Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Une récession sans précédent pour l'industrie alsacienne en 2009

De
2 pages
À l'épreuve de la crise économique, l'activité industrielle alsacienne a connu, comme dans toutes les régions, une récession plus forte que prévu. Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires a sensiblement reculé ainsi que les exportations et l'investissement. Dans le même temps, l'emploi s'est à nouveau contracté.
Voir plus Voir moins

ACTIVITÉS
Une récession sans précédent
pour l'industrie alsacienne en 2009
Globalement le recul du chiffreÀ l'épreuve Hormis les biens
d'affaires s'inscrit dans la moyennede la crise économique, de consommation,
des autres régions, et pour le Grand
aucun secteur épargnél'activité industrielle
Est, l'Alsace subit un recul d'activité
alsacienne a connu, un peu moins fort qu'en Lorraine Tous les secteurs sont concernés
comme dans toutes les régions, (-16 %) ou en Champagne-Ardenne par la récession. Seuls les biens de
(-17 %), alors qu'en Franche-Comté consommation ont réussi à limiter laune récession plus forte
celui-ci est plus limité. diminution de leur chiffre d'affairesque prévu.
Tous les secteurs ont été touchés, grâce au secteur pharmaceutique.
Sur l'ensemble de l'année,
avec des situations particulière- Les industries agroalimentaires ter-
le chiffre d'affaires ment difficiles pour l'automobile, les minent l'année avec une baisse du
a sensiblement reculé biens intermédiaires et les biens chiffre d'affaires de 8,9 % et une re-
d'équipement. lative résistance des exportationsainsi que les exportations et
qui fléchissent modérément.l'investissement.
Les exportations ont été fortement Les biens d'équipement ont été du-Dans le même temps, l'emploi
affectées par la crise économique rement affectés par le gel des in-
s'est à nouveau contracté. mondiale. L'effondrement des com- vestissements : ils affichent une
mandes étrangères, perceptible dès baisse d'activité proche de 19 %.
la fin de l'année 2008 s'est prolongé Les exportations reculent fortement
acontractiondel'activitéob- sur le premier semestre 2009. dans la mécanique et dans les équi-L servée dès la fin du printemps pements électriques.
2008 s'est amplifiée au fil des mois Les réductions d'emploi se sont Les biens intermédiaires accusent
et s'est prolongée jusqu'à l'été 2009, poursuivies : après -3,4 % en 2008, une contraction de leur chiffre d'af-
avant de céder la place à une lente les entreprises interrogées ont faires de 18 %, due à l'insuffisance
reprise. Au final, la récession s'est diminué leurs effectifs de 5,9 % en de débouchés dans la métallurgie
avérée beaucoup plus forte que 2009, réduisant fortement le recours et le travail des métaux.La chimie et
àl'intérim,enchutede21%entreprévu, les résultats des entreprises les matières plastiques subissent
décembre 2008 et décembre 2009. également une contraction forte departicipant à l'enquête annuelle de la
Banque de France montrant une Dans ce contexte, l'investissement leur activité. L'export y a reculé de
diminution du chiffre d'affaires de a reculé de 24 %, les coupes les plus de 20 %.
14 %, alors que les prévisions for- plus importantes ayant été enregis- L'industrie automobile a enregistré
mulées un an plus tôt se limitaient à trées dans l'automobile et les biens un très mauvais résultat en 2009.
une baisse attendue de 4 %. d'équipement. Malgré les mesures de soutien,
Principales variations annuelles (en %)
Effectifs Chiffre d'affaires Exportations Investissement
Secteurs d'activité
2008 2009 2008 2009 2008 2009 2008 2009
Industries agricoles et alimentaires -5,0 -2,8 2,3 -8,9 14,1 -1,9 -7,7 -11,6
Industries des biens intermédiaires -3,0 -5,3 -1,4 -17,6 -2,7 -20,7 31,3 -30,0
Industries des biens d’équipement 0,9 -6,7 4,2 -18,7 4,7 -22,3 21,7 -31,1
Industrie automobile -9,5 -7,2 -2,6 -17,2 -2,6 -37,0 -15,8 -58,8
Industries des biens de consommation -2,5 -5,9 0,8 -2,8 -14,1 0,5 47,7 6,6
Ensemble Industrie -3,4 -5,9 0,4 -13,9 0,3 -15,4 18,6 -23,920
Avertissement : il est rappelé que les échantillons ne sont pas constants sur la période examinée.
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 17 · L'année économique et sociale 2009 · juin 2010
Source : Banque de FranceACTIVITÉS
les ventes ont diminué de 17 % et, secteurs, la contraction a été parti- les secteurs sont orientées à la
comme l'an dernier, le recul d'acti- culièrement forte dans l'automobile hausse à l'exception des biens d'é-
vité apparaît plus marqué chez les qui a réduit de moitié ses dépenses, quipement qui pourraient encore
équipementiers (-24 %), large- ainsi que dans les biens d'équipe- connaître un léger fléchissement de
ment tournés vers l'exportation. ments et les biens intermédiaires leur activité si les investissements
Les biens de consommation ont où la baisse est proche de 30 %. ne redémarrent pas. Des évolutions
relativement mieux résisté, avec Les industries agroalimentaires ont plus favorables sont attendues dans
une baisse limitée à 2,8 %, le sec- eu des comportements plus hétéro- le secteur des biens intermédiaires.
teur de la pharmacie étant le seul à gènes, mais globalement la baisse Compte tenu des perspectives
avoir bénéficié d'une augmentation des dépenses est de l'ordre de 12 %. d'activité, l'emploi devrait encore
de son chiffre d'affaires. Les autres diminuer et les ajustements pèse-
secteurs d'activité n'ont pas été ront toujours largement sur les con-Une forte incertitude
épargnés par la crise. trats à durée déterminée et l'intérim.sur l'ampleur de la reprise
Au vu de la faiblesse du taux d'utili-
Les perspectives 2010 sont légè- sation des capacités de production,Gel des investissements
rement positives dans la plupart du manque de visibilité et d'un
Après une année 2008 marquée des secteurs, malgré une forte niveau d'endettement des entrepri-
par quelques gros investissements incertitude sur l'ampleur et la régu- ses assez élevé, il est peu probable
de capacité en Alsace, les dépen- larité de la reprise mondiale, que l'investissement reprenne
avant la fin de l'année 2010. Ainsi,ses d'équipements ont été réduites notamment dans les pays occiden-
de près de 24 %, pour les entrepri- en Alsace, après un fort recul entaux. La poursuite de la montée du
ses répondantes ; elles ont néan- chômage, l'évolution des taux de 2009, les prévisions d'investisse-
moins financé près de 607 mil- change et les difficultés d'accès aux ments des entreprises alsaciennes
lions de nouveaux équipements, financements sont autant de fac- affichent un nouveau repli (-2 %)
dont 112 millions en immobilier. teurs qui pourraient freiner le redé- pour 2010, avec une situation
Les investissements ont encore marrage de l'activité. cependant variable selon les
légèrement progressé dans les En Alsace, les chefs d'entreprise secteurs d'activité.
biens de consommation, avec l'a- misent sur une légère progression
chèvement des programmes initiés de leur chiffre d'affaires de l'ordre Élisabeth ESCHBACH
l'année précédente. Pour les autres de 2 %. Les prévisions dans tous Banque de France
Prévisions d'évolution dans l'industrie pour 2010 (en %)
Effectifs moyens
Secteurs d'activité Chiffre d'affaires Exportations Investissement
(y compris intérimaires)
Industries agricoles et alimentaires -2,0 0,5 -3,2 -20,3
Industries des biens intermédiaires -0,8 5,3 8,4 8,3
Industries des biens d’équipement -2,1 -1,8 -0,9 18,5
Industrie automobile -6,8 8,0 6,3 22,6
Industries des biens de consommation -1,1 3,4 4,0 -22,7
Ensemble Industrie -2,0 2,2 2,7 -2,2
Pour en savoir plus
Ces données sont extraites d'un document publié, chaque début d'année, sur le site internet de la Banque de France.
Cette étude est réalisée auprès des chefs d'entreprise de l'industrie, du BTP et du secteur des transports.
Elle vise à fournir, dans les délais les plus brefs, des estimations chiffrées portant à la fois sur l'activité écono-
mique de l'exercice écoulé et sur les prévisions pour l'année à venir.
Les résultats publiés ici émanent des réponses obtenues auprès de 364 entreprises industrielles, représentant
68,8 % des effectifs Assedic au 31/12/2007.
Cette étude est disponible sur le site internet de la Banque de France : 21
http://www.banque-france.fr/fr/statistiques/economie/economie-conjoncture/tendances_regionales/alsace.htm
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 17 · L'année économique et sociale 2009 · juin 2010
Source : Banque de France

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin