La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

MAGHRÉBINS EN EUROPE Franqoise LORCERTE

36 pages
Niveau: Secondaire, Lycée, Terminale

  • exposé - matière potentielle : l' histoire de la civilisat


MAGHRÉBINS EN EUROPE Franqoise LORCERTE Coinme daiis les ani i tcs antérieures, l a biblioqrapliie consacr6e à l 'immigration iiiaehrC.- bine eii Europe piirait dtroitemeiit liée d l'actualité poliiique. Ilorganisacioii de I'islarii, oii I'iiicorporatioii sociale e l politique des immiges , qui peuvent etre appreheii

  • raccourcissenient des retours au pays

  • politique

  • désir de i'aiitcui

  • société d'acci

  • dc coriplrs

  • i'iiicorporatioii sociale

  • questioii de l'origine, de la moit et de la souffrance


Voir plus Voir moins
EN EUROPE LORCERTE
a n t é r i e u r e s , l aàl'immigration bine E u r o p e liée l'actualité d e sociale e l politique d e s qui p e u v e n t e t r e c t de e sl'attention d  S a' a j o u t e un d e qui positions d u Conseil d e bien vulgarisent e tenl e sàl'école. sociale,à u e recherches déchéaiice d'un d équilibres e t conflits a u des m a g h r é b i n e s , il lieuàp l u s i e u r s des neufs e t la d e s a: e s t e l'usage a r p s tce cuncept, recherches s u r les u n espace public Cede la.s e n s u d Taylor. québécoisdu pluriclles. d e e t h n i q u eaiiourrir C e e s relatifsreproduit, pour d e n l e s l e s c h a p i t r e s la surle soit p a r: -u m e n t s r e s t i t u a n t subjectivité),psychologie. ( d o c - géographie qui d e l'action sucialci. Histoire, - politiquese t Sociologie. d e sélection:cettep a s les t r a i t a n t e n E u r o p e . m a i s ceux ou C e t t e d e principe d e ici. des qui . . des isociales. cc d e s e t d ' a u t r e part. d e s qui niubiliscnt les deset lest e n o n s . e Nous r qiii d e sa uu n e d eou d e e t articles ou qiii spécifiquement de des le
Analyses Versun francais.L'empire Incoutume.:Aubier. 1996,179p. s e de d e d c se: de politique II la piiobie d u
est aveugleà dela réalité profondément En l'assimilation la le principe français qui de la Révolution dc1789,a toujours s u r un principe d'opposition ethno-culturelle ou raciale, dont la matrice est l'opposition entre les Francs e t les Gallo-romains, mythifiée p a r l'historiographie L'unité de la France résulte de cette opposition schème de la des deux surmontcc dans une unité e t politique, il le sous-jacentàd'autres épisodes de l'histoire de la France: la d ula conquête de terme de ce parcours, c'est l'idée d'une République désincarnéc. reposant exclusivement sur l a citoyenneté, qui voit a u contraire jouer dynamique de assimilatrice des cummunautés. Ce schème il faut le réactiver aujourd'hui, eii situation postcoloniale, sans laisser prospérer, d'un droit libéral. u n communautarisme dangereux:harkis, etc., c'est. le repérage préalable de ces minorités qui leur intégration a u sein du corps républicain comme auparavant pour les E t si les conditions historiques pas prend d'une certaine le contre-pied de Todd ce qui concerne les puisqu'il postule leur assiniilabilité, contrairementà ul'auteur d des Destiii l'histoire niais a u t a n t dans son essai que dans celui Todd. Lorceriei. RENJELLOUNTaharLes Raisinsde lagalère. Roman.Paris, 1996,135p.(Libres). Depuis La Nuit sacrée, TaharBenllJe tse nuo itrapà d'uii secondla recherche écrirait Basfao d a n s de Nord louant ce choix pas celui de la facilité.Leroman Raisins pourrait continuer dans de la galère cette ligne l a langue est dépourvue de tous les poétiques, l'histoire est transparente, sans ce voile mystérieux des premiers de La pmtagciniste, petite raconte l a vie de génération des immigrésàles et les donné le In A la recherche de sa propre ideiitité e t d'une place dans la vie, elle croise des gens aux destins très différents. trouve un islamiste, u n toxicomane, un homosexiiel, u n mannequin qui a réussi, des frustrées, des filles a u bled, des jeunes garçons qui s'accrochentala fricfacile,aux...Mais ils sont de bonîgnrs, comme elle le dit de anii footballeur qui a son équilibre dans le travail pour des handicapés. Le handicap de ces pars est d ë t r e néacherche sa voie dans mais, elle s e rend compte servi d'ornement s u r la des:fait les EL c'est un maire qui avait fait raser le pavillon de la famille. Elle trouve alors un appui moral chez ses parents: soifait ce tii est restes te battre. Mots sincères d'un de banlieue. un cause juste, pour crier l e l'injustice. l'angoisse a beaucoup de Ren Jelloun ses pas dans de de dirige par a m i il titre e t de s a Maisi l defaut prendre des quoi ce qui ètre a l'apparence banderole S a ï d ,S A DS A O U DFamilles maghrébines de France.P a r i s ,DescléeBrouwer,1995,170p. l'adaptation et le la famille en Franco, auteurs fondements socioloyiques deI nfamille en Algérie. les boiileversements par la colonisation les riiptui es survenuesàpost- ensuite par une approche statistiquecoloniale. C'est qu'ilsàdes de la en France. mettent en lumière sa e t conséquences directes de l a politique restrictive adoptéeàpartir de1974.
par la suspension desflux la tolérance du td'entrée e L'évolution vers une de peuplement e t une nouvelle façon de penser le séjour EN France, des familles fait des familles maghrébines e nFrance chez les ont DE France, avec toutes les modifications sous-jaceiites inhérentesàune .<installation-,désormais s des relations a n s le soutien d'un projet de retour. L'évolution e t rôles familiaux, dans celte nouvelle donne, a u contact des pratiques sociales e t d u pays d'accueil fait l'objet d'une analyse détailléei l ) .Leproccssiis d'cnracinement est en de rupture. e t d'innovation e t la part de trois:la culture d'origine, les trajectoires familiales la sociale de la société d'intémation. C'est sc de l'*institution mariage que les auteurs esur t i' ncidence de la s u r la renroduction des e t sur la transmission du culturel. de valeurs. les normes, les conduites lors d u choix d'un conjoint dans l e pays d'origine. mis en les nouvelles stratégies matrimoniales en situation d'inimigration. Les modalités de gestion conflit cultures, les identitaires ainsi dégages sont à par deux types dc représentéestravers les nouvelles composé de deux conjoints issus de I'inimigration, interculturel (ou. de cohésion, desL'étude des attentes, des met en lumière une diversité de cas de figures. dc la inultiplicité des trajectoires individuelles, qui les généralisations.Le dernier chapitre est consacréàdes situations d'incompréhensions de conflits et pour l a plupart) par les auteurs de travail Ils le rôle des personnels niédicaux, enseignants e t travailleurs àquelques cas et plus spécialement dans le coiiiporteinent de des jeunes maghrébines. des rapports établis entre les familles ou les adolescents et ces intervenants est brièvement et nécessiterait un développe-ment approfondi. Mais il s'agit-là aspect au sujet central que les auteurs volontairenient, leur priorité étant de émerger de la coinplexité e t de la diversité. les recompositions d'une prises l'altérité. Loubet). BOURAOUI -LeBaldes murènes.P a r i s ,1996,p. Cc n'est pas le roman d'une inconnue, ce n'est plus le d'un jeune écrivain, mais le Lu (Gallimard. ct (Gallimard, d'un monde qui devient de plus en plus sombre, sourdement violent, le l'espace. les personnages: humainela mine en scène d'une condition soumise processus de décomposition et de haine. Un absolu. transcendantal. flotte dans tout ce roman de d'un fils rachitiqueq u i s u rconstamment sur son corps e t a celui de s atteindre un seuil n d u la La maison où bâtie s u r une salle de des crimes les plus humides e t jusqu'h serrer les entrailles des personnages qui se Ainsi la parole se débat violente e t impuissante dans la durée des s e révolte dans s a syntaxe la La impossible entre mèreet quifils naît non seulement des échos déchirants des hantent ces mais aussi d'une haine propreàces deux personnages. rien d'autre qu'une erreur de procréation. Le lecteur finit se sentir piégé dans un culpabilité tragique. A pensable, e t désirable.partir de cet espace. s t e la seule ladedes de J e sondele
On p a railleurs danslaplusieursrapports parle sein dessur les au
lnJ e 261 dirait qu'il commr fils, physiquement toutLa est n'y a jamais de les niais seulement pour des hgpnthèses, s u r ce qui peut s'ftre passé dans cette cave. s u r ce que ces ont e t s u r raisons d e l'exclusion, de la haine. est les sons ct remontentàla surface, p a r les images. séparés par la questioii de l'origine, de la et de la souffrance. troisicmc intervient vers la du roiiian. père et sa daiis ces est déterminée p a r son passe de tortinnnaire et de La e t les engrenages torture le sang en e t au- etdessus de la peau sensible. Dans ce disparait touteà parole,la algérienne. une estliétique de eri plus occidentale, depuis Ln Boui-aoui cherche uii espace d'énonciation de plus e t chois difficile. décisif F é l i c eLa construction de l'islam européen. Approche socio-anthropologique.P a r i s ,1996. Le livre se en perspective comparative de daiis les différents européens. Dans dc cette compilation, devine souci de restituer lesdeanen ceapl'rtpaaàcc sujet. d'ordre e t disciplinaire, l'autre concernant la relation dc à des un sur la sociologie de e t dépit de la dans laquelle le teiitr de s'inscrire, l'analyse s'apparenteàla socioloçic des et I'irnniigratioii. Cc ne sont livre le laisser des ou des qui l'auteur. niais des qui dans des Le poids que les idéologies contcmporaiiies sa islamique global bien expliquer cette II nc justifie cependant pas d u fait, que les discours quià domiiiants. ce qui d'ailleorsla iiotion deà en fait vrai s u r le I'iiistitutioiiiialisatioii.  s ene t le religieux et u r les le daiis regretter de l'espace s'acconipagne perspective de contraire. pour lui reste iinc et auquel la des la le le désir de les pour qu'ils Mais de cette propos pas d u concept et semble par le de la du paysala société iiioderiiitéi.àl'appartenance le sens d'un qui daiis si ctait définitive-iiieiit établie part . desautrement qu'a M A R T I N G e m a . S I M O NM. ElIslam el para mundo arabe, Guiay Madrid,d e i n t e r n a c i o i i a l . 370 aux et Ir arabe les el la
constructif L'ouvrage, destiné en particulier (mais pas exclusivement). a u corps ensei-gnant. est exposé de l'histoire de la niusulmane, de la naissance de a l'islam. u de en cinq chapitres correspondant al'époque contemporaine, sont élaborés selon un plan: - u rrepérage des erreurs majeures et stéréotypes contenus dans les manuels scolaires s le sujet traité, des dates e t données correctes, choix de textes adéquats ouvrantàla discussion etàla réflexion. Les auteurs rattachent leur rechercheàd'autres travaux similaires inenés dans divers pays d'Europe. d a n s cadre programmes d'actions en faveur d u dialogue terranéen encourage par Conimission européenne...(Mireille Loubet). M E N J O T D e n i s , J e a n-L u c tLes immigrants elaville. Insertion, intégration, discrimination siècles).P a r i s , t a n ,91692,03 p. L'ouvrage regroupe treize conimunications présentées lors d'une table- u rronde s les et la ville d e du Nordàe t d u ajours organisée par l'unité de recherches associée a u CNRS Arts e t Sociétés des villes Trois thèmes centraux structurent les contributions: Les statuts de l'immigré: Les communautés Les sociétés urbaines et logiques dc La perspective cominunc l'appréhension du urbain selon les spatiales e t manières de vivre la ville. del'ouvrage e s t d'explorer un vaste territoire l'Europe du nordà de couvrir largeméditerranéenne) e t période (du Moyen- champ des connaissances par la le jours),Age nos diversité des travaux présentés sur des populations souvent peu étudiées. II conduit, de plus,à situations éclaire d'un jour desune réflexion comparative qui habituellement considérées comme des cas spécifiques ou uniques. C'est ainsi qu'il convient d'aborder le processus d'intégration des Algériens3Lyon de àque traite Geneviève La recherche de l'auteur (développée antérieurement dans u n livre publié en porte s u r la dont les Algériens e t usent des lieux qui les Elle établit un la carte de la répartition des Algériens dans l'agglomération lyonnaise ainsi que l'évolution de leur présence, entre dans douze quartiers répertoriés. Elle éclaire ensuite la logique des distributions en la reliant, entre autres àrégionale des migrants et dégage plusieurs types de comporte-ments d'appropriation de l'espace. allant de la concentrationàl a dilution. La ventilation effectifs par quartiers permet de certainsapriori (tel la Part-Dieu, de passage obligé et plaque- mais des arrivantstournante de redistribution n e dégage que des de répartition t a n t sont les mouvements soulignés. Cette complexité se aussi dans le rapport des Algériens au logement. la forte géographique mise en lumière l'objet d'une analyse particu-lière par une tentative de suivi longitudinal individuel àtravers les recensements, l'importnnt phénomène de niigration pendulaire l'Algérie et la France. qui a marqué l'entre-deux-guerres. E n que, conclusiun l'auteur remarque uii In l'espacement e t le des retours au pays. Le cn général, wmme celui de l'intégration qui en est une facette, est son u ngro'sina es (Mireille Gerd,N I B L O C KTim,S Z A J K O W S K IRogdan-Communities in the New Europe.Reading,I t h a c aPress, 1996,336p. La présence musulmane en Eumpe a déjà quelques travaux. lesquels il convient de mentionner celui dein1992. de la présente contribution e s t d'inclure dans l a coinparaisoii l'Europe de fi-aichement du les minorités dont sont des minorités nationales, essentiellement, par oppositionàcelles-
1088RGOIIHPA ELBIB quantàelles. Le également les inclut pays Italie. Scandinavie), qui eux aussi des musulmans. d'un projet soutenu le Conseil de le Rritish Council et des Universités de Macédoine e t vise donc confronter les relatives e t places des conimiinautés musulnianes dans entendue a u le plus englobant. II réunit. des analysesà tla fois thématiques e présentation précédées
Italie, d'autre parti. Quatre analyses concernent des E t a t s où présence attestée. Dasseto Gerd traitent de la transplantation de en terre et de son iiistitiitionalisation que. une des formes d'affiliationàadoptées par les cxprcnsion e t des recensés en aux Jini montrer comment la a, au niveau conceptuel, la toléranceà enracinée l'hostilité commentl'égard et a ortementdélimité com u'acteurs en II aborde le retour au sociaux. la par une des différences entre générations .. e n il le débat s u r la son et socio- examine l'incidence tculturel e du stéréotypage des de France, mais d'Algérie, sur les relations sociales tout a u t a n t del Olmo traite di. du développement e t de la situation actuelle des musulmanes en situant au début des de l'immigration économique maghrébine. Rappeiant le prccédent dans laà décrit lel'époque médiévale siècles!, elle réseau associatif par les activités, leurs soutiens financiers, Bien que l'impact socio- culturel de ce groupe sur la sociétc espagnole téconomique e soit, elle souligne; restreint pour du fait de son et de volume il pas déjà un de préoccupation Ics acteurs politiques et sociaux de ce pays Stefano aborde Italie, termes de retour son pays comnie la pénétration en des temps antérieurs La est introdiiction par le biais de II la de la minorité son ancrage social. sa visibilité. institutionnels avec la societé d'accueil, et relations avec les pays islamiques. Pour cnnclure, il souligne le fragile de sa bien la anciennes terres privilégie approche ci-dessus l critique a de . àdequi s'arrête aux  de imniigré en Europe occidentale:lieux dc associations. ordres relipieux. réseaux internatio-naux. erc. Loubet!. Genevièvedes jeunes en société taire:Le cas des Maghrébins en France. Perspectives cognitives et P a r i s ,223p. principal des travaux de est résultat Ses qui voudrait que individu possède .. stable. en mesure conduites. ils infirment société liifrarchisée les ,. les dominante). Les qui !esàraison de leur les de la sociale. développer une ideiititaire qu'ilsàleur groupe comparativement groupe Or les en place par l'auteur pas cette anticipation. do
E NEUROPE1 0 6 9
pas de constante. L'auteur souligne variabilité des attitudes. du point de et selon les Au total, un schème de tiun prévaut s u r celui marque Si en rapport les des des et les discours ont tenus s u r leur identité. dans cette de l i s . inciteràréaliser. pour se définir, référées certaines comparaisonsàun axe résultatquise laisse interpréter a u pian social.
Bibliographie en langues européennes
P a s c a l , N a s s e rLaàParler le langage des banlieues. . p 9 9 6 , 2 1 7P a r i s . Michel Lafon, 1 En gïos caractères, complaisamment illustré, recueil d'expressions et de lexique, le langagedesUne valeur W a h e d , B E R T H E M Y-Nous venonsde Tunisie. SP a r i s , d y r o s , l e classe), 1 a 1 9 0 9 9 5 ,p. petit livre qui présente façon claire e t juste la des sitiiations de la population en France e t des issus de Les photos en noir e t blanc, les fragments cités, lui e t profondeur. A b d e l k a d e r H A D D A D I L a o u a r i , M u s t a p h a , K a r i m ,-Phobos,Lesmal famés.Paris; S e u i l , 1995,210 p. seà Ainsi Phobos reste, notre c'estPhobos d ce a n s cominence le recueil. Phobos, une petite cité, tout en de la ville du chàteau d'eau. de problèmes. La cité murée, et rasée. reste ses traces e t vidés. C'estA Bonla qu'animeàLa que les six auteurs ont truuvé le lieu e t l'accoiiipagnement qui leur a permisderecomposer enfance, violente leur et douce. de choses. .. enfantsfemmes squattaient les clans la c'était chaud, indescriptible. le sec'étaitfort. (p.en c'était récits, souvenirs sont écrits dans une nue e t e t Évocation vibrante. vue de de la des dans ce qui passait, vu de pour ghetto sordide. BETTAHAR Y a m i n a , L O N G U E T MARX F r é d é r i q u eReligion et politique.Mana,Reuuede sociologie et d'anthropologie1 9 9 6 , 242p. Une nouvelle revue de l'université de Caen. La la vaiiété des du rapport entre politique ct religion en a u Nicaragua. etc., non sans revisiter l'histoire. le de: Les femmes en Algérie, religion et (p.105-1281, Colonna, est-il de l'islam? la sociologie religieuse de Roy, mouvements et des nations (p.
1 0 9 0BIBLIOGRAPHIE S a ï d la rokia.Guérir avec Expérience d'un thérapeute religieuxàsrieaMe.ll Aix-en-Provence, D E A (Labo. d'écologie n t h r o p o l o g i e A h u m a i n e ) , 1 9 9 6 , 1 0 4 p .   n n eS E B A R R E AB R I - e n e l'ayd e sacrifice dM a r i e , D I O P M u s t a p h a , L -F r a n c eMigrations-Etudesm a r s . p C A C H I N Olivier-L'offensive rap.G a l l i m a r d , coll. Découvertes, 1 9 9 6 . - e n e v i è v e I N S O N N E A U GC a r m e l , VPsychologie et culture:concepts et méthodes. 1 8 p. r m a n d Colin, 1 9 9 6 , 2 AP a r i s , en deux parties. Dans la première, Carmel Camilleri dessine de son style clair et champ e t concepts de l a psychologie Ses développe-ments s u r la péjoratinn de la différence sont spécialement pertinents pour Ir des Maghrébins en France. E n seconde partie, Geneviève Vinsonneau s'attacheàertstiuer choix méthodologiques e t les procédures pratiques de recherche en psychologie interculturelle en terminant s u r la démarche expérimentale,àquoi elle a consacré une thèse remarquée. Un fait pour durer, méme si Ics prémisses culturelles de cette psychologie nous paraissent trop peu questionnées (trop peu passées au crible de la Goffman estàpeine cité, e t pas pour sa théorie de la stigmatisation, Fredrik Barth pas d u tout, Gumperz non plus. C H A N T E L A T P a s c a l , F O D I M B I Michel, C A M YJeaiiSports de la cité. Anthropologie de la jeunesse sportive. 1 9 9 6 ,P a r i s , L ' H a r m a t t a n ,188p. S u r les sociabilités sportives de rue e t la façon dont elles sont porteuses de si veut bien construire correctement le concept. a porté sur deux sites:un quartier populaire de Lyon, Croix-Rousse, e un quartier de la banlieue, t Vaulx-en-Velin. C'est la publication d'un rapport de recherche MIRE- dont notre chroniquePlan urbain 1995avait rendu compte. Zoubir L e s m i g r a n t s m a r o c a i n s e n E u r o p e . i d e i i t i t a i r eet d'insertionf o r m e s  E F r a n c e , ( Payss p a g n e ,-Bas). d e s m i g r a t i o n sduN o r d-E s t u d Maroc).Migrations Études 1a v r i l 9 9 6 , d'une étude ethnographique consacrée aux dynamiques migratoires des Bni Iznacen (Nord-Est du situations qui en résultent dans leur région d'origine. Maroc) et décrit l'origine coloniale de ces mobilités de main d'œuvre, en direction des villes insrocaines et aleériennes. et. des années soixante. leur vers la France puis autres pays ouest-européens, de l a HollandeàLes .. son rd'hui très structurés offertes Dar les pays d'accueil. L'auteur aussi de la position d u migrant dans son d'origine, e t l'ambiguïté de son image auprès des Z e r d a l i a-Adoption et cultures: de filiationà l'affiliation. 2 9 9 6 , 1' H a r m a t t a n .  LP a r i s , 4 2p. pi. encouru par le sujet est celui d'une construction identitaire pour le moins malaisée et le repli s u r soi. Plus parait la norme sociale et juridique qui reconnait la -comme le fait traditionnellement iranienne analysée la culture par Noiichine Yavari ou la solution coranique. la (qui prévaut en et a u Maroc). Le droit français tend a u contraire de adopté par la famille de la façon qu'il-tninoitargéniste à des immigrés, ne leur proposant pas autre chose qu'un"contrat d'adhésion. la société telle qu'elle est, quand il faudrait construire un avenir neuf. Les contributions a u livre de psychanalystes, juristes. Sur le domaine de relevons l'étude juridique de Khaiat s u r l'adoption en
e t Algérie152-1561, richedu psychanalyste r a ssur maghrébine et la filiationàde la rencontre (p.167-1801, q iue Jaon dlinecqueale positi prise d de la notion ses mises (p. et le point rapide du juriste Frédéric qui montre récente de la situation des étrangers France cause grands principes du droit et d'asile; droit a u respect de la vie familiale, principe de des peines. el priiicipe ( p . C a t h e r i n e-g r a t i o nI m m i : I é m o i r e s . m t n f o r m a ei s t o i r e sH - tionss o c i a l e s p. EL,Nour-DinEthnographie d'uneclassed ' a c c u e i lpour é l è v e snonfrancophones.C o n t r i b u t i o nàu n eapproche n i s t eeti n s t i t u t i o n n e l l ede s c o l a i r ec u l t u r ecachée. doct.T h è s e Sciences d e l'tduc.,ParisV I I I-S a i n t- 9 9 5 . 4 4 6D e n i s H e s s ) , 1p. d'une Clin curriculum caché c'est-:%-dire Sont et apprennent réellement les en classe, en niarge des programmes e tà des enseignants,yRplupart des échanges. Ln élèves e t les stratégies des En annexes, extraits consistants d u journal d'enquête. Espacep u b l i c ,espacep r i v é . M i g r a n t s-F o r m a t i o n déc. 1 9 9 6 , 192 Réunion d'études qui traitent des d'appropriatioii de e t dcla nie, p a r les jeunes filles et les femmes notaniinent. Relevons l'article de Cyril déchues, vécues(p.consacréeàla gestion des déchets ÿeterà Autres Minguettes. etc.)la poubelle, jeter dans la rue,:Rabia Pernet, Bernard Michel Pascal... EZEMBEF e r d i n a n d d o l e s c e n t s L a constriiction d e c h e z les a africaine,Migrations Société, a r svol. m- 1996.a v r i l G R A N D J O N C M o n i q u eLesm é m o i r e Aix v i v e .-en-Pro-vence: E d i s u d , 1 9 9 6 , 2 6 0p. Ce livreaété écrità dans la cité des n a d'un d'une d'écrivainl'issue d'une Canourgues, Salon-de-Provence, dans le cadre d'une initiative portée par l'association dont le exprimeàfois e de la t l'ambition. Chronique vie ordinaire dans un quartier où se côtoient Lorrains et Ponctué de de l'auteur. G U E R R A O U I Z o h r a-LesChoix filles d e sidentificatoires d e m a g h r é b i n s t r a v e r s l e u r c o n t r a c e p t i o n . C a h i e r sdes o c i o l o g i e c o n o m i q u e é etj u i n 1996,p.67-84. G r a e e I d e n t i t é s r e l i g i e u s e sen Europe. Pans,9 9 6 , 3 3 5  1D é c o u v e r t e ,p. religieuse musulmane fait l'objet de contributions. Z a ï rZaïr leG a u l o i s . G r a s s e t ,1996,2 2 8p. autobiographique, en style d'un enfant du bidonville liers. très tôt orphelin deeten1992conseiller régional (écologiste) c'est s'exclamait- cours de lail a u présidentielle de 1995.11est devenu depuis conseiller technique du ministreala Ville etàl'intégration, Eric Raoult.
1092 MARIOTTINI Football, racism a n d xenophobia i n France:t h e s t a t u s of in a m a t e u r football. Acase-study of Marseille.I nRacism and Xenophobia in European Football.U.Merkel,W.Tokarski Aarhen, Meyer Meyer Verlag, 189 p., 1996, p. Claude e t al.Psychothérapie des enfants de migrants. Grenoble,LaPensée Sauvage, 1995, 195 p. MORSY MagaliLe monde des couscous.Aix-en-Provence, Edisud, 1996, coffret recettes160p.+ p. 0livret 8 Contributions la psychologie du bilinguisme: Structures fonctionnements cognitifs, alternance des langues dans communication bilingue.depsychologie, Univ. P a r i s VIII (dir. Alain 1 9 9 6 , 2 2 5 p. Travail de psychologie cogiutive portant sur bilinguisme les structures et les fonctionnements cognitifs des sujets qui connaissent et utilisent Ses observations conduisent l'auteurà qui envisageproposer un plusieurs états possibles d'activation pour les langues du sujet bilingue:un état la actuelle, un état pour la qui peut remplacer la premièreàtout moment, et un étaten. aulangue non activée de l'expression Ce est apteàrendre compte, selon lui, des processus de changement de dans la communication bilingue. (Résumé de Le bilinguisme testé est l'association marocain. Didier la psychologie etL'intercnlturel. Deà gie clinique.Paris, L'Harmattan, 1996, 142 p. S E G U I N Boiis, FrédéricLes Céfrans parlent aux Paris, Calmann-Lévy, 1996, 120 p. année de Sixième dans un collège vue depuis de la classe chronique est en effet bàtie d'un projet pédagogique qui consistaitàréaliser avec les un dictionnaire de leur propre langue. Le (ils sont deux, qui agrègent se décrit comnie un un lanceur de ponts. L'ouvrage se termine par le mais cela, le lecteur a vécu peu de la vie scolaire de ces étranges élèves qui peuplent les collèges de la banlieue parisienne. Yves, e t al. S a l u t cousin! (dossier a u t o u r du film de déc. 1996,p.1-65. YAAGOUBI BahijaLa consultation sage-femmelpatientes maghré-bines:Problèmes linguistiques, sociologiques et culturels de commu-nication. a r i sParis, Univ. P François, Linguistique (Frédéric h è s e V, t 1 9 9 6 , 5 3 2p. Transcription et étude des énoncés produits par des femmes immigrées non francophones d'origine en consultation dans parisien. dégage les formes rituelles de les la gestion de et du malentendu. Contes berbères de Kabylie et de France. 1997, 172p. Kofi, préf.Mémoire des migrations. DeAcomme Angola àYcomme Yougoslavie, des lycéens racontent leur famille, leurs racines, leur histoire.Co- l'Intégrationéd. Fondation pour Monde- p. quadri. 2 4 1Editions, 1996,