Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Est-il raisonnable de chercher à être heureux ?

De
23 pages

Corrigé sur le sujet "Est-il raisonnable de chercher à être heureux ?" (le bonheur, la raison) avec toute la méthodologie complète de la dissertation

Publié par :
Ajouté le : 06 juin 2013
Lecture(s) : 124
Signaler un abus

1

2
PRÉFACE
Merci d’avoir acheté cet ouvrage qui,
nous l’espérons, vous apportera de l’aide
dans vos révisions de philosophie et vous
permettra d’acquérir la méthodologie
nécessaire pour les examens de fin d’année.
Ce livret se décompose comme suit :
une partie méthode, commune à tous les
sujets corrigés et le corrigé du sujet, qui
vous permet de réviser certaines notions au
programme et d’appliquer la méthode.
Ce livret n’a pas pour but de remplacer
les cours des professeurs de philosophie. Il
reste un complément et ne saurait vous
préparer en intégralité à l’épreuve de
philosophie du baccalauréat.

Bon courage !



3

MÉTHODOLOGIE

L’épreuve de philosophie au baccalauréat a pour but de
montrer votre réflexion, vos connaissances philosophiques acquises
au cours de l’année et de développer une argumentation solide,
soutenue, et structurée. Outre le contenu, la structure de votre
devoir a donc une certaine importance qu’il convient de ne pas
négliger.

 Aspect global.

Une dissertation de philosophie se décompose en trois temps :
l’introduction, le développement et la conclusion. Ces trois étapes
revêtent un rôle particulier que l’on détaillera dans la suite de la
partie. Elles doivent être séparées par un saut de lignes (4 lignes
sur une copie à petits carreaux), afin de montrer leur séparation.
Quand le correcteur ouvre votre copie, il doit donc clairement les
distinguer.



4
 L’introduction.

L’introduction démarre votre copie, elle doit donc donner envie
au correcteur de lire votre travail. En tant qu’elle est une
introduction, elle doit donc pas être trop longue. Synthétisez les
informations que vous allez développer par la suite. L’introduction
est composée de cinq parties, dont une facultative. Voici son
squelette-type :

1. L’amorce / l’accroche (facultative).
[A LA LIGNE]
2. L’analyse du sujet (obligatoire).
3. La problématique (obligatoire).
4. L’enjeu (obligatoire).
[A LA LIGNE]
5. L’annonce du plan (obligatoire).

Détaillons ces étapes.

1) L’amorce, ou l’accroche.

L’amorce est une étape facultative, il vous est donc tout à fait
possible de vous en passer : néanmoins, si elle est pertinente, elle
vous rapportera des points. Une accroche a deux objectifs :
donner envie au correcteur de lire votre copie, et amener le sujet.
Ces deux points sont donc à prendre en compte lors de son
élaboration.