Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Résidences secondaires : Concentration accrue dans les Alpes et le sud de la région

De
2 pages
Au cours des années 90,la croissance du nombre de résidences secondaires a nettement ralenti. Elle s'est focalisée principalement sur la Savoie et la Haute-Savoie. Le sud de l'Ardèche et de la Drôme restent recherchés. En zone périurbaine, la forte demande de logements est à l'origine d'une transformation de résidences secondaires en habitations principales.
Voir plus Voir moins
résidences secondaires, enregistrant en moyenne une baisse de 17% de leur parc. Définitions Si la couronne située autour de l’agglomé ration lyonnaise est particulièrement Cévenne et Ardèche Le logementest défini dans les recensements de concernée, la région stéphanoise et le cou 1999 et 1990 par son utilisation : un local séparé méridionale, Drôme loir LyonChambéryGrenoble le sont et indépendant utilisé pour l’habitation. On également. L’extension urbaine explique provencale et Vallée de distingue 4 catégories de logements: en grande partie ce phénomène. les résidences principales : logements occupés la Drôme concentrent A l’inverse, au sud de la région, les résidende façon permanente et à titre principal par un ces secondaires sont en plein essor, tout ménage. Elles comprennent essentiellement les 30 %des résidences logements ordinaires (maison individuelle, comme la population. L’ensemble formé secondaires depar les trois zones touristiques Cévenne et logement dans un immeuble collectif), mais aussi les logementsfoyers pour personnes âgées, Ardèche méridionale, Drôme provençale et l'espace rural régional.les fermes, les pièces indépendantes louées, Vallée de la Drôme concentre 30% des souslouées ou prêtées à des particuliers, les résidences secondaires de l’espace rural et chambres meublées dans les hôtels et les garnis, représente 45% des constructions de rési les constructions provisoires et les habitations de dences secondaires entre 1990 et 1999. Peu fortune (hors habitations mobiles). urbanisé et avec un climat déjà favorable, il  les logements occasionnels : logements utilisés est très attractif. Les résidences secondairesune partie de l’année pour raison profession ont fortement augmenté (+17 %),de mêmenelle. que les résidences principales (+ 15 %). les résidences secondaires : résidences utili L AL E T T R E sées pour les weekends, les loisirs ou les Dans un contexte de croissance de la popu vacances ; les logements meublés loués (ou lation résidente de 7 %, le parc de logements à louer) pour des séjours touristiques en font existants ne pouvant répondre à l’accroisse INRhônel’évolution des résidences secondaires estpour la vente ou la location. partie. ment de la demande, les trois quarts de  les logements vacants : logements disponibles réalisée par des constructions neuves. Alpes En revanche, dans les zones touristiques de Une zone touristiqueun ensemble de com est l’Ardèche Verte et du Plateau ardèchois, au munes ayant des caractéristiques homogènes nord du département de l’Ardèche, les comen matière de fréquentation touristique. En munes rurales ont tendance à se dépeuplerRhôneAlpes, 42 zones touristiques ont été tandis que le nombre de résidences secondéfinies en 1990 sous l’égide de l’INSEE RhôneAlpes, en accord avec le ministère chargé daires augmente. La population étant âgée du tourisme et avec le concours de l’Observa (près du tiers des habitants a plus de 60 ans), toire régional du tourisme (ORT). Dans laLettre des maisons qui étaient autrefois résidences INSEE RhôneAlpesnuméro 61 de Février 1999, principales se retrouvent inoccupées et se les zones touristiques ont été classées selon la transforment en résidences secondaires pour saisonnalité de l'emploi. Seules 13 zones touris les descendants ou à la suite d’un rachat par tiques ont une saison haute en hiver : le Vercors, de nouveaux propriétaires. Ainsi les résiden l’Oisans, la Maurienne, Belledonne, la Char ces principales construites avant 1990 ont treuse, la Tarentaise, le BeaufortinVald’arly, diminué de près de 5%, soit un millier deles Bauges, le Pays du Mont Blanc, les Aravis résidences en moins. Dans le même temps,Bornes, le GiffreGrand Massif, la Vallée les résidences secondaires ont progressé deVerteles Brasses et le HautChablais. plus de 12 %, dont 5 % au titre de logements existants déjà en 1990 (soit 550 résidences). Le même phénomène s’observe sur le pour Pour en savoir plus tour ouest du département de la Loire dans les Monts de la Madeleine et du Forez. Des logements plus grands et plus confortables.Insee Premièrenuméro 75  Novembre 2000 Périurbain : des résidences secondaires deviennent principales
Evolution des logements en fonction de l'éloignement par rapport à Lyon (hors pôles urbains)
Evolution des résidences secondaires construites avant 1990 (en nombre) Evolution des résidences secondaires construites après 1990 (en nombre) Evolution des résidences principales construites avant 1990 (en nombre)
Note de lecture : Dans un rayon compris entre 10 et 20 kilomètres du centre de Lyon, le nombre résidences de secondaires a diminué de près de 500, soit une baisse de 25 %. A l'inverse le nombre de résidences principales existant déjà en 1990 a progressé de 500.
Source : INSEE  Recensement de la population
INSEE RhôneAlpes  165 rue Garibaldi 69401 Lyon cedex 03 Tel : 04.78.63.28.15  Fax : 04.78.63.25.25 Directeur de la publication : Etienne Traynard Rédacteur en chef : Yvon Rendu Tarifs :  2,3(15,10 F le numéro)  Abonnement 10 numéros par an minimum (plus le bilan de l’année économique) : France :21F) (137,75 Europe :27F) (177,10 Reste du monde : 29F) (190,20  Abonnement incluant INSEE RhôneAlpes Résultats : France : 32 (209,90F) Europe : 40 (262,40F) Reste du monde : 43,5 (285,35F) Dépôt légal n°1004, mai 1993 © INSEE 2001  ISSN 11655534 Imprimerie Auguste Cretin
L AL ET TR E I NALPES RHÔNE
Au cours des années 90, la croissance du nombre de résidences secondaires a nette ment ralenti. Elle s’est focalisée principale ment sur la Savoie et la HauteSavoie. Le sud de l’Ardèche et de la Drôme restent recherchés. En zone périurbaine, la forte demande de logements est à l’origine d’une transformation de résidences secondaires en habitations principales.
Pascal Mercier
Aménagement du territoire
Résidences secondaires Concentrationaccrue dans lesAlpes et le sud de la région vec 335 000 résidences secondaires reLe rythme d’augmentation a nettement A  censéesen 1999, RhôneAlpes se placebaissé au cours des trente dernières années: au deuxième rang des régions françaises, der+ 5 % en moyenne annuelle dans les années rière ProvenceAlpesCôted’Azur (414700)70, + 3 % dans les années 80, + 1 % lors de et confirme ainsi sa vocation touristique. Cela dernière décennie. Cela est dû en grande parc représente environ 13 % de l’ensemblepartie au ralentissement de la progression des résidences secondaires françaises. Dansdes résidences secondaires dans les zones la région, ces résidences représentent 12%touristiques hivernales. Au regard des autres de l’ensemble des logements.régions, RhôneAlpes se situe seulement au eDepuis 1990, le nombre de résidences secon13rang en terme d’évolution des résidences daires a augmenté dans la région de 21600, secondairesentre 1990 et 1999. Elle soit près de 7% de plus (9,6% en France).est nettement en deçà de régions comme C’est moins que l’augmentation de l’ensemP r o v e n c e  A l p e s  C ô t e  d ’ A z u r( + 1 4% ) , ble des logements (+11%). PoitouCharenteset Pays de la Loire (+18 %)
Une croissance due aux zones touristiques hivernales Résidences secondaires Nombre Evolution1990-1999 1990 1999en nombreen % Rhône-Alpes hors zones touristiques hivernales147 586146 854-732 -0,5 Espace urbain : Pôles urbains30 08730 275188 0,6 Communes périurbaines36 18432 493-3 691-10,2 Espace rural81 31584 0862 7713,4 Zones touristiques hivernales166 186188 55822 37213,5 RHONE-ALPES 313772 335412 21640 6,9 Source : INSEE  Recensements de la population 1990 et 1999
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin