7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
CORRIGÉE 1- Épreuve SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUESous-Epreuve : B1 : Économie-Droit PARTIE ÉCONOMIQUE 1.Résumez la situation d’Aubade depuis juillet 2005.(2 points) Aubade a été rachetée par le groupe Calida en juillet 2005. En octobre 2006, Calida décide de restructurer sa filiale française Aubade en délocalisant à 100 % les activités d’assemblage en Tunisie. Cette mesure entraînera en France, la suppression de 180 emplois sur 500.2. Définissezle terme « délocalisation ». (2 points) Pratique qui consiste, pour une entreprise souvent multinationale, à fermer un lieu de production sur le territoire national pour en implanter un autre dans un pays où les conditions de production sont jugées plus favorables. C’est donc le déménagement d’une unité de production par l’intermédiaire d’un investissement direct à l’étranger(IDE)3. Recherchezles activités qui ne sont pas concernées par cette restructuration. (0,5 point) Ce sont le design, le développement de produits, le marketing et la distribution.4. Expliquezen quoi la délocalisation peut contribuer à la croissance de l’entreprise.(2,5 points) La délocalisation peut contribuer à la croissance de l’entreprise car elle permet: -d’abaisser les coût de production (0,5 pt)coûts de maind’œuvre moins élevés (0,5 pt) réglementation sociales et fiscales plus souples (0,5 pt) normes environnementales plus souples (0,5 pt) -se rapprocher des sources d’approvisionnement (0,5 pt)Accepter toute réponse cohérente. 5.En complément de la délocalisation de l’activitéde production de la société Aubade, le groupe Calida a prévu des investissements. (3 points)  Recherchezles secteurs concernés par ces investissements. - la logistique (0,5 pt)
- la distribution (0,5 pt)
Justifiez le choix de ces secteurs. Lorsqu’uneentreprise délocalise un site de production, elle doit s’assurer durespect des détails de livraison (1 pt) et éviter les ruptures de stock (1 pt). 1/2