Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

LES CONTES DE RUSE ÉTYMOLOGIEBerry : ruse, reculement, pièce du harnais d'un cheval de trait (le sens de reculer est un des sens primitifs de ruser) Picard : avoir des ruses, avoir beaucoup de mal à faire quelque chose. DEFINITION RUSE, nom fémininSens 1MaliceSynonyme habiletéSens 2Stratagème utilisé pour tromperSynonyme stratagèmeSynonymesadresse, artifice, astuce, attrape-nigaud, complot, détour, échappatoire, embûche, feinte, finasserie, fourberie, habileté, intrigue, malice, roublardise, rouerie, stratagème, stratégie, subterfuge, subtilité, tactiqueDANS LE LITTRE SENS 1Détours, expédients du lièvre, du cerf, du renard, quand on les chasse (ce qui est un des sens primitifs).Citation :«Les ruses et les moyens que les animaux sauvages mettent en œuvre pour se dérober à la recherche, ou pour éviter la poursuite et les atteintes des chiens, sont peut-être plus merveilleux que les méthodes les plus fines de l'art de la chasse », BUFFON , Quadrup. t. I, p. 359 SENS 2 Moyen qu'on emploie pour tromper son mari avec son amant (dans le sens inverse, on parle plutôt de perversion). Citation :«La ruse la mieux ourdie Peut nuire à son inventeur Et souvent la perfidie Retourne sur son auteur », LA FONTAINE, Fabl. IV, 11Citation :«Tu prétends être fort habile ; En sais-tu tant que moi ? j'ai cent ruses au sac », LA FONTAINE, ib. IX, 14Citation :«Ce n'est plus que la ruse aujourd'hui qui l'emporte », MOLIERE, Mis. V, 1 Citation :«Osez- vous recourir à ces ruses grossières, Et croyez-vous les gens si privés de lumières ? », MOLIERE, ib. IV, 3Citation :«La ruse est un talent naturel au sexe ; et, persuadé que tous les penchants naturels sont bons et droits par eux-mêmes, je suis d'avis qu'on cultive celui-là comme les autres ; il ne s'agit que d'en prévenir l'abus », J. J. ROUSSEAU, Ém. VDe ruse, par la ruse. Citation :«Ainsi du genre humain l'ennemi vous abuse : Ce qu'il ne peut de force, il l'entreprend de ruse », CORNEILLE, Poly. I, 1Fig. Citation :«À partir des choses les plus simples dans la vie, il serait aisé de prouver que nous ignorons tout, et nous voulons pénétrer dans les ruses de la sagesse ! », CHATEAUBRIAND, Génie, I, I, 3Ruse de guerre, moyen qu'on emploie pour tromper les ennemis sur ses desseins, sur ses opérations, etc. Citation :«Gélon était fort habile dans le métier de la guerre, surtout pour les ruse s », ROLLIN, Hist. anc. Oeuv. t. I, p. 252, dans POUGENSCitation :«Une lettre de Berthier à Kutusof, datée du premier jour de cette marche de flanc, fut à la fois une dernière tentative de paix et peut-être une ruse de guerre », SÉGUR, Hist. de Nap. IX, 1Ruses innocentes, petites finesses dont on se sert à bon dessein. Ruses de l'enfer, les suggestions insidieuses du démon. Citation :«Après m'avoir montré cette soif du baptême, Pour opposer à Dieu l'intérêt de Dieu même, Vous vous joignez ensemble ! ah ! ruses de l'enfer ! », CORNEILLE, Poly. V, 3
1