Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

EDHEC 2005 mathematiques classe prepa hec (ecs)

4 pages
ECOLE DE HAUTES ETUDES COMMERCIALES DU NORD Concours d'admission sur classes préparatoires ____________________ MATHEMATIQUES Option scientifique Vendredi 13 mai 2005 de 8h à 12h _____________ La présentation, la lisibilité, l'orthographe, la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements entreront pour une part importante dans l'appréciation des copies. Les candidats sont invités à encadrer, dans la mesure du possible, les résultats de leurs calculs. Ils ne doivent faire usage d'aucun document ; seule l'utilisation d'une règle graduée est autorisée. L'utilisation de toute calculatrice et de tout matériel électronique est interdite. Exercice 1 Dans cet exercice, n est un entier naturel supérieur ou égal à 2. On désigne par I la matrice unité de M (IR). n1) On note tr l’application linéaire qui à toute matrice de M (IR) associe sa trace, c’est-à-dire nla somme de ses éléments diagonaux. a) Montrer que Im tr = IR. b) En déduire la dimension de Ker tr. c) Établir que M (IR) = Ker tr ¯ Vect(I). n2) Soit f l’application qui, à toute matrice M de M (IR) associe f (M) = M + tr(M) I, n a) Montrer que f est un endomorphisme de M (IR). n b) Utiliser la première question pour déterminer les valeurs propres de f. En déduire que f est un automorphisme diagonalisable de M (IR). n3) Soit g l’application qui, à toute matrice M de M (IR) associe g (M) = M + tr(M) J, où J n désigne une ...
Voir plus Voir moins
            ECOLE DE HAUTES ETUDES COMMERCIALES DU NORD    Concours d'admission sur classes préparatoires  ____________________    MATHEMATIQUES Option scientifique  Vendredi 13 mai 2005 de 8h à 12h  _____________     La présentation, la lisibilité, l'orthographe, la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements entreront pour une part importante dans l'appréciation des copies. Les candidats sont invités à encadrer, dans la mesure du possible, les résultats de leurs calculs. Ils ne doivent faire usage d'aucun document ; seule l'utilisation d'une règle graduée est autorisée.  L'utilisation de toute calculatrice et de tout matériel électronique est interdite.   Exercice 1 Dans cet exercice,nest un entier naturel supérieur ou égal à 2. On désigne parIla matrice unité deMn(IR). 1) On notetrlinéaire qui à toute matrice delapplication Mn(IR) associe sa trace, cest-à-dire la somme de ses éléments diagonaux.  a) Montrer que Im tr= .RI   b) En déduire la dimension de Ker tr.  c) Établir queMn(IR) = Ker tr Vect(I). 2) Soitf lapplication qui, à toute matriceMdeMn(IR) associe f (M) =M+tr(M) I,  a) Montrer quefest un endomorphisme deMn(IR).  b) Utiliser la première question pour déterminer les valeurs propres def. En déduire quef est un automorphisme diagonalisable deMn(IR). 3) Soitg lapplication qui, à toute matriceM deMn(IR) associeg (M) =M +tr(M) J, oùJ désigne une matrice non nulle deMn(IR) dont la trace est nulle. On admet quegest un endomorphisme deMn(IR).  a) Établir que le polynômeX2– 2 X+ 1 est un polynôme annulateur deg.
 
 1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin