7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
      E ducation physique et sportive E preuves des examens Session 2011  Rapport de la commission académique
               Plan du rapport   Préambule 1. Les missions de la commission académique..................................................................................2 2. Les sous commissions.....................................................................................................................4 3. La session 2011...............................................................................................................................4 4. Les perspectives pour la session 2012 ............................................................................................5 5. Les résultats académiques...............................................................................................................7 5.1 Baccalauréat général et technologique................................................................ ........  7................ 5.2 Baccalauréat professionnel................ .21............ ........................................................................ .. 5.3 BE P - CAP .........................................................71 ..... ................................................................ 6. Résultats des écarts garçons/filles.................................................................................................22  
 
Préambule   Les IA-IPR soulignent une nouvelle fois tenue du dispositif et remercient l’ensemble des l’excellente personnels impliqués: les chefs d’établissements, le personnel du bureau du baccalauréat à la DIE C, les enseignants, les correspondants et responsables informatiques, les présidents de sous- commission, les membres de la commission académique, les experts concepteurs des nouvelles épreuves. Une mention particulière est adressée à Jean E tienne Jaboulin, chargé de mission à l’inspection pédagogique régionale pour son engagement professionnel plus que généreux dans le suivi de ce lourd dossier.  
1. Les principes et missions de la commission académique Les principes directeurs : - de la matrice disciplinaire, un parcoursLes épreuves du bac sanctionnent, dans la logique de sept ans de formation. - Les candidats sont placés dans des conditions d’équité au regard des épreuves. - Les éléments contributifs à cette équité sont : Les référentiels communs (corrigés périodiquement sur propositions de la commission nationale) ; La double notation ; Les procédures d’harmonisation académique. - de corrections dans le cadre de la commission académique lorsque desL’application facteurs sont observés (filles-garçons, inter-épreuves) et entachent le principe d’équité. - Des corrections sont mesurées, limitées et encadrées par des principes prudents visant à réduire les écarts tout en respectant un principe de diversité possible. Le cumul de corrections éventuelles (90%) aboutit pour une proportion très modeste de notes finales modifiées (10%).  Les principes de l’harmonisation: - En sous-commissions, l’objectif est d’intégrer les différences de conditions d’apprentissage pouvant être liées à la durée du cycle, condition matérielles… Il n’y a pas de proposition de modification dans la tranche + ou1,5 point par rapport à la moyenne académique de l’épreuve. Au-delà, proposition d’harmonisation de la moitié de l’écart entre la moyenne de l’établissement sur l’épreuve considérée + ou – 1 point et la moyenne académique de l’épreuve. Exemple : Moyenne en volley-ball de 16/20 pour un groupe de garçons, moyenne académique pour le volley-ball de 14/20. Soit un écart de 2 points, la proposition d’harmonisation est de 2 pts – d’écart minimal) = 1 pt, la proposition1 pt (seuil d’harmonisation est de-0,5 pt.  - En commission académique: a/ Harmonisation garçons/filles : Si l’écart entre garçons/filles est supérieur à 1,3 pt, il y a alors proposition d’harmonisation. Le principe appliqué est de calculer l’écart garçons/filles dans l’activité concernée et réguler cet écart par rapport à la moyenne académique de l’épreuve. Exemple : Moyenne académique en volley-ball de 14,5/20, avec des garçons ayant une moyenne à 15/20 et des filles à 13/20 soit un écart de 2 pts. La proposition d’harmonisation revient àproposer une régulation de 2pts-1pt (seuil d’écart minimal garçons/filles) = 1 pt, qui se répartira en 1/3 de moins pour les garçons soit -0,25 pt et 2/3 de plus pour les filles soit +0,75.  
 
2