Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

FESIC physique 1997

15 pages
Sélection FESIC 1997 Epreuve de Physique EXERCICE N°1 Un solide de masse m glisse sur un plan incliné d’un angle au dessus de l’horizontale. Sa trajectoire est dirigée suivant la ligne de plus grande pente. Au passage au point A, sa vitesse 1 1V est égale à 2,00 m.s . Au passage au point B, sa vitesse V est égale à 2,83 m.s . Il existe A Bun frottement solide, la force de frottement a une valeur constante. 2Données : m = 200 g ; AB = 50 cm ; = 30° ; g = 10 m. s 2 cos 30° = 0,87 ; sin 30° = 0,5 ; 2, 83 ≈ 8. a) La direction du vecteur accélération du solide est verticale. 2b) La valeur de l’accélération du solide est égale à 1 m. s . c) La valeur de la force de frottement est égale à 0,2 N. d) Du fait de la force de frottement, le solide finira par s’arrêter. EXERCICE N°2 Un véhicule, de masse m = 1,25 tonne, lancé à la vitesse v = 25 m/s (soit 90 km/h) parcourt avant de s’immobiliser une distance qui est fonction du coefficient d’adhérence k des roues sur le revêtement routier. Ce coefficient d’adhérence est défini par : f k avec : f force de freinage maximale P P poids du véhicule. Sur route sèche : k 06,. 1Sur route mouillée : k 0,2. 2Le temps de réflexe du conducteur est de 0,5 s. 6252Données : g10ms. 25 25625 ≈ 52 12 A. Le conducteur utilise la force de freinage maximale. a) En tenant compte du temps de réflexe du conducteur, la distance maximale parcourue par la voiture sur ...
Voir plus Voir moins
 
Epreuve de Physiqu
Sélection FESIC 1997  EXERCICE N°1  Un solide de masse m glisse sur un plan incliné dun angle au dessus de lhorizontale. Sa trajectoire est dirigée suivant la ligne de plus grande pente. Au passage au point A, sa vitesse V A est égale à 2,00 m.s 1 . Au passage au point B, sa vitesse V B est égale à 2,83 m.s 1 . Il existe un frottement solide, la force de frottement a une valeur constante.  Données : m = 200 g  ; AB = 50 cm ; = 30° ; g = 10 m. s 2   cos 30° = 0,87 ; sin 30° = 0,5 ; 2,83 2  8.  a) La direction du vecteur accélération du solide est verticale.  b) La valeur de laccélération du solide est égale à 1 m. s 2 .   c) La valeur de la force de frottement est égale à 0,2 N.  d) Du fait de la force de frottement, le solide finira par sarrêter.    EXERCICE N°2  Un véhicule, de masse m = 1,25 tonne, lancé à la vitesse v = 25 m/s (soit 90 km/h) parcourt avant de simmobiliser une distance qui est fonction du coefficient dadhérence k  des roues sur le revêtement routier. Ce coefficient dadhérence est défini par :   k  avec : f  force de freinage maximale  P  poids du véhicule. Sur route sèche : k 1 0,6 . Sur route mouillée : 2 0,2. Le temps de réflexe du conducteur est de 0,5 s. ées : 10 m.s 2 25 25 625625 52 Donn g 12  A. Le conducteur utilise la force de freinage maximale.  a) En tenant compte du temps de réflexe du conducteur, la distance maximale parcourue par la voiture sur route sèche avant de simmobiliser est de lordre de 65 m.  b) Sur route mouillée, cette distance est multipliée par trois.  B. On suppose que le conducteur nutilise pas la force de freinage maximale. Le véhicule  sarrête après un parcours de 75 m sur route sèche.  2 c) Sur route sèche, pendant la phase de freinage, la valeur de laccélération est 2,5 m. s .  d) Dans les conditions précédentes, la valeur de la force de freinage est 6250 N.
Ecole Louis de BROGLIE-CPE LYON-ESA-ESAP-ESCOM-ESEO-ESTIT-ISA-ISAB-ISARA-ISEB-ISEM-ISEN-ISEP   1/15   
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin