Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

APPROCHE CHIMIOMETRIQUE DES RESULTATS D'UNE ANALYSE CHIMIQUE

De
22 pages
APPROCHE CHIMIOMETRIQUE DES RESULTATS D'UNE ANALYSE CHIMIQUE Christian J. Ducauze et Arlette Baillet-Guffroy

  • échantillon analytique

  • démarche

  • réflexion sur la façon

  • analyse chimique

  • donnée analytique

  • indépendance statistique

  • loi normale

  • part d'erreur


Voir plus Voir moins
   
 
              
  
APPROCHE CHIMIOMETRIQUE DES RESULTATS D’UNE ANALYSE CHIMIQUE
Christian J. Ducauze et Arlette Baillet-Guffroy
                    
 
APPROCHE CHIMIOMETRIQUE DES RESULTATS D’UNE ANALYSE CHIMIQUE  -Résumé-
 1-Introduction : définition d’une analyse chimique    - L’analyse chimique peut se définir comme une suite d’opérations élémentaires statistiquement indépendantes les unes des autres  2- Obtenir une donnée analytique : démarche habituelle des analystes    - Le résultat d’une analyse doit être considéré comme une variable aléatoire continue  - Description statistique d’une distribution de valeurs expérimentales (résultats des n répétitions d’une analyse) : moyenne et estimation de l’écart-type   - Une loi de probabilité théorique : la loi Normale. Notions de mode (= valeur probable = espérance mathématique de la variable X), de variance , de risque de première espèce   - Expression classique du résultat (donnée analytique) : moyenne et intervalle de  confiance estimé de la moyenne   - Elimination des « aberrants »  3- Réflexion sur la démarche des analystes   - La démarche probabiliste habituelle : ajustement des résultats d’analyse obtenus expérimentalement à une loi Normale (par suppression des valeurs extrêmes ou par transformation de la variable)  - Une démarche non probabiliste : la donnée analytique est fournie par la médiane de la distribution des résultats expérimentaux  4- Etude d’un exemple   - Présentation de l’étude : estimation de la concentration en plomb dans du foie de bœuf à partir de 20 analyses statistiquement indépendantes les unes des autres  -Ajustement à la loi Normale  (tests d’ajustement) par suppression des valeurs extrêmes (les « aberrants ») ou par transformation de la variable  - Comparaison des données analytiques produites à la suite d’une démarche probabiliste à celles que fournit une démarche non probabiliste  5- Conclusions et discussion   - Pertinence de la démarche probabiliste : application du Théorème Central Limite  - La médiane est préférable à la moyenne pour exprimer le résultat de l’analyse, c’est-à-dire la donnée analytique attendue  - La moyenne est utile pour repérer les valeurs « aberrantes » qui ont été obtenues
 
 
1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin