Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Russe LV1 2006 Classe Prepa HEC (ECO) Concours Ecricome

5 pages
Concours du Supérieur Concours Ecricome. Sujet de Russe LV1 2006. Retrouvez le corrigé Russe LV1 2006 sur Bankexam.fr.
Voir plus Voir moins
Annales concours ecricome 2006
LV1 - Russe
LV1 - Russe ESPRIT DE L’ÉPREUVESUJET >>
CORRIGÉ
RAPPORT
Durée : 3 heures Aucun document n’est autorisé. La partie III de l’épreuve (Essai ou Thème contraction) est au choix du candidat. Les candidats ne sont pas autorisés à modifier le choix de l’épreuve de la langue dans laquelle ils doivent composer. Tout manquement à la règle sera assimilé à une tentative de fraude.
VERSION
ÉPREUVES COMMUNES 2
SUJET
annales officielles
ESPRIT DE L’ÉPREUVE
SUJET
LV1 - Russe CORRIGÉRAPPORT
THÈME Mais, pour ma part, je m'intéresse davantage aux fondements de la perestroïka. Je cherche moins à repérer l'élément qui a déclenché le phénomène que ce qui le nour-rit et le fait avancer. Ce qui m'intéresse dans la Russie d'aujourd'hui, c'est le mouve-ment social, le dynamisme revendicateur de la partie la plus formée de la population. Et si je devais qualifier la perestroïka par une seule formule, je dirais qu'il s'agit d'un “retour à l'Europe”. Un retour qui ne signifie pas un retour à l'ancien régime (Nicolas 4 II n'était certainement pas un fervent adepte des idées des Lumières ). Si retour il y a, c'est aussi aux sources intellectuelles de l'intelligentsia d'avant 1917, qu'elle ait été bourgeoise ou révolutionnaire. L'idée de l'Europe que se faisaient les intellectuels non léninistes était bien celle de la liberté et de la république : des idées d'une bourgeoi-sie libérale que reprennent aujourd'hui ces larges couches des classes moyennes pas-sées par l'université, ces techniciens, artistes, ingénieurs et professionnels que, vaille que vaille, le régime socialiste a produit en masse. Marc Ferro,Histoires de Russie et d’ailleurs, Balland 1990 4 les Lumières :
ESSAI OU THÈME-CONTRACTION Essai Les candidats sont priés d’indiquer le nombre de mots employés (de 225 à 275)
Thème-contraction > Se reporter au texte commun à toutes les langues
CORRIGÉ VERSION L’Ermitage ne sera pas privatisé On traite les futurs acquéreurs de palais abandonnés comme des criminels potentiels L’Ermitage ne sera pas privatisé. Cela a été confirmé à la deuxième réunion du Conseil de coordination de la culture du Ministère de la culture et des communications de masse de la Fédération de Russie qui s’est achevée à Saint-Pétersbourg. On y a traité du mécénat et de la conservation des monuments historiques, Et, notamment, de l’éventualité de leur privatisation. Outre l’Ermitage, il y a en Russie suffisamment d’autres palais intéressants, mais il est vrai que maintenant leur état laisse à désirer. >> ÉPREUVES COMMUNES annales officielles3
LV1 - Russe ESPRIT DE L’ÉPREUVESUJET >>
CORRIGÉ
RAPPORT
Se trouvera-t-il des candidats pour les privatiser ? C’est la question. Le ministre de la culture, Alexandre Sokolov, a dit que ses services mettaient maintenant au point les dernières mesures pour la suppression du moratoire sur la privatisation des monuments historiques et culturels. D’après les déclarations de Sokolov, le ministère élabore “des limitations strictes” pour les futurs propriétaires. En particulier, ils devront assurer le libre accès des visiteurs aux lieux d’importance culturelle, mener les restaurations en temps et en heure, etc., etc. Ce sujet est douloureux, il inquiète l’opinion publique. Tantôt on se demande si le temps n’est pas venu de restituer les vieux hôtels particuliers à leurs anciens propriétaires, tantôt on se met à paniquer : la privatisation ne menace-t-elle pas l’Ermitage et la Maison de Pachkov ? Le ministère promet de faire la liste des monuments qui ne sont pas menacés par la privatisation, l’Ermitage et la Maison de Pachkov, rassurent les hauts fonction-naires, resteront, comme par le passé, dans les mains de l’Etat. / …/ Il faut conserver les monuments, et le faire, de préférence, à l’aide de fonds ne provenant pas uniquement du budget de l’Etat. Mais avec les lois qui sont à l’heure actuelle en préparation, il se peut qu’il n’y ait pas beaucoup de candidats pour s’atteler à cette cause sacrée. Beaucoup moins que de monuments en souffrance. Et ceux qui s’y attèleront, ne seront-ils pas obligés d’utiliser tous les moyens, légaux et plus souvent illégaux, pour contourner une loi contraignante ? Grigorij Zaslavskij,Nezavisimaja Gazeta, 21-10-2005
THÈME
ÉPREUVES COMMUNES 4
annales officielles
ESPRIT DE L’ÉPREUVE
SUJET
LV1 - Russe CORRIGÉRAPPORT
RAPPORT Sur l’épreuve dans son ensemble Treize candidats ont composé en LV1. La moyenne générale est de 14,41, quatre copies ont une note supérieure à 19, deux copies ont obtenu moins de la moyenne. L’épreuve a donc été dans l’ensemble bien réussie. Sur la version La moyenne de la version est de 12,75. Elle a été dans l’ensemble bien comprise, l’essentiel des fautes provenant d’un vocabulaire mal choisi. Dans certains cas des erreurs d’analyse grammaticale ont amené les candidats à écrire des incohérences. Sur le thème La moyenne du thème est de 12,25. A côté de copies ne présentant aucune faute, on trouve des copies dans lesquelles les mots sont alignés sans souci de cohérence grammaticale et dans lesquelles certains termes de la langue de base sont ignorés. Sur l’essai La moyenne des essais est de 16. Certaines copies allient une réflexion intéressante à une langue riche et élégante. D’autres, très minoritaires, font preuve de lacunes très graves. Sur la contraction 1 seule copie qui a obtenu 7,5 à cette épreuve du fait de graves fautes de grammaire et de vocabulaire.
Erreurs et lacunes les plus fréquentes Des imprécisions, des approximations. Certains candidats ont oublié de traduire les références. La plupart des candidats maîtrisent mal les règles de la ponctuation russe.
annales officielles
ÉPREUVES COMMUNES 5