Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

FESIC chimie 1998

14 pages
Sélection FESIC 1998 Epreuve de Chimie Données 1Masses atomiques molaires en g.mol C O H Na N 12 16 1 23 14 ------------------ EXERCICE N°1 La réaction lente étudiée est la réaction entre l’eau oxygénée HO et les ions iodure I dont 22l’équation-bilan est : HO22IH2HOI (1) 2 2 Le diiode formé réagit très rapidement avec les ions thiosulfate ; l’équation-bilan de cette réaction est : 22 IS22OISO (2) 3 46 On réalise les expériences suivantes : dans chacun des béchers n°1 et n°2 on mélange : 1 100 mL d’iodure de potassium à 3gL. 1 20 mL d’acide sulfurique à 5 mol.L 1 6 mL de thiosulfate de sodium à 0,05 mol.L environ 10 mL d’empois d’amidon A l’instant t 0 , on verse, dans le bécher n°1, 10 mL d’une solution S d’eau oxygénée à 11 volumes. La teinte bleue apparaît au bout de 30 secondes. On refait la même expérience en versant dans le bécher n°2, 10 mL de solution d’eau oxygénée à 1 volume. La teinte bleue apparaît au bout de 3 minutes. a) Quand le changement de couleur a lieu dans le bécher n°1, la quantité de diiode formé par 4la réaction (1) est égale à 1,5.10 mol . 4b) Dans le bécher n°2, la teinte bleue apparaît quand il s’est formé 9,0.10 mol de diiode. 1c) Dans le bécher n°1, la vitesse moyenne d’apparition du diiode est 5mol.s . d) Le facteur cinétique responsable de la différence entre les deux durées observées est la concentration en HO initiale. 22 Ecole Louis de ...
Voir plus Voir moins
 
Epreuve de Chimie
Sélection FESIC 1998  Données  Masses atomiques molaires en g. mol 1   C O H Na N 12 16 1 23 14   ------------------ EXERCICE N°1  La réaction lente étudiée est la réaction entre l’eau oxygénée H 2 O 2 et les ions iodure I dont l’équation-bilan est :   H 2 O 2 2 I 2 H 2 H 2 O I 2  (1)  Le diiode formé réagit très rapidement avec les ions thiosulfate ; l’équation-bilan de cette réaction est :   I 2 2 S 2 O 32 2 I S 4 O 26  (2)  On réalise les expériences suivantes : dans chacun des béchers n°1 et n°2 on mélange :  100 mL d’iodure de potassium à 3 g. L 1   20 mL d’acide sulfurique à 5 mol. L 1   6 mL de thiosulfate de sodium à 0,05 mol. L 1     environ 10 mL d’empois d’amidon  A l’instant t 0 , on verse, dans le bécher n°1, 10 mL d’une solution S d’eau oxygénée à 11 volumes. La teinte bleue apparaît au bout de 30 secondes. On refait la même expérience en versant dans le bécher n°2, 10 mL de solution d’eau oxygénée à 1 volume. La teinte bleue apparaît au bout de 3 minutes.  a) Quand le changement de couleur a lieu dans le bécher n°1, la quantité de diiode formé par la réaction (1) est égale à 1,5.10 4 mol .   b) Dans le bécher n°2, la teinte bleue apparaît quand il s’est formé 9,0.10 4 mol de diiode.  c) Dans le bécher n°1, la vitesse moyenne d’apparition du diiode est 5 mol.s 1 .  d) Le facteur cinétique responsable de la différence entre les deux durées observées est la concentration en H 2 O 2 initiale.   
Ecole Louis de BROGLIE-CPE LYON-ESA-ESAP-ESCOM-ESEO-ESTIT-ISA-ISAB-ISARA-ISEB-ISEM-ISEN-ISEP   1/14   
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin