La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Animaux rigolos

de fleurus-numerique

Demoiselles coccinelles...

de arthur-et-cie

De la Terre à la Lune

de la-gibeciere-a-mots78795

Du même publieur

CONCOURS :
GAGNEZ DES BD
ET DES COLLECTORS
P. 2
n°4 2016I
ÉDITER AUTREMENT
DES SOLUTIONS POUR
LES AUTEURS DE BD
P.3
BD ET TIRAGES D’ART
COLLECTIONNEURS,
À VOS POSTES !
P.18CHAQUE MOIS :
UN SUPER-CONCOURS
VOUS PERMET DE
GAGNER DES ALBUMS
ET DES COLLECTORS
wwwwww.sandawe.com/fr/concours
SandaBD N°4 du 1er février 2016. ISBN 978-2-39014-099-3.
erDépôt légal: D/2016/12.351/10, 1
trimestre 2016-01-14. © Sandawe, 2016.
Édité par Sandawe S.A.. N° Entreprise 0820.488.455.
Rédaction et siège social: 431, chaussée de Louvain, bât F, B-1380 Lasne.
Tél: +32 2 357 33 09. Éditeur responsable : Patrick Pinchart,
431, chaussée de Louvain, bât F, B-1380 Lasne.
Rédacteur en chef : Patrick Pinchart. Secrétaire de rédaction : Philippe Nihoul.
Mise en page : charleslemaire.be.
Ont collaboré à ce numéro: Marianne Teekens, MissTic, Ruppert Trellac,
Cinzia di Felice, Raoul Cauvin, Serge Perrotin.
Imprimé en Italie par pixartprinting.
www.sandawe.com - info@sandawe.com
facebook.com/sandawe
twitter.com/sandawe2
youtube.com/user/LesEditionsSandawe/videos
linkedin.com/company/les-ditions-sandawe

S
FAITES LE PLEIN
DE CADEAUX BD
SUR SANDAWE.COM
PARTICIPEZ AUX
JEUX ET ANIMATIONS
DES AUTEURS DE BD
ET REMPORTEZ DES
CADEAUX INÉDITS
EXCEPTIONNELS !
R
U
O
C
N
O
CL’IRLANDAISE, par Gilles Pascal
L’ÉDITION À
COMPTE DE
LECTEURS,
C’EST QUOI ?
Dans l’édition traditionnelle, “à compte
d’éditeur”, l’auteur cède les droits sur son
œuvre pour toute sa vie plus trois ou quatre
générations ensuite (70 ans). Certains
éditeurs peu scrupuleux pratiquent l’édition
“à compte d’auteur”, où l’auteur est
tellement impatient de publier son œuvre qu’il
accepte de tout payer, y compris les
services de l’éditeur. Dans le crowdfunding ou
édition “à compte de lecteurs”, les lecteurs
rassemblent, à hauteur de leurs moyens
(à partir de 10 €), les sommes nécessaires
à l’édition de l’album.
www.sandawe.com/fr/comment-ca-marche
MEMEL, par Sanlaville & Borg
ÉDITER
AUTREMENT !
Avec les plus de 5000 nouveautés qui paraissent chaque
année, les auteurs de bande dessinée souffrent d’une
surproduction qui les étouffe. Les rayons des librairies
croulent sous les “best sellers”, les “remakes” de vieilles
séries, les “sequels” de succès inattendus, les
“spinoff” qui prolongent artifi ciellement des BD populaires…
autant de termes anglo-saxons qui ont plus à voir avec
le marketing qu’avec la créativité.
La créativité au pouvoir !
La créativité, justement, c’est le domaine des auteurs.
Avec l’aide de leurs lecteurs, ils parviennent à continuer
à exister et, même, à devenir leurs propres éditeurs
grâce au crowdfunding. Par exemple, Martin de Clerfayt,
(1)et son hilarant album de strips “Les fi ls de l’Univers” , ,
ou Nicolas Vadot qui, après le succès du recueil “Les
(2)années bonheur” s’apprête à récidiver sur les années
(3)Obama avec “Barack, tu nous manqueras” , ou encore
(4) (5)Éric Borg avec “Pandora Beach” et “Mémel” . Tous
fi nancés “à compte de lecteurs”, par des passionnés de
(6)BD de Sandawe.com qui croyaient en eux au point de
leur donner une dizaine d’euros, ou plus si affi nités, en
échange de l’album... mais surtout d’un contact et d’un
dialogue qui dépassent largement les aspects fi nanciers
pour déborder sur ceux de l’amitié.
L’équipe de Sandawe.
(1) http://www.sandawe.com/fr/projets-auto-fi nances/les-fi ls-de-lunivers
(2) http://www.sandawe.com/fr/projets-auto-fi nances/sept-ans-de-malheur
(3) http://www.sandawe.com/fr/projets-auto-fi nances/barack-tu-nous-manqueras
(4) http://www.sandawe.com/fr/projets-auto-fi nances/pandora-beach
(5) http://www.sandawe.com/fr/projets-auto-fi nances/memel
(6) http://www.sandawe.com/fr/comment-ca-marche
CROQUETTES
DANS LA NUIT,
par OdradeKUZDO
Il vient de passer vingt ans en prison
pour un crime qu’il n’a pas commis.
C’était au cours d’un casse où
luimême a été blessé d’une balle dans
la tête. Le butin n’a jamais été
retrouvé, d’autres s’en sont occupés.
Il sort demain...
DEVENEZ
HÉROS DE BD !
Vous ne vous en rendez sans doute pas compte
en lisant des albums de bande dessinée, mais
il est fréquent que des auteurs fassent des
clins d’œil à des confrères dans leurs cases.
L’exemple le plus célèbre est l’apparition de E.P.
Jacobs dessiné par Hergé dans la salle du Trône
du “Sceptre d’Ottokar”.
Chez Sandawe, c’est le cas dans
pratiquement tous les albums. Dans “Maudit Mardi”,
les plaques minéralogiques, les enseignes, les Mais les auteurs ont plein d’idées. Dans
“Pynoms de rues… sont tous des noms d’édinautes raths”, les édinautes se sont vu offrir leur
por(“éditeurs-internautes”) du diptyque. trait en pirate; dans “Dessous la montagne des
morts”, ils fi gurent sur une affi che de mobilisa-Dans certains albums, des personnages ont le
tion générale; dans “Les Damnés”, ils boivent un visage d’édinautes, qui jouent ainsi le rôle de fi -
verre dans une taverne médiévale, etc.gurants dans des seconds rôles. Dans d’autres
cas, ce sont des rôles principaux, comme le mé- Vous souhaitez fi gurer un jour
chant dans “Corpus Christi” ou D’Artagnan dans dans une bande dessinée ?
“Le chevalier mécanique”. Inscrivez-vous sur
www.sandawe.com et suivez les auteurs Ces fi gurations peuvent être offertes par l’auteur
dans leur folie créative !en remerciement, ou par amitié, ou vendues aux
enchères, ou être gagnées lors de tirages au sort
lors des nombreuses animations organisées sur
lle site site.e.
4KUZDO
Dessin : Colline – Scénario : Fred Le Berre
© Sandawe, 2016
http://www.sandawe.com/fr/projets/kuzdo
5CROQUETTES
DANS LA NUIT
Les aventures nocturnes d’un chat bien nourri
pourtant inlassablement à la recherche de son
menu préféré : la viande ! Va-t-il réussir dans sa
quête désespérée ?
CROQUETTES,
UN ALBUM
CHAT-SCINANT !
Un OVNI dessiné au crayon blanc sur
papier noir qui retrace les aventures
gourmandes d’un chat gourmet qui
déteste les croquettes et ne jure que par
la viande fraîche. Une merveille
graphique qui séduira les amis des félins
et les amateurs de BD.
Odrade (question stupide), vous aimez
les chats ?
Oui, beaucoup. Ils sont indépendants
et toujours élégants. Nous en avons 2
en ce moment. Ils sont très différents
et ont chacun leur propre caractère,
bien trempé. Leur complexité est
fascinante et ils nous font beaucoup rire.
Je ne pourrais pas me passer de leur
Que retires-tu de cette expérience ?présence.
Pour le moment, j’apprends à me vendre et c’est
Comment est né le Projet « Croquettes » ? tout nouveau. Je suis abasourdie par le temps
que cela exige. En même temps, cela me mo-Un ami auteur m’avait demandé une histoire en
noir et blanc pour son fanzine. Je travaillais en tive à aller encore plus loin dans la qualité des
histoires et des dessins pour les contreparties couleur à cette époque et j’ai cherché une
technique noir-blanc qui me plaise. La matière est (affi ches, portfolio, etc.) puisque les participants
très importante pour moi, je suis donc partie sur (merci encore pour votre intérêt !) comptent sur
moi. Je touche des doigts et je croise du bois le crayon blanc et gouache blanche sur papier
noir. Faire une histoire avec un chat comme per- pour qu’on arrive à boucler le budget !
sonnage m’est apparu comme une évidence :
j’avais vraiment très envie de dessiner des
animaux et le chat, même s’il a déjà pas mal
d’histoires qui lui sont consacrées en bandes
dessinées, permet des aventures aux sujets illimités.
Après cette histoire, j’ai eu envie d’en dessiner
une autre, puis encore une et maintenant, j’en
suis à 11…
Quel est l’intérêt de lancer un projet libre ?
Croquettes dans la Nuit est un projet quasi fi ni,
que j’ai pu réaliser à mon rythme. Sandawe
m’offre une large palette de services qui va
de l’impression à la diffusion. J’avais d’abord
envisagé de l’auto-édition, mais Sandawe me
permet grâce à sa structure d’accéder à tout
cce e qu’un qu’un éditéditeur eur « « clasclassique sique » » ffournit ournit à à ses ses
au-auteurs.
6CROQUETTES DANS LA NUIT
DESSIN ET SCÉNARIO : ODRADE
© Sandawe, 2016
http://www.sandawe.com/fr/projets-auto-finances/croquettes-dans-la-nuit 7EL NAKOM,
CHEF DE GUERRE
L’épopée méconnue — mais authentique —
de Gonzalo Guerrero, un ancien
conquistador qui a connu un destin hors du
commun. La rencontre d’un Espagnol avec des
hommes d’un monde inconnu, racontée
avec le côté dépaysant et complexe d’un
tel événement. Les zones d’ombre de son
aventure permettent d’ajouter au récit une
belle romance et des péripéties
passionnantes.
MISSTIC,
FIERE MEMBRE DE
LA TRIBU SANDAWE !
Plus qu’une simple plateforme pour passionnés de Combien d’albums as-tu contribué à financer ?
BD, Sandawe est une véritable communauté. Au En 5 ans, j’ai aidé à fi nancer 31 albums, et je suis
fil du financement, il se noue, entre édinautes et sur 16 projets en cours de fi nancement.
auteurs, une relation qui, petit à petit, peut devenir
Comment les choisis-tu ? une réelle complicité. C’est le cas de MissTIC, une
pionnière de l’aventure Sandawe. J’ai eu de gros coups de cœur. Comme
beaucoup, je regarde d’abord le dessin. Il me parle Comment as-tu découvert Sandawe ?
ou pas. J’ai vu passer des projets avec un dessin
Du fond de ma mémoire, il me semble bien avoir très propre, mais qui ne m’ont pas touchée. J’ai
fait une recherche sur les sites de crowdfunding parfois accroché sur un concept original. Il n’y a
BD existants… Le concept unique de Sandawe pas de règles... Pour le scénario, c’est plus
comm’a plu. Je me souviens m’être dit que « Maudit pliqué. Les auteurs arrivent plus ou moins bien à
mardi » valait le coup que je m’y intéresse… j’ai présenter leur histoire. D’une manière générale,
investi et je n’ai jamais quitté Sandawe depuis ! j’aime qu’on me fasse rêver !
Es-tu fan de BD à la base ? L’aspect « tribu » de Sandawe est très important
J’ai eu la chance d’avoir un papa fan des BD pour toi ?
classiques de l’époque. Un jour, j’ai lu « Les Essentielle ! L’échange avec les autres édinautes
passagers du vent » et je suis ensuite tombée est très stimulant, il permet d’élargir ses points
amoureuse de Bob Morane et de Thorgal. Le de vue. Et disons-le,
virus s’était réveillé ! Une fois autonome fi nan- cette notion de
tricièrement (eh oui, c’est une passion hélas très bu peut même
décoûteuse), je me suis ouverte à d’autres styles, paspasser ser SandawSandawe... e...
d’autres genres. J’ai maintenant environ 500 BD, j’y ai trouvé de
véc’est peut-être un détail pour vous, mais pour ritables amis. :)
moi ça veut dire beaucoup, la lala la lala...
Qu’aimes-tu dans le concept de Sandawe ?
La première chose qui m’a interpellée, c’est que
contrairement à d’autres plateformes de fi
nancement participatif, les auteurs sont payés ! Il
y a eu aussi bien sûr la participation aux
bénéfi ces… mais ce qui m’a vraiment fait devenir une
régulière, c’est de pouvoir suivre le processus
de création. La plupart des auteurs partagent
autour de leur projet et échangent beaucoup
avec les édinautes. J’ai appris énormément de
choses sur la technique et je peux même donner
mon avis (qu’on me le demande ou pas...), c’est
unique !
8EL NAKOM, CHEF DE GUERRE
DESSIN ET SCÉNARIO : JEAN TORTON – JÉRONATON
© Sandawe, 2016
http://www.sandawe.com/fr/projets/guerrero-1
9PRIX
“QUAI DES
BULLES”
Ruppert était lauréat du concours
“Jeunes Talents” du formidable festival
“Quai des Bulles”. Il a eu la surprise
d’apprendre, au moment de la remise
du prix, qu’il avait également été choisi
par les édinautes de Sandawe (plus de
1000 votants !). Son prix ? La commande
du dessin ci-dessus, et sa première
publication dans une revue. SandaBD.
QUAI DES BULLES :
LA JEUNESSE PREND LE LARGE
Partenaire du festival Quai des Bulles, à Saint-Ma- laume Bouzard et Étienne Davodeau qui m’ont
lo, Sandawe s’y investit, notamment via le prix des beaucoup encouragé.
jeunes talents qui récompense un jeune auteur.
– Penses-tu que ton prix puisse t’ouvrir des Portrait de Ruppert Tellac, jeune héros vainqueur
portes ? de cette édition 2015, qui a séduit 1000 membres
Des portes… Peut-être pas tout de suite, tout de la communauté Sandawe.
de suite, mais si une fenêtre voire une lucarne
– Peux-tu te présenter en quelques mots ? s’ouvre ce serait génial ! Et puis, c’est le prix des
Je m’appelle Victor Pérot et j’ai 25 ans. Ruppert lecteurs. C’est le public qui a participé au vote et
Tellac c’est mon pseudonyme ! c’est une excellente idée !
– Quel a été ton parcours, jeune Ruppert ? – Quels sont tes projets, maintenant ?
Victor… Après mon bac Littéraire option Arts J’ai un projet avec d’autres dessinateurs sur un
Plastiques, j’ai intégré l’école Européenne de système de lecture alternative, la BDA2.
l’Image (EESI) à Angoulême pour obtenir un D’ailleurs, nous avons investi certains lieux de la
DNAP. ville d’Angoulême — durant le festival de la BD —
J’ai ensuite suivi une formation d’ébéniste à Li- avec nos installations. Pour que le public puisse
moges. Actuellement, je travaille en tant qu’as- découvrir le concept.
sistant d’éducation et en parallèle je monte des
projets de bandes dessinées.
– Comment as-tu pensé à te présenter au concours
jeunes talents de Quai des Bulles, Victor ?
Non, Ruppert… Avec mon copain Aloïs Vanderf,
on s’est lancé le défi !
– C’est aussi un pseudonyme ?
Pourquoi ?...
– Comme ça, pour rien… Tu croyais en tes chances
de gagner ?
Je me disais surtout que je n’avais rien à perdre.
– Comment as-tu réagi quand tu as appris le
résultat ?
J’ai été très surpris et vraiment très touché de
gagner ce concours. J’ai eu la chance de
rencontrer des auteurs que j’admirais comme
Guil10

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin