qui engage une réflexion commune aux trois ministères de l’Intérieur, de l’Education Nationale et de la Justice, sur les politiques d’évaluation. Dans une lette en date du 27 janvier 20001, madame la ministre de la justice annonçait aux premiers présidents et procureurs généraux, aux présidents des tribunaux de grande instance ainsi qu’aux procureurs, son intention de mettre en œuvre une démarche d’évaluation des tribunaux de grande instance et de définir des indicateurs de résultat. Ces indicateurs devaient poursuivre trois objectifs :
 permettre aux juridictions de s’auto-évaluer, faciliter l’élaboration de projets de juridiction ! et rendre plus lisible leurs actions ; ! rendre possible la comparaison des performances respectives des tribunaux et permettre d’expliquer, le cas échéant leurs différences ; ! ministère d’apporter des réponses mieux adapter aux difficultés constatéespermettre au afin d’assurer une meilleure qualité du service public sur tout le territoire.
Le présent rapport est consacré aux questions posées par l’évaluation des tribunaux de grande instance. A partir d’une réflexion sur la qualité de la justice, il propose une première approche de l’évaluation.
Depuis vingt années, les cours et tribunaux ont été confrontés à l’explosion de la demande de justice et des contentieux. Des réformes procédurales, la généralisation de l’informatisation des juridictions, la modernisation des méthodes de travail et une forte mobilisation ont conduit à d’importants gains de productivité et ont permis d’éviter l’asphyxie des juridictions.
Les magistrats de l’ordre judiciaire et plus encore les juges du siège ont eu le sentiment que la pression quantitative qui a pesé sur leurs conditions de travail s’est effectuée au détriment de la qualité de l’activité juridictionnelle. Ce sentiment de faire du chiffre, de l’«abattage » a parfois été exacerbé au point que certains juges ont vécu une véritable crise d’identité professionnelle. Certains contentieux dits «de masse » sont évités par les magistrats. Les juges vivent une contradiction croissante entre les impératifs de productivité et la demande d’une qualité accrue des procès.
                                                1Cf. annexe 1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin