Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Rio+20 : un rendez-vous majeur pour l'avenir de la planète.

De
50 pages
Face aux enjeux mondiaux, la conférence de Rio de juin 2012 doit relever le défi de la mobilisation des Etats et des sociétés civiles en faveur d'un développement durable au service du progrès humain. Dans cette perspective, le CESE a décliné ses préconisations selon trois grands axes : la réduction des grands déséquilibres mondiaux, la structuration d'une gouvernance mondiale autour des objectifs du développement durable, le renforcement des mécanismes de participation des acteurs de la société civile.
Vilain (F). Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0075970
Voir plus Voir moins
LESAVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL
 Rio + 20 :  un rendez-vous majeur pour l’avenir de la planète
FrançoiseVilain
Mai 2012
Les éditions des JOURNAUX OFFICIELS
2012-10 NOR : CESL1100010X Mardi 29 mai 2012
RIO + 20 : UN RENDEZ-VOUS MAJEUR POUR L’AVENIR DE NOTRE PLANÈTE
Avis du Conseil conomique, social et environnemental
prsent par Mme Françoise Vilain, rapporteure
au nom de la section des affaires europennes et internationales
Question dont le Conseil conomique, social et environnemental a t saisi par dcision de son bureau en date du 14 fvrier 2012 en application de l’article 3 de l’ordonnance no 58-1360 du 29 dcembre 1958 modifie portant loi organique relative au Conseil conomique, social et environnemental. Le bureau a confi à la section des affaires europennes et internationales la prparation d’un avis intitulRio + 20 : un rendez-vous majeur pour l'avenir de la planète. La section des affaires europennes et internationales, prside par M. Yves Veyrier, a dsign Mme Françoise Vilain comme rapporteure.
Sommaire
 Sy hèse de l’av__________________________ nt is  4
 Avis  7 _______________________________________ Introduction 7 Trois défis pour une gouvernance mondiale de l’environnement et du développement durable8  enjeu : la lutte contre la dégradationLe double de l’environnement et le développement économique et social de la planète8  L’éparpillement et l’insuffisante application des accords et des programmes relatifs a l’environnement9  La nécessaire implication des composantes de la société civile11 Les préconisations 12  Réduire les grands déséquilibres mondiaux12 Ê Acclrer la transition conomique, sociale et environnementale13 Ê autour de la lutte contre la pauvretMobiliser 14 Ê instaurer un socle de protection sociale15  Structurer la gouvernance mondiale autour des objectifs du développement durable16 Ê Consolider le pilier environnemental par la cration d’une organisation mondiale de l’environnement16 Ê dvelopper les interfaces et les articulations entre institutions internationales17 Ê donner une plus forte impulsion politique en faveur du dveloppement durable et valuer les ralisations18
2 – AViS du CONSEiL éCONOMiQuE , SOCiAL E t ENViRONNEMENtAL
 Renforcer les mécanismes de participation des acteurs de la société civile Ê donner toute sa porte au droit à l’information, à la participation et à l’accs à la justice Ê Consolider la participation des parties prenantes à la transition vers une conomie durable
  pesDéclaration des gro ___________________ u
 Scrutin ___________________________________
19
19
20
 23
 39
Liste des personnalités auditionnées____________41
Table des g______________________________ si les 
Bibliographie____ ____________________________
 42
 43
RiO + 20 : uN RENdEz-VOuS MA jEuR pOuR L'AVENiR dE LA pLANètE – 3
RIO + 20 : UN RENDEZ-VOUS MAJEUR POUR L’AVENIR DE LA PLANÈTE
Synthèse de l’avis1
Face au changement climatique et à l’inexorable puisement des ressources de la plante, la question même de l’avenir des conditions de la vie sur terre est pose. La Confrence des Nations unies sur l’environnement et le dveloppement à Rio en 1992 avait marqu une tape importante en consacrant la notion de dveloppement durable. d epuis, la prise de conscience de l’urgence d’agir s’est affirme sans que pour autant cette volution se soit traduite par des actions à la hauteur des ambitions alors affiches. Les cosystmes ont en effet continu à se dgrader et les ingalits conomiques et sociales se sont accrues. Au niveau international, le paysage juridique et institutionnel demeure à la fois trs clat et cloisonn alors que les enjeux, dsormais globaux, exigent des approches et des rponses transversales. dans ce contexte, le dfi pour la Confrence de Rio, dite Rio + 20, de juin 2012 revêt donc une tout autre ampleur. i l s’agit de mobiliser les Etats et toutes les composantes des socits civiles autour d’engagements forts en faveur de la transition conomique, sociale et environnementale, de la lutte contre la pauvret et d’une gouvernance plus aboutie du dveloppement durable. Rio + 20 est une opportunit à saisir pour ouvrir la voie à une vritable mise en œuvre du dveloppement durable au service du progrs humain. S’inscrivant dans la ligne de ses prcdents avis rendus à l’occasion de la p rsidence française du G20 et de la confrence de durban sur les ngociations climatiques internationales, le CESE a centr ses prconisations sur la gouvernance internationale du dveloppement durable.
Les principales préconisations
Ê  Réduire les grands déséquilibres mondiaux tout en rappelant son attachement aux Objectifs du Millnaire pour le dveloppement, le CESE considre comme une priorit de tracer de nouvelles trajectoires de dveloppement. À cette fin, il recommande: y L’accélération de la transition économique, sociale et environnementale  en favorisant les projets rsolument orients sur le passage à une conomie propice à la reprise de l’activit, à la cration d’emplois nouveaux, à la prservation de l’environnement et à l’inclusion de la dimension sociale ;  en accompagnant cette transition par l’introduction de droits nouveaux à l’information à l’intention des salaris et par l’instauration de programmes de formation continue au bnfice des actifs et des formateurs ;
1 scrutin public par 178 voix pour et 1 abstentionL’ensemble du projet d’avis a été adopté au  (voir le rsultat du scrutin en annexe).
4 – AViS du CONSEiL éCONOMiQuE, SOCiAL E t ENViRONNEMENtAL
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin