7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
LIBRE l n’y a pas de « pensée B2i » et le sujet est tout i désigné pour une Tribune libre desDossiersLes auteurs sollicités disposent d’un bon poste d’observation sur la question et leurs opinions contradictoires, parfois franchement critiques, sont susceptibles de faire avancer le débat. Parole est ici donnée à: – une enseignante, aide de proximité dans l'utilisation pédagogique des TICE, qui a suivi la mise en place du B2i dans une dizaine de collèges au cours de l'année scolaire 2001-2002; – un observateur qui, grâce à ses contacts européens, a pu esquisser une image des diverses formes de validation en vigueur ou en projet; – un chercheur intéressé par la question des TICE et par celle de l’innovation; – un des principaux animateurs d’un maintenant célèbre bulletin électronique qui avait lancé une enquête en ligne sur le sujet du B2i. Précieux complément dans le CD d’actu, la rubrique « Articles et Dossiers » propose un ensemble tout à fait significatif des textes parus dans les revues amies et sur la Toile.
14TRIBUNE LIBRE
Cinq atoutsp la mise en œu
Caroline d’Atabekian
ANIMATRICE POINT M…DIA CONSEIL ACAD…MIE DE CR…TEIL
Comment faire pour que la validation du B2i puisse devenir un acte naturel de l'enseignant dans sa classe?
orsque le B2i est arrivé, son annonce a été reçue comme une reconnaissance par tous vLestissaient dans les nouvelles technologies, les enseignants qui depuis longtemps s'in-convaincus de leur intérêt pour leur enseigne-ment, souvent sans compter le temps qu'ils accor-daient à cette activité chronophage. Enfin, l'ins-titution, par un acte officiel, affirmait la promotion de l'usage des nouvelles technologies dans l'en-seignement. Et puis il a fallu le mettre en place. Bien sûr, tous les établissements n'étaient pas encore suf-fisamment équipés, bien sûr les enseignants pas assez formés, bien sûr certains chefs d'établisse-ment s'en désintéressaient et certains profes-seurs de technologie avaient parfois du mal à se positionner et oscillaient entre l'appropriation jalouse et l'indifférence. Mais c'était un début et il fallait réunir les atouts en présence (personnes-ressources et matériel) et faire avec. Seulement voilà, concrètement, comment faire?
De l'enthousiasme au désarroi Il n'aura fallu que quelques mois pour que le Ministère mette à disposition des enseignants les documents d'accompagnement sur Educnet et les exemples de feuilles de position et d'attesta-tion sur Eduscol. Cette initiative est certes fort louable, mais ne semble pas avoir suffi à mobili-ser les troupes. Si les documents d'accompagne-ment permettent par des exemples concrets de bien cerner l'esprit du B2i, qui ne consiste pas en simples tests d'informatique mais doit permettre de valider des compétences dans un contexte pédagogique ayant un objectif disciplinaire, ils présentent des exemples d'activités TICE simples