La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

01 Livre blanc WEB

De
4 pages
Table 1 Bâtir notre avenir : l’énoncé de mandat LIVRE BLANC Membres du comité • Joseph De Koninck, doyen, Faculté des études supérieures et postdoctorales (coprésident) • David Mitchell, vice-recteur, relations universitaires (coprésident) • Ousmane Amadou Alkaly, étudiant, doctorat en science économique • David J. Currie, directeur, Département de biologie • Sylvie Lauzon, directrice et doyenne associée, École des sciences infirmières • Margaret Moriarty, secrétaire générale, Faculté des études supérieures et postdoctorales • Geneviève Picard, agente de communication, Service du marketing et des communications • Rachel Thibeault, professeure, École des sciences de la réadaptation • Eli Turk, B.Adm 1995, B.Com. 1987, vice-président, Association canadienne de l'électric ité • Lise Villeneuve, responsable du protocole et adjointe au recteur, Cabinet du recteur Questions clés À la lumière des suggestions formulées par le comité directeur et de leur propre réflexion, les membres de la Table 1 ont commencé par formuler les grandes questions à examiner. Objectifs -Comment se situe l’Université en ce qui concerne les paramètres considérés comme essentiels pour les grands établissements universitaires et comment cette position devrait-elle être intégrée à son énoncé de mandat? -Comment l’énoncé de mandat exprime -t-il le fait que l’Université d’Ottawa reflète non seulement la situation interne du Canada mais également son profil et ses ...
Voir plus Voir moins
Membres du comité
Table 1 Bâtir notre avenir: l’énoncé de mandat LIVRE BLANC
·Joseph De Koninck, doyen, Faculté des études supérieures et postdoctorales (coprésident) ·David Mitchell, vicerecteur, relations universitaires (coprésident) ·Alkaly, étudiant, doctorat en science économiqueOusmane Amadou ·David J. Currie, directeur, Département de biologie ·Sylvie Lauzon, directrice et doyenne associée, École des sciences infirmières ·Margaret Moriarty, secrétaire générale, Faculté des études supérieures et postdoctorales ·Geneviève Picard, agente de communication, Service du marketing et des communications ·Rachel Thibeault, professeure, École des sciences de la réadaptation ·viceprésident, Association canadienne deEli Turk, B.Adm 1995, B.Com. 1987, l'électric ité ·Lise Villeneuve, responsable du protocole et adjointe au recteur, Cabinet du recteur
Questions clés À la lumière des suggestions formulées par le comité directeur et de leur propre réflexion, les membres de la Table 1 ont commencé par formuler les grandes questions à examiner. Objectifs Comment se situe l’Université en ce qui concerne les paramètres considérés comme essentiels pour les grands établissements universitaires et comment cette position devraitelle être intégrée à son énoncé de mandat? Comment l’énoncé de mandat exprime til le fait que l’Université d’Ottawa reflète non seulement la situation interne du Canada mais également son profil et ses engagements internationaux? Comment l’énoncé de mandat de l’Université tientil compte de l’équilibre que nous devons établir entre notre engagement envers la société (au niveau économique, par exemple) et la nécessité pour nous de voir audelà des besoins de celleci afin de pouvoir l’aider à évoluer et à exceller? Promotion des affaires francoontariennesComment pouvonsnous le mieux définir notre engagement envers la collectivité franco ontarienne tout en nous intéressant aux populations francophones de l’ensemble du Canada et du reste du monde? 1
Bilinguisme Que signifie ce terme pour l'Université d'Ottawa?Atitre d'institution bilingue, comment devrionsnous fonctionner? En exigeant que les étudiants soient bilingues? En exigeant que tous les professeurs soient bilingues fonctionnels dans les salles de classe et partout ailleurs? Appliquer le principe de la liberté universitaire au bilinguisme et aux services de l'Université  français ou anglais, le choix vous appartient? Autres formules? Comment présenter de façon attrayante le bilinguisme aux futurs étudiants, aux professeurs et à la communauté, sans que ce bilinguisme ne soit perçu comme une contrainte? MulticulturalismeComme elle a traditionnellement centré son attention sur le biculturalisme, comment l’Université se définitelle maintenant dans le contexte du multiculturalisme au Canada et à l’étranger? Comment définironsnous le multiculturalisme? En fonction de la langue, des services, des programmes ou de la population étudiante?Après avoir étudié ces questions, qui sont propres à l’Université d’Ottawa, les membres en ont exa minéquatre autres auxquelles, de l’avis d’un éminent spécialiste, tous les énoncés de mandat devraient répondre : 1. En quoi sommesnous différents? Les caractéristiques suivantes, qui nous distinguent des autres établissements universitaires, ont été relevées : des liens étroits avec des ministères et organismes fédéraux ainsi qu’avec des entreprises nationales et privées de recherche; la proximité de multiples établissements et organismes canadiens clés, ainsi que d’ambassades et de bureaux au Canada d’un grand nombre d’organismes internationaux; une population étudiante formée de personnes issues de plus de 150 pays et comptant parmi les plus diversifiées au Canada; un engagement envers une communauté particulière, la minorité francophone de l’Ontario,lequel a été inscrit dans la loi qui a établi l’Université; une relation fédérée avec l’Université SaintPaul, qui exige une coexistence constructive de notre caractère séculier et d’une vocation explicitement spirituelle; notre capacité de transcender les frontières institutionnelles grâce à de riches programmes conjoints avec l’Université Carleton dans certaines disciplines; un vaste éventail de programmes de premier, deuxième et troisième cycle, de même qu’une formation postdoctorale en français et en anglais. 2. Comment sommesnous pertinents? Nous sommes pertinents parce que nous offrons une grande variété de programmes, qu’un nombre important de ces programmes sont donnés en français et en anglais, que nous assurons une formation générale et une formation professionnelle de qualité supérieure dans certains domaines, que nous constituons l’endroit idéal pour se préparer à de nombreuses carrières, notamment dans la fonction publique, que nous nous présentons comme des partenaires dynamiques et indispensables de multiples activités de recherche requérant la participation d’organismes et d’entreprises de l’extérieur, que nous jouons un rôle de premier plan dans la vie artistique et culturelle de la région de l’Outaouais et du Canada dans son ensemble et que nous montrons comment combiner l’excellence sportive et la réussite scolaire.  2
3. Que produisonsnous? Nous produisons des diplômées et diplômés polyvalents, qui possèdent une solide formation générale et deviennent d’excellents employés et citoyens, parce qu’ils savent allier à la connaissance de leur discipline une vive curiosité intellectuelle, un sens éthique aigu, le désir d’exceller et l’ouverture au monde; une éducation de qualité dans un contexte bilingue; des partenariats efficaces d’enseignement, d’apprentissage et de recherche; une présence vivante dans la collectivité par l’intermédiaire de nos diplômées et diplômés, de nos interactions avec le milieu politique local et fédéral et de nos échanges avec les médias; une formation de calibre supérieur en langue seconde (ou dans une troisième langue) et la possibilité de maîtriser et d’utiliser cellesci. 4. Que promettonsnous? Nous promettons une formation de qualité supérieure qui rend compte des valeurs et des qualités du Canada; l’accès à de nombreux établissements et organismes nationaux et internationaux; un contact direct avec une communauté intellectuelle multiculturelle; un excellent service à la collectivité francoontarienne,à la communauté francophone internationale et aux personnes de tous les groupes culturels qui choisissent d’étudier chez nous; des possibilités de parvenir à une réussite extraordinaire, qui sera soulignée publiquement par des prix et divers autres moyens; des occasions de perfectionnement personnel et de participation directe à la vie des communautés locales, nationales et internationales. Vers un nouvel énoncé de mandatAprès avoir étudié toutes les questions cidessus, le groupe a analysé notre présent énoncé de mandat et les documents qui définissent la portée etles valeurs de l’Université. Il a été convenu que les cinq paramètres établis en 1998, soitune université généraliste, bilingue et cosmopolite, axée sur la recherche et située dans la capitale nationale, sont toujours valables.Il a cependant été reconnu que l’énoncé de mandat devrait être révisé de manière à incorporer trois éléments qui rendraient davantage compte de la réalité actuelle et future de l’Université : 1. En tant qu’Université canadienne, nous exprimons le caractère et les valeurs du Canada, non seulement à l’intérieur de nos frontières, mais également comme intervenant important sur la scène internationale. Cela signifie que dans l’enseignement, la recherche et le rayonnement, nous nous efforçons de bâtir une communauté sensible aux réalités qui l’entourent et engagée aux niveaux local, régional, national et international. 2. Tout en continuant d’attacher une importance particulière au bilinguisme, nous reconnaissons qu’il nous faut élargir nos intérêts de manière à refléter le caractère multiculturel de la population universitaire et canadienne dans son ensemble. C’est pourquoi le terme « biculturalisme» devrait être remplacé par le terme « multiculturalisme ». 3. Notre engagement envers la collectivité francoontarienne, qui fait partie de notre énoncé de mandat depuis le début, doit maintenant être défini dans un contexte beaucoup plus large qui englobe notre engagement envers les communautés francophones de tout le Canada et du monde entier. C’est la meilleure façon de renforcer notre appui à la population francoontarienne et de maintenir une masse critique qui rehaussera à la fois notre caractère bilingue et notre mission internationale.  3
Énoncé de mandat L’énoncé de mandat révisé doit établir le caractère unique de l’Université et contenir des idées qui pourront être traduites en action. Le premier paragraphe de l’énoncé de mandat actuel doit être remanié de manière à incorporer les points 1, 2 et 3. ·Ce paragraphe insiste trop sur le bilinguisme et semble laisser entendre que la relation particulière que l’Université entretient avec les deux groupes linguistiques les plus importants du Canada est la principale raison pour laquelle elle est devenue une grande université. ·Il ne fait pas ressortir le fait que l’avancement des connaissances et la recherche effectués ici sont de calibre international. L’Université d’Ottawa ne se contente pas de lier le savoir canadien et le monde extérieur, comme le précise ce paragraphe. Les gens d’ailleurs viennent ici parce que nous sommes reconnus comme des intervenants importants et extraordinaires sur la scène intellectuelle mondiale. ·Notre sphère d’influence dépasse maintenant de beaucoup «l’Ontario et le Canada tout entier »(ligne 7 du paragraphe). ·L’étiquette d’«université bilingue par excellence » (dernière ligne du paragraphe) ne traduit pas les hautes aspirations de la communauté universitaire actuelle, les forces en recherche de notre établissement, ses découvertes, ses stratégies d’enseignement et ses programmes novateurs, sa capacité de rejoindre le monde, ses questionnements éthiques ainsi que le caractère très diversifié de sa clientèle étudiante, de son corps professoral et de son personnel administratif. Ce qui rend difficile la révision de l’énoncé de mandat, c’est qu’il faut présenter toutes les caractéristiques cidessus dans un texte plus court et plus simple. Le groupe a terminé son travail en écrivant un bref paragraphe qui, espéronsle, servira à la rédaction d’un énoncé définitif. L’Université d’Ottawa est l’Université canadienne. Elle se veut un reflet, un observatoire et un catalyseur de l’expérience canadienne dans toute sa diversité et sa complexité. Notre histoire et notre situation géographique privilégiées, au cœur de la capitale nationale, offrent à nos effectifs étudiants une occasion unique de profiter de la proximité d’institutions nationaleset internationales et de nouer des liens avec elles. Nous croyons que l’enseignement novateur, la recherche de pointe et le service à la collectivité sont étroitement liés et devraient par conséquent être intégrés. Nous offrons, en français et en anglais, un vaste éventail d’excellents programmes de premier, deuxième et troisième cycle assurant ainsi une formation de qualité sur le plan professionnel et en recherche. Nous appuyons la collectivité francoontarienne dans son cheminement et nous favorisons son essor grâce à notresolide engagement envers les populations francophones du Canada et du monde entier. Nous encourageons etnous cultivons les plus hautes normes éthiques, et nous favorisons, chez tous les membres de la communauté universitaire, un sens aigu de la citoyenneté. Ces caractéristiques font en sorte que l’Université d’Ottawa est exceptionnellement bien placée pour aider le Canada à se développer et à s’affirmer dans le monde.  4
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin