7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
http://www.asmp.fr - AcadÈmie des sciences morales et politiques.
INTERVIEW DE M. MARCEL BOITEUX
Paris, le 10 juin 2004
LE BON PATRON ANTICIPE SUR LES EVOLUTIONS DE LÕOPINION PUBLIQUE, CÕEST «A LE PROGRES
Propos recueillis par JÈrÙme ROBERT pour Domoclick
Au del‡ du dÈbat actuel sur la privatisation du N∞1 mondial de lÕÈlectricitÈ , M Marcel BOITEUX, prÈsident dÕhonneur dÕEDF et qui a ÈtÈ prÈsident de lÕInstitut des Hautes Etudes Scientifiques, expose pour Domoclick sa vision des Ènergies renouvelables auprËs des particuliers et des industriels face ‡ la dÈpendance du pÈtrole. Et ‡ lÕurgence de la mobilisation pour la R&D face ‡ lÕeffet de serre.
-Quelle place faut-il donner pour un dÈveloppement durable, aux Energies renouvelables ?
alternative ou complÈment ?
MB : La question est bien de savoir si les Ènergies renouvelables vont remplacer toutes les autres ou nÕavoir quÕun rÙle complÈmentaire.RÈponse : cela dÈpend de lÕÈchÈance. Si lÕon songe ‡ une ÈchÈance trËs lointaine, il est clair que lÕhumanitÈ ne pourra indÈfiniment puiser dans ce capital de la Terre que sont les stocks de charbon et de pÈtrole. Il lui faudra parvenir un jour ‡ se contenter des revenus de la Terre que sont les Ènergies solaire ou Èolienne, et la biomasse ; ‡ quoi on peut ajouter lÕexploitation de ce qui subsiste encore de lÕÈnorme radioactivitÈ de la boule de gaz dont est nÈe la planËte.
Mais, ‡ court terme, le soleil et le vent restent encore des Ènergies trËs co˚teuses et
capricieuses. Elles ne sont pas sorties du stade de la recherche-dÈveloppement, et les
rÈalisations ne devraient avoir dÕautre but que de progresser pas ‡ pas vers la rentabilitÈ, sans
duplications inutilement co˚teuses. En tout cas, si lÕon veut multiplier les rÈalisations, mieux
vaudrait le faire dans la savane africaine, par exemple, o˘ lÕapprovisionnement en pÈtrole
co˚terait encore plus cher.