La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Cours de pal' eographie

De
65 pages
Cours de pal´eographie
sur une id´ee de
St´ephane POUYLLAU
En 1997, ´etudiant en licence `a l’institut d’histoire de l’universit´e
Michel de Montaigne - Bordeaux 3
et de
Jean-Claude TOUREILLE
En 1997, Pr´esident de l’A.D.I.H.A.F.
(Association pour la Diffusion de l’Information Historique et Arch´eologique en France)
Le cours est disponible en ligne sur l’archive du serveur d’Arisitum
http://perso.wanadoo.fr/eric-camille.voirin/paleo/
AMis en page avec LT X2E ε
par Eric VOIRIN
Membre du Cercle G´en´ealogique de Vittel (88 – Vosges)
oMembre de l’Union des Cercles G´en´ealogiques Lorrains (N 4830)
E-mail : eric point voirin escargot free point fr
http://eric.voirin.free.fr/
´Edition du 2 octobre 2004 2 `
TABLE DES MATIERES 3
Table des mati`eres
Historique du document 5
Introduction 7
Premier cours (1er novembre 1996) 9
Deuxi`eme cours (15 novembre 1996) 11
Troisi`eme cours (30 novembre 1996) 13
Quatri`eme cours (14 d´ecembre 1996) 17
Cinqui`eme cours (4 janvier 1997) 19
Sixi`eme cours (1 f´evrier 1997) 21
Septi`eme cours (15 f´evrier 1997) 25
Huiti`eme cours (1er mars 1997) 27
Neuvi`eme cours (15 mars 1997) 29
Dixi`eme cours (29 mars 1997) 31
Premier examen (12 avril 1997) 33
Deuxi`eme examen (26 avril 1997) 35
Onzi`eme cours (17 mai 1997) 37
Troisi`eme examen (31 mai 1997) 39
Douzi`eme cours (14 juin 1997) 41
Treizi`eme cours (28 juin 1997) 43
Correction des exercices 47
Corrig´e du premier cours .............................................. 48
Corrig´edudeuxi`eme cours... ...
Voir plus Voir moins
Coursdepal´eographie sur une id´ee de St´ephanePOUYLLAU En1997,e´tudiantenlicence`alinstitutdhistoiredeluniversit´e Michel de Montaigne - Bordeaux 3 et de Jean-Claude TOUREILLE En 1997, Pr´esident de l’A.D.I.H.A.F. (Association pour la Diffusion de l’Information Historique et Arch´eologique en France)
Le cours est disponible en ligne sur l’archive du serveur d’Arisitum http://perso.wanadoo.fr/eric-camille.voirin/paleo/
Mis en page avec LA2XETε par Eric VOIRIN MembreduCercleG´en´ealogiquedeVittel(88Vosges) MembredelUniondesCerclesG´ene´alogiquesLorrains(No4830) E-mail :eric point voirin escargot free point fr http://eric.voirin.free.fr/
´ Edition du 2 octobre 2004
2
` TABLE DES MATIERES
Table des mati` es er
3
Historique du document5 Introduction7 Premier cours (1er novembre 1996)9 De i` ours (15 novembre 1996)11 ux eme c Troisie`mecours(30novembre1996)13 Quatri`emecours(14d´ecembre1996)17 Cinquie`mecours(4janvier1997)19 Sixi`emecours(1f´evrier1997)21 Septi`emecours(15f´evrier1997)25 Huiti`emecours(1ermars1997)27 Neuvie`mecours(15mars1997)29 Dixi`emecours(29mars1997)31 Premier examen (12 avril 1997)33 Deuxie`meexamen(26avril1997)35 Onzie`mecours(17mai1997)37 Troisi`emeexamen(31mai1997)39 Douzi`emecours(14juin1997)41 Treizi`emecours(28juin1997)43 Correction des exercices47 Corrig´e du premier cours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . .  48 Corrige´dudeuxi`rs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 eme cou Corrig´edutroisie`mecours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
4
` TABLE DES MATIERES
Corrig´educinquie`mecours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . Corrig´e du sixi`eme cours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . Corrig´e du septieme cours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . ` Corrig´eduhuitie`mecours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Corrig´e du neuvieme cours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . ` Corrig´e du dixi`eme cours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . Corrige du premier examen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . ´ Corrige´dudeuxi`emeexamen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Corrig´e du on i` cours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . z eme Corrig´edutroisie`meexamen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Corrig´edudouzie`mecours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Corrige´dutreizie`mecours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . .
Bibliographie
51 52 53 54 55 56 57 59 61 62 63 64
65
HISTORIQUE DU DOCUMENT
Historique du document
Edition 2004
Ajoutsdere´fe´rencesbibliographiques.
Edition 2003
5
Courbevoie, le 26 septembre 2004
Courbevoie, le 18 juillet 2003 L’objet de cette nouvelle ´edition est de mettre `a jour les liens Internet et d’y ajouter quelques rep`eres bibliogra-phiques en page65. Cecoursenlignea´et´er´ealis´edu1ernovembre 1996 au 28 juin 1997 par : Jean-Claude TOUREILLE, en 1997, Pr´esident de L’A.D.I.H.A.F et webmaster du serveur ARISITUM. (As-sociation pour la Diffusion de l’Information Historique et Arch´eologique en France) YLLAePOUUhpnatSe´1997,eniale`nctdtutinsaidute´,ecilnetneledniuishirtohciMedlesreve´tieMontaign – Bordeaux 3 Eric VOIRINburintcoteesodamttemede´te´anoitrsiolavepagereenaelbahgr´lcetne´iteeirpmlbamudem, cours. Je ne suis pas un sp´ecialiste en pal´eographie. Il est donc inutile de m’envoyer des documents d’archives poure´tude. Le site Internet de cette initiation `a la pal´eographie est visit´e quotidiennment depuis sa cr´eation en 1997, et ce, graˆcea`tousceuxquiontappr´ecie´etcontribu´ea`faiˆtre re connaı ce cours. Soyez-en remerci´es ici. Merci de vos nombreux courriels encourageants et merci encore d’avoir mis tant de liens sur latoile.Graˆcea`vous,deplusenplusdepersonnesprotentdecetteinititationpal´eographiquesanspr´etention.En cela, ce site Internet a atteind son but. Bonne lecture, mon adresse e-mail : eric point voirin escargot free point fr
Edition 1999
Cetteversiona´ete´g´ene´r´eeenutilisantlapolicedecaract`eresTimes.
Edition 1997
Publication de la version originale avec les corrig´es des exercices du cours.
Courbevoie, le 20 juin 1999
Courbevoie, le 30 juin 1997
6
HISTORIQUE
DU
DOCUME
NT
INTRODUCTION
Introduction
Lorsqueloneectueuntravailderecherche,enhistoire,deuxpossibilit´essorent`anous:
– consulter des ouvrages imprim´es traitant du sujet qui nous int´eresse, – consulter des documents d’archives manuscrits.
7
Si la premi`ere solution ne pose gu`ere de probl`emes, la seconde s’av`ere plus difficile, suivant les textes consult´es (on ninterpre`tepasundocumentduXVIIIecomme un autre duXIIe.)eislce` Nous vous proposons ici, de vous aider `a mieux franchir cette ´epreuve, en vous donnant des clefs et des points de ` es afin de vous faciliter la lecture des textes anciens. reper Maiscommevousnetarderezpas`alecomprendre,ilenvadelapal´eographiecommedupiano:ilfautvousexercer demanie`reconstante!
8
INTRODUCTION
PREMIER COURS (1ER NOVEMBRE 1996)
Premier cours (1er novembre 1996)
9
Lire une texte manuscrit semble souvent difficile, surtout lorsque celui-ci date de plusieurs si`ecles. Par exemple, le trait de plume n’est pas aussi regulier que le notre : l’´ecriture avec la plume d’oie, ancˆetre de notre stylo, donnait des ´epaisseurs variables aux caract`eres (suivant son inclination, la force avec laquelle le r´edacteur appuyait la plume sur le support papier ou parchemin, etc...) Demeˆme,chaquelettrepouvaitavoirunehauteurplusimportantequelesautres,suivantsonemplacementdans un mot, ou sur une ligne. Il n’y avait pas non plus, `a proprement parler, de r`egles d’orthographes (elles ne se sont pr´ecis´ees qu’avec le temps, et l’on trouve souvent des textes ´ecritstnemeuqitep´nohpar le r´edacteur). Pour couronner le tout, nos ancˆetres utilisaient de nombreuses formes d’abr´eviations et en avaient recours assez fr´equemment(contraction,aph´er`ese,notestironiennes). Maisrassurez-vous,nousverronstouscesprobl`emesaufuret`amesure. Pour commencer nous allons prendre le texte suivant, dat´e de la fin duXVIIIesicl`eile(dereenoccneruaelub charit´edudioce`sedAle`s,danslesCevennes): ´
En voici la transcription : 1.ceˆtEtablissementEutpourobjetlesoulagementEtla 2. Bonne administration des biens des pauvres, Et l’on peut dire 3.queceˆtobjetesttre´sbienremply,EtqueMrslesEveques 4. qui dans Leurs visites, ou autrement, Surveillent ces 5. administrateurs, en sont en general Tr´es Satisfaits. Comme vous pouvez le constater, si le sens du texte transcrit est ais´ement compr´ehensible, il l’est moins par contre, dans sa forme originale. Certains caract`eres diff´erent de leur forme actuelle : – le E comme dans pouret pourou danseut(remarquer aussi le T final), – par contre, la lettre B se reconnaˆıt assez bien : en majuscule pourBonneou en minuscule pour bien.
10
PREMIER COURS (1ER NOVEMBRE 1996)
Il vous faudra donc comparer le document avec sa transcription afin de visualiser la forme de chaque caract`ere. Un petit truc, tout simple: suivez le mouvement de l’´ecriture, avec votre main, comme si vous ´ecriviez ce texte. Vous faites aussi connaissance avec notre premi` br´eviation ere a : pour M(essieu)rs On utilise encore cette forme d’abr´eviation : Mmes et MrspourMesdames et Messieurs. Cetteme´thodeestde´signe´eparletermedecontraction(on ne conserve d’un mot que le d´ebut et la fin). Remarquez aussi que les traits qui terminent chaque ligne ne sont pas `a proprement parler desarace`tcser. Il s’agit principalement d’une habitude du scribe qui donnait au texte une certainejustification. Nous aurons l’occasion de retrouver cette pratique s´eculaire, dans de nombreux autres documents. Vous en conviendrez, le texte pr´esente de nombreuses fautes d’orthographes. La transcription que nous en avons donne´seveutde`leautexte,maisilvadesoiquelorsquelonretranscritundocumentenvuedesapublication,il faut quelque peu changer sa pr´esentation originale. Voic i ce que cela pourrait donner : 1. Cet ´etablissement eut pour objet le soulagement et la 2. bonne administration des biens des pauvres, et l’on peut dire 3. que cet objet est tr`es bien remply, Et que M(essieu)rs les Evˆeques 4. qui dans leurs visites, ou autrement, surveillent ces 5.administrateurs,ensonteng´en´eraltressatisfaits. ` Attention,toutefois,quantauxr`eglesrelativesa`latranscriptionduntexteancien.Ellespeuventvariersuivantles professeurs ou les universit´es. Maislare`gleprincipaleestdeRESPECTERledocumentoriginal. Bon ! Et bien maintenant, `a vous de jouer. A vous de travailler. Nous vous donnons le texte ci-dessous `a retranscrire. Bonne chance.
(la correction de cet exercice se trouve page48).
` DEUXIEME COURS (15 NOVEMBRE 1996)
Deuxi`emecours(15novembre1996)
11
Leschosesvontsecompliquer,cettefois-ci.Quevoulez-vous,onnepeutresterdanslafacilit´e´eternellement(hum, hum !). Le document qui suit est extrait d’une lettre dat´ee du 10 octobre 1764, relative `a une proc´edure judiciaire qui ae´t´eintent´eecontreunparticulier.Cettelettreestadress´eeparlesubde´le´gue´a`lIntendantduLanguedoc,quiest sonsupe´rieurhi´erarchique(do`ulutilisationduMonseigneur) :
Commeonpeutlevoir,cetypededocumentdi`ereparsone´crituredelexempleducourspr´ece´dent:elleestun peu plusbrouillon. En voici la transcription : 1. Le juge avoit, Monseigneur, suspendu 2. le jugement de cette procedure `a la priere du 3.cure´delad.ville,hommedebien,qui 4. voyant que c’´etoit un cas malheureux vouloit 5. avoir le tems d’en Solliciter la grace. J’ay 6.dit`acejugedelapartdeM.legardedes 7. sceaux de surceoir Ce jugement jusqu’a 8. nouvel ordre. Ce nouveau texte appelle quelques remarques : lapre´sencedelancienfran¸caiscommence`aapparaitredanslaconjugaisondesverbes,ilfaudravousyhabituer: avoitpouravait,tie´otcpouritcta´eetvouloitpourvoulait ;. On constate aussi des rudiments de ponctuations – certaines lettres sont largementdolppe´ev´ees, comme legdejugeen,)uoeculi(xuedme`itomeladeempreri`igel deMonseigneur(quatri`eme mot) ; – d’autres sont plus ou moins semblables : on le constate pour deux lettres: levet leu pourcomme dans villeet pourun(nous aurons l’occasion de retrouver cet isomorphisme) ; – on remarque certaines accentuations : poura`alrpeier(remarquez au passage la forme dupde priere) ; etmeˆmeuneerreurduscribe:pourLe jugementouCe jugement(la seconde solution semble plus logique) ;