7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
N o 28janvier2006 
Midad MAGAZINEDINFORMATIONETDEDOCUMENTATION SURLARABEETSADIDACTIQUE
 mo E nsenigdneearrlaabreab e e t e d n e  c F o ra m n m ce u c’ n e i s q t u f e o r r a m v e e r c d l e u s i   j d e a u n n s e s s a susceptiblesdemaintenirlelienentrelEuropeetle langue,avecsespropresréférencesculturelles .Cetenseignement, silsertpourcertainsàconsolideruneidentitémiseàmal,permetà tousdedécouvrirunedesgrandeslanguesdumondeetdeplonger dansunecivilisationriche,complexeetplurielle. Jaimeobserverdesartisansdanslemondearabeetjemefais souventlaréflexion qu’enseigner – en particulier une langue – c’estcommeune san’a ,unmétierd’artisan: ilexigeàlafoisune connaissanceprécisedelalangueetdelaculture,delarigueur, uneécouteattentiveetsensibledesélèves,del’ambitionpoureux etdelhumilitépoursoi.Cetravailpatiemmentconstruitdansle tempsexigeaussiimaginationetcréativité.Lalanguearaben’est pasplusdifficile qu’une autre et son apprentissage n’est réservé niauxnatifsniàuneélitedouée.Ilfautsenconvaincreeten convaincrelesautres. LaméthodeélaboréeenFrancequisarticuleétroitementaux principesgénérauxdenseignementdeslanguesvivantesdoit nouspermettred’atteindreavecefficacité nos objectifs d’appren -tissage.Pourallerplusloin,ilestnécessairedesoumettrenos représentationsaucribledelanalyseméthodologique,délaborer desméthodesadaptéesàunpublictoujoursenévolution,guider etsoutenirlesélèvesdansleurapprentissageenélaborantdes outilsdidactiquesetpédagogiquesetensuscitantdelamotivation. Cetravailde«bâtisseurdel’ombre»estleplussûrmoyende promouvoirlenseignementdelarabeetdelerendreattractif. Nousautresdinandiers,potiers,artisansdelalanguearabe,notre soucidoitêtrederéfléchir sereinement à tous les moyens de nourrir lintelligenceetdecréerdelacompétenceetdelaréussite. RachidaDumas IA-IPRd’arabe

endirect

Lenseignementdelarabe àlarentrée2005 Larentrée2005estmarquée,denouvellesquencollègepour pourleslanguesvivantes,par assurerdesflux d’élèves supé-unplanderénovationetde rieursennombreaulycée. développement,quiconcerne Àl’heureactuelle,trèspeu toutesl esl anguesenseignées. decollègesproposentl’ara -La priorité est clairement  beensixième,etquandc’est donnéeàloral.Pourcequiestlecas,cestsouventavecun del’arabe,leseffortsconsen - horaireréduitcarlesélèves tissont,pourl’essentiel,d’or - étudientenmêmetempsune drequalitatif:silenombreautrelangue.Danscesclas-d’élèvesétudiantl ’araben’est ses«bi-langues» ,l’anglaisest pasencoreconnu,celuideslaplupartdutempslalangue établissementsoùilestensei - étudiéeàl’écoleprimaire. gné,commeceluidesprofes -seurs,stagneparrapportaux LESENSEIGNANTS annéesprécédentes.Lenombredenseignantsest stableluiaussi: 222profes-LESÉTABLISSEMENTS seurs dont 60 agrégés, 144 L’arabeestenseignécomme certifiés, 10 professeurs de LV1,LV2,LV3ouoption,delycéeprofessionnel(arabe-lasixièmeauxclassespost- lettres), 5 non-titulaires et baccalauréat,dans238éta - 3 stagiaires, ces derniers dé -blissements(242en2004):  pendantdel’IUFMdeParis. 99collèges(contre96),130Cesprofesseursreçoivent lycéesgénérauxettechnolo-lappuide29assistantsétran- giquesoupolyvalents(contre gers,venusde5paysduMoyen-136),et9lycéesprofession - Orientpourlaplupart. nels(contre10).Lesacadé -miesoùunerationalisation LESPROGRAMMES delacartedeslanguesaétéÀlarentrée2005,lenouveau entrepriseontgénéralementprogrammedeterminaleentre préféréconforterdesimplan- envigueur.C’estdorénavant tationsexistantes,etnencréer suitepage12  ●●● Midad

1