La lecture en ligne est gratuite
Lire Télécharger
           
 
 AVERTISSEMENT PREALABLE
  Le présent document a été réalisé par des étudiants du Master Pro Qualimapa (USTL-Lille) dans le cadre de leur scolarité. Il n’a pas un caractère de publication scientifique au sens strict. En effet, il n’a pas été soumis à un comité de lecture avant publication. Ce travail a été noté, ainsi que la soutenance orale et l’éventuelle production multimédia auxquelles il a donné lieu. Ces évaluations participent à l’évaluation globale des étudiants en vue de l’obtention du diplôme de Master ; elles ont un caractère privé et ne sont pas communiquées ici.  Le contenu de ce document est donc proposé sous la seule responsabilité de leurs auteurs et doit être utilisé avec les précautions d'usage. C’est pourquoi le lecteur est invité à exercer son esprit critique.  Sa reproduction, totale ou partielle, est autorisée à condition que son origine et ses auteurs soient explicitement cités.  La liste des autres projets étudiants disponibles en ligne est disponible sur le site Internet du Master Qualimapa :http://qualimapa.univ-lille1.fr/rapp1.htm    L’équipe enseignante
  
BARBERIS Sophie ESDOURRUBAILH Marianne ZEROUKI Anissa         
  
 
 Pourquoi et comment certains groupes
agroalimentaires se sont lancés sur le
marché des produits nomad ?e s
 
           Mr BOUNIE DESS Qualimapa LIQUET Mr Année 2002-2003 Mr WEYNANS  
RESUME
      Il n’y a pas si longtemps, la vie de sédentaire était simple… Le téléphone était fixe, sur un meuble, déplacer son ordinateur demandait de la force. L’eau du robinet était considérée comme source de vie, les repas se consommaient sur place, assis et lorsqu’on devait les emporter, il fallait tout d’abord les préparés. Puis, le téléphone est devenu mobile, l’ordinateur portable et les repas n’avaient plus besoin d’être préparés. Ainsi, le nomadisme est apparu, avec une offre industrielle très variée allant du yaourt à boire au mini-saucisson à consommer à tout moment et en tout lieu Ce rapport va nous permettre de comprendre pourquoi les industriels ont choisi de développer ce marché.  
  Remerciements  
     Nous tenons à remercier Mr Liquet, responsable du DESS Qualimapa, pour sa disponibilité et ses recommandations. Nous remercions également Mr Bounie et Mr Weynans pour leurs conseils avisés.  Nous remercions enfin nos différents contacts, sans qui, la réalisation de ce projet n’aurait pas été possible.     
Sommaire Introduction… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … .2 I Présentation des produits nomades ................................ ................................ ................ 5 A Classification ................................ ................................ ................................ .............5 1)Le nomadisme à domicile/hors domicile… … … … … … … … … … … … … … … … …6… … … 2)La fonction du produit nomade : un en-cas ou un substitut de repas… … … … … … … …6… . 3)Conception nomade/utilisation nomade… … … … ………… …….….…7…….….….…… B des produits nomades................................ Marché ................................ ................10 1)Aspect sociologique… … … … … … … … … … … .… … … … … .10… … … … … … … … … … … 2)Aspect économique… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … .… ..11 3)Aspect technologique……………………………………………………… 51……………… II Etudes de Cas................................ ................................ ................................ ............... 16 A Méthodologie................................ ................................ ................................ ...........16 1)Comment avons nous procédé… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … ..16 2)Par rapport à la problématique… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … ..18 B ................................ .....19de cas : Saint Amand les Eaux................................  Etude 1)Le Marché et l'Environnement… … ...… … … … … … … … … … … … … … ...19… … … … … … Le marché des eaux embouteillées................................. ................................ ............... 19 Les concurrents................................ ................................ ................................ ............. 22 Le réseau de distribution ................................ ................................ ............................... 27 La communication................................ ................................ ................................ ........ 28 Les prix ................................ ................................ ................................ ........................ 29 2)L'entreprise Saint Amand… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … Présentation de l’entreprise ................................ ................................ ........................... 31 3)L'entreprise face à son marché… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … .… … .31 C de cas : Jean Caby................................ ................................ ........................ 42 Etude 1)Le marché charcutier… … … … … … … … … … … … … … … … … 43… … … … … … … … … … La concurrence ................................ ................................ ................................ ............. 44 Les consommateurs................................ ................................ ................................ ....... 46 2)Présentation de l'entreprise Jean Caby… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … ..50 Situation 2002 de Jean Caby ................................ ................................ ......................... 50  2
............esal....................................................72..........…noi…………noC sulc………………………………………… 7iBal n…………………… BoCsnqéeucnes environnement
 
3
  
III Conséquences nutritionnelles et environnementales du nomadisme ........................... 68
A nutritionnelles ................................ ................................ .................68 Conséquences 1)Evolution des attentes alimentaires… … … … … … … ..… … … … … … 68… … … … … … … … 2)Grignotage: Bon ou mauvais… … … … … … … … … … … … … ..… … … … … … … … … … ..69
Lieux de vente de l’entreprise : ................................ ................................ ..................... 51 Produits nomades Jean Caby : les mini saucisson................................ .......................... 51 3)L'entreprise face à son marché… … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … ..… 53
 
 
E Discussion ................................ ................................ ................................ ................67
D Sandwichs Les ................................ ................................ ................................ .........59
  6…………7.………………...…………………………l………………ePsrnoen
Introduction
 Les nouveaux modes de vie ont révolutionné les habitudes du déjeuner, et ont augmenté la fréquence des repas pris hors du foyer. La restauration rapide, la large plage horaire d'ouverture des grandes surfaces et des restaurants, les distributeurs automatiques nous donnent la possibilité de manger de tout et à toute heure. Le rythme du travail et l’augmentation des déplacements favorisent la consommation alimentaire individuelle, le grignotage (ou snacking) et l'abandon des repas structurés au profit des produits dits «nomades». Ces produits faciles à conserver, prêts à consommer, pratiques séduisent de nombreux consommateurs et sont aujourd'hui présents dans tous les circuits de distribution. Toute une palette de nouveaux produits ont ainsi été adoptés par les consommateurs. Longtemps limité aux biscuits sucrés, salés, aux confiseries, le phénomène s’étend maintenant aux produits laitiers, à la charcuterie, à l’eau… Le terme nomade est ainsi associé à une grande diversité de produits alors que leur utilisation ne l’est pas toujours. Nous nous attacherons donc à définir et proposer une classification pour les produits nomades et nous préciserons également qu’elles seront les limites de notre étude dans le cadre de notre projet sur la restauration hors foyer. Les modes de consommation se modernisent et répondent à de nouvelles attentes des consommateurs. Nous tenterons donc d’expliquer le développement du nomadisme par rapport aux changements de mode de vie et sociologiques. La croissance de ce marché a été aussi possible grâce à l’implication des industriels. Dans cette course à l’innovation, nous nous intéresserons aux motivations des acteurs agro alimentaires à investir dans le lancement des produits nomades. Enfin, cette nouvelle tendance de consommation a des répercussions sur les innovations technologiques, sur la communication à travers le packaging mais également sur le comportement alimentaire et sur l’environnement. Quel est donc l’avenir des produits nomades?
 
4
I Présentation des produits nomades
AClassification Il est difficile d'établir une classification car les produits nomades présentent plusieurs caractéristiques : - ils peuvent être consommer en tout lieu et à tout moment - ils sont facilement transportables - ils sont pratiques d'utilisation - ils sont destinés à une consommation individuelle Le terme est récent même si la consommation nomade a toujours existé. En effet, le sandwich, la pomme ou encore le Mars sont des produits nomades par excellence. Ils sont pourtant différents de l'Actimel ou encore de la compote en gourde. Nous avons donc essayé de les définir suivant 3 critères différents :  
 
 
1A domicile/hors domicile
2En cas/substitut de repas
3Conception d'un produit
Produit normal Produit avec un packaging nomade
Consommation du produit de façon nomade Monodose  
Minidose
5
1Le nomadisme à domicile/hors domicile
Même si les produits nomades ont pour vocation de satisfaire un besoin à unmoment donné, en s'affranchissant des assiettes et des couverts, ils ne sont pas réservés à une seule consommation extérieure.  Le consommateur peut, en effet, adopter une attitude nomade à l'intérieur même du foyer, c'est ce que l'on appelle le nomadisme domestique. Le consommateur peut ainsi gagner du temps tout en effectuant ses activités domestiques. La prise du petit déjeuner se fait en continuant de se préparer ou encore le plateau repas devant la télévision... Deux axes semblent se développer les mouillettes et les plateaux repas. Le premier s'adresse à un public jeune et propose une alimentation ludique. Le second est plutôt destiné à de jeunes adultes qui désirent avoir à portée de main des produits prêts à l'emploi et équilibrés.  Parallèlement, il existe le nomadisme adapté à la diminution du temps passé chez soi et à l'augmentation des repas pris à l'extérieur : le nomadisme de rue ou des transports en commun ou encore de la voiture... Cette tendance de consommation concerne la population active et les jeunes qui ont peu de temps pour leur pause du midi et qui préfèrent manger rapidement et gagner du temps pour d'autres activités. Les attentes de ces consommateurs sont la sécurité alimentaire, la praticité d'utilisation et de transport. Dans le même ordre d'idée que pour le nomadisme domestique, les produits qui tendent à se développer sont les repas complets transportables et adaptés à une consommation à l'extérieur. Dans le cadre de notre projet sur la restauration hors foyer, nous nous cantonnerons à la consommation des produits nomades hors du domicile.
2produit nomade : un en-cas ou un substitut de repasLa fonction du
Les produits nomades consommés en tant qu'en cas répondent à une tendance de consommation en plein essor, le snacking ou grignotage. Ce sont tous les aliments consommés en dehors des trois grands repas quotidiens ou les petits aliments destinés à remplacer les repas traditionnels. Ce phénomène, venu des Etats Unis, s'impose face à la déstructuration des repas et la multiplication des instants de consommation. Les principales cibles sont les enfants et les adolescents. Ce type de nomadisme se segmente selon les situations et les fonctions de consommation.  
 
6
Segments du snacking
8%5%4% 11%
17%
19%
36%
Déguster seul Déstresser Dépanner Offrir Déguster ensemble Couper la faim Mincir
 
Source : GIRA Les produits les plus consommés sont les snacks sucrés tels que les biscuits, les barres chocolatées, les confiseries et les snacks salés comme les chips, les fromages. Ce mode de consommation a des répercussions sur le comportement alimentaire qui seront traités dans le sous projet" distribution automatique" et également de manière succincte dans ce sous projet.  Les produits nomades peuvent également être consommés en tant que substituts de repas, notamment par la population active et les jeunes qui trouvent ainsi une alternative aux restaurants d'entreprises ou scolaires. Dans ce cas, les produits qui se développent le plus se trouvent dans le rayon traiteur ou dans les circuits de distribution alternatifs. Ce sont tout d'abord les sandwichs qui ces dernières années ont connu un essor surprenant. Le sandwich s'est modernisé et diversifié aussi bien au niveau de la garniture, du pain, du conditionnement que du mode d'utilisation. Puis les salades connaissent, elles aussi, une époque formidable avec un choix plus important, des emballages compartimentés et adaptés au nomadisme.
3Conception nomade/utilisation nomade 
Dans ce cas, la différence se situe au moment de la conception du produit. Une firme peut concevoir et lancer un produit qui n'est pas "pensé" en tant que produit nomade, mais le consommateur en usera de manière nomade. Le positionnement de ce produit et les stratégies mises en place ne sont pas adaptées à une tendance de consommation tel que le nomadisme, même si le produit présente toutes les qualités requises. Certains produits existent déjà depuis longtemps et ont toujours été consommés dans la rue en déambulant. Mais la communication entreprise autour de ces produits n'était pas axée sur le nomadisme qui est une tendance pas
 
7
forcément récente mais qui se développe surtout actuellement. De même un produit nomade ne sera pas toujours consommé en temps que tel. Au contraire, la plupart des industries agroalimentaires d'aujourd'hui orientent leur positionnement vers les situations de consommation plus que sur les caractéristiques même du produit. Ainsi dés leur conception, les industriels réfléchissent aux bénéfices de leur produit par rapport à une situation de consommation donnée. Pour les produits nomades, la communication et le packaging sont les outils indispensables à la érussite commerciale. nous pouvons discerner deux types de produits nomades :  - les monodoses : importées du Japon et des Etats-Unis, elles se sont généralisées en France sur de nombreux marchés. On peut acheter des pastilles pour le lave vaisselle, des biscuits en portion individuelle, des boissons en petite gourde ou encore des doses de cacao pour le petit déjeuner. "La référence des boissons cacaotées existe désormai en stick 20g pour une plus grande praticité. Esthétique, moderne et facile à utiliser le stic  préserve parfaitement tout l'arôme du cacaNesquik  pour offrir une boisson cacaotée onctueuse e   Ces produits présentent surtout un avantage pratique, ils sont faciles et rapides d'utilisation. Dans l'alimentaire, les monodoses permettent d'obtenir la quantité adéquate pour satisfaire l'appétit d'une personne, comme les sachets individuels de pâtes de Panzani. Ce conditionnement individuel permet également d'éviter le gaspillage et de stocker longtemps de la nourriture entamée. Le principe de la monodose va donc de pair avec une consommation maîtrisée et sans gâchis et elle le revendique dans ses campagnes de communication, comme on peut le voir pour le stick Nesquik. Elle répond parfaitement aux envies de snacking et de nomadisme  - les minidoses : correspondent à des exemplaires miniatures des versions originales. Ainsi sont apparus les mini saucissons, les mini fromages, les minig âteaux ou encore les mini glaces. Ce qui distingue le produit miniaturisé de la portion individuelle est la notion de plaisir lié à la vue. Les formats réduits sont en effet plus séduisants que les simples portions et contribuent sans doute à moins de culpabilité chez le consommateur, notamment concernant les produits sucrés et gras. Enfin les mini produits jouent le rôle de doses d'essai et permettent de varier les plaisirs.
 
8