Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Recyclage et réemploi, une économie de ressources naturelles.

De
4 pages

Delecrin (N). Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0066233

Ajouté le : 03 janvier 2010
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
COmmSS géNéL  DéLOPPmN DL
42 Mars 2010
ecyclage et remploi, une économie de ressources naturelles
L’élévation du niveau de vie a entraîné un doublement des achats de biens manufacturés par les ménages depuis trente ans. Face à l’utilisation croissante des ressources naturelles et leur raréfaction, le recyclage et le réemploi deviennent des enjeux importants. Les consommateurs montrent un intérêt croissant pour les achats de biens d’occasio evendus par les organismes humanitaires et les réseaux spécialisés. Le recyclage se dé ent, il concerne 60 % du total des déchets et un tiers de ceux provenant de produits Cependant de plus en plus de produits à recycler sont exportés et tous les matériau t pas les mêmes capacités de recyclage.
aspiration à plus de biens matériels estique de limitation des dchets ultimes s de la consommation et par conomiser les ressources n de ressources naturelles. Ainsi, la croissance pide des pays très peuplés tels que la Chine de se séparer d’un bien usagé l’Inde a entraîné u orte hausse de la demande de ressources. collectivité, son possess t lui ner une Sustaina eri) estime que l’utilisati vente d’occasion tion,  des ress s ou non est actuelleme e autre personne tions supérieu il y a trente ans et qu’elle par lesquelles des produits o és à pourrait encore cr de 6 orizon 2030. nouveau pour un usage identique à leur usage initia réemploi le réemploi deviennent donc un enjeu impor - intervient en général avant la phase déchet. progresser d’une économie très es déchets peuvent être préparé p de ressources naturelles, puis a  déchets ultimes, à une économie davantage « cir européenne 2008/98/CE du 19 novembre 2008 incorpore le maximum de matières déjà utilisées p iérarchie des modes de gestion des déchets : d’abord cation de nouveaux produits. Les biens de grande consommation leur prévention puis leur préparation en vue de leur réemploi, leur constituent un challenge à cet égard, en particulier les équipe - recyclage, qui peut générer des matières premières secondaires ments électriques et électroniques (EEE). (MPS) se substituant à des matières premières vierges, les autres Par là même, l'activité de recyclage constitue un volet de l'éco - modes de valorisation et enfin l’élimination des déchets ultimes. nomie verte tandis que le réemploi peut contribuer à décarboner La loi dite « Grenelle 1 » reprend ces priorités au niveau national. notre mode de vie. Elle fixe des objectifs à atteindre à l’horizon 2012, dont une réduction de 7 % de la production d’ordures ménagères et assimilés par ers un cycle des produits usagshabitant. Par ailleurs, 35 % des déchets ménagers et assimilés et et des matières premièresdes déchets d’emballages ménagers et des déchets banals75 % des entreprises doivent être orientés vers le recyclage1. De plus, Produits importéssur la période 2009-2011, un plan se met en place d’une dizaine d’actions, parmi lesquelles la limitation de l’achat de produits sur-emballés et de la consommation de certains biens comme le Produit consomméou les piles, le don d’objets dont on n’a plus l’usage et lapapier réparation. Matières DéchetsL'évaluation d'un cycle plus économe en ressources des produits importées exportéset matières (cf. schéma) requiert une information, partiellement Réparation Réemploidisponible aujourd'hui, sur ces principaux flux et marchés.
Produit fabriqué
Matériaux extraits
Matériaux recyclés
Produit usagé Déchets ultimes Source : SOeS.
Forte hausse des quantits de biens achets par les mnages, provenant de plus en plus de l’tranger Les quantités de biens consommés par les ménages ont augmenté sous l’effet de la croissance de la population et de la consommation 1Hors BTP, agriculture, industries agro-alimentaires et activités spécifiques. Service de l'observation et des statistiques
www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr