Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

DION CASSIUS Histoire romaine XXXIX

De
3 pages
DION CASSIUS, Histoire romaine, XXXIX, 1-5 César contre les Belges ???? ??? ?? ??? ?????? ???π???????? ???? ?? ?????? ??? ??? ????? ?? ? ????????? ?? ?π????? ??? ? ???????? ? ??π?? ?π??????? ??????? ??????????? ?????? ??? π?????? ?????? ???????. O? ??? ???????? ?? ?? ???? π?????? ??? ?????????? ?????? π????????????? ??? ?π? ??? ??????? ??? ???? ?????????? ??????????? ?? ??? ?? π??? ?? ??? ???π????? ???? ???????? ???? ?? ?? ?????????? ????? ?????? ???? ?? ??? ??????? ?? ????????? ???????? ??? ????????? ?? ??? ?π? ???? ??????? ?????????????? ??? ????? π??? ????? ???? ?????????? ??????????????? ?? ?π? ???? ???????? ??? ?????????? ?????? π????????????. T???? ??? ? ?????? π??? ??? ????? ????? ?? ?????? ?? ?????? ?π???????? ???????? π??? ?? ???????? π????? ??????π??????????? ??????? ?? ??? ???? ?????????? ??? ???????. O??? ???????? π??????? ???? π??? ?????? ?????? ??? ????? ???? ?????????????? ?? ?????? ??????? π??? ?? ??? ???????? ????? ??????????????? ?π????????? ??? ?? ??????? ?????????? ??? ??? ????π??π???? ?? ??? ????? π??? ??? ???????? ?π??????? ?????????. ????? ??? ?? ????????? π??????? ????????? ?π????? ?π? ?????? ?????? ???? ?? ?????? ??? ???? ?ππ???. K?? ?? ??? π???π??????? ???? ????????? ?π?????????? π?? ???? ?π????????? ???? π????? ??? ?π?????? ?????? ?? ??? ???????? ????? ?? ??? ?π???? ?? ??????? ???????????? ?? 1. Ainsi finit cette guerre : ensuite, à la fin de l'hiver pendant lequel Cornelius Spinther et Metellus Nepos entrèrent dans l'exercice du consulat, les Romains en eurent une troisième à soutenir.

  • π???? ??

  • ??

  • ??? ???????

  • ????

  • ???

  • ?π???????? ??

  • ??

  • ??? ???

  • π?????????? ?π?

  • ???? π?????????


Voir plus Voir moins
DION CASSIUS,
Histoire romaine
, XXXIX, 1-5
César contre les Belges
Οὕτω μὲν δὴ καὶ ἐκεῖνα διεπολεμήθη· μετὰ δὲ
ταῦτα͵
τοῦ χει
μῶνος
ἐν
Κορνήλιός
τε
Σπινθὴρ καὶ ὁ Μέτελλος ὁ Νέπως ὑπατεύειν
ἤρξαντο διελθόντος͵ τρίτος τις πόλεμος αὐτοῖς
ἐγένετο
. O
ἱ γὰρ Βελγικοὶ τῷ τε Ρήνῳ πολλοῖς
καὶ συμμίκτοις γένεσι προσοικοῦντες͵ καὶ ἐπὶ
τὸν ὠκεανὸν τὸν κατὰ Βρεττανίαν καθήκοντες͵
ἐν μὲν τῷ πρὶν οἱ μὲν ἔνσπονδοι τοῖς Ρωμαίοις
ἦσαν οἱ δὲ ἐφρόντιζον αὐτῶν οὐδέν͵ τότε δὲ τὸν
Καίσαρα εὖ φερόμενον ἰδόντες͵ καὶ δείσαντες
μὴ καὶ ἐπὶ σφᾶς ὁρμήσῃ͵ συνεστράφησαν͵ καὶ
κοινῷ
πλὴν
Ρημῶν
λόγῳ
χρησάμενοι
συνεβουλεύσαντό
τε
ἐπὶ
τοῖς
Ρωμαίοις
καὶ
συνώμοσαν͵ Γάλβαν προστησάμενοι
. T
αῦτ΄ οὖν
ὁ Καῖσαρ παρὰ τῶν Ρημῶν μαθὼν ἐν φρουρᾷ τε
αὐτοὺς ἐποιήσατο͵ κἀνταῦθα πρὸς τῷ Αὐξούννῳ
ποταμῷ στρατοπεδευσάμενος ἤθροιζέ τε ἅμα
τοὺς στρατιώτας καὶ ἐξήσκει
. O
ὐδὲ ἐτόλμησε
πρότερον τοῖς πολε μίοις͵ καίτοι τὴν χώραν
σφῶν κατατρέχουσιν͵ ἐς χεῖρας ἐλθεῖν͵ πρὶν ὡς
καὶ
δεδιότος
αὐτοῦ
καταφρονήσαντες
ἐπεχείρησαν τήν τε γέφυραν καταλαβεῖν καὶ
τὴν
σιτοπομπίαν͵
ἣν
δι΄
αὐτῆς
παρὰ
τῶν
συμμάχων ἐποιεῖτο͵ ἀφελέσθαι
.
τοῦτο γὰρ ἐξ
αὐτομόλων προγνοὺς ἐσόμενον͵ ἔπεμψεν ἐπ΄
αὐτοὺς νυκτὸς τούς τε ψιλοὺς καὶ τοὺς ἱππέας
.
K
αὶ
οἱ
μὲν
προσπεσόντες
τοῖς
βαρβάροις
ἀπροσδόκητοι
πολ
λοὺς
ἀπέκτειναν͵
ὥστε
πάντας τῆς ἐπιούσης νυκτὸς ἐς τὴν οἰκείαν͵
ἄλλως τε καὶ ἐπειδὴ οἱ Αἴδουοι ἐσβεβληκότες ἐς
1. Ainsi finit cette guerre : ensuite, à
la fin de l'hiver pendant lequel
Cornelius
Spinther
et
Metellus
Nepos entrèrent dans l'exercice du
consulat, les Romains en eurent une
troisième à soutenir. Les Belges,
formés du mélange de plusieurs
races, habitaient sur les bords du
Rhin et s'étendaient jusqu'à l'Océan,
vis-à-vis
de
la
Bretagne.
Antérieurement, une partie avait
fait alliance avec les Romains : les
autres ne s'étaient pas inquiétés de
ce peuple ; mais alors, voyant les
succès de César et craignant qu'il ne
vînt
les
attaquer
aussi,
ils
se
liguèrent et s'abouchèrent tous, à
l'exception des Rémois, se lièrent
par des serments et résolurent la
guerre contre les Romains. Adra fut
mis à leur tête. 2. Instruit par les
Rémois de ce qui se passait, César
établit dans leur pays des postes de
défense, campa sur les bords de
l'Aisne, rassembla tous ses soldats et
les
exerça
;
mais,
quoique
les
ennemis ravageassent les terres des
Rémois, il n'osa pas les attaquer
avant
que
les
Belges,
qui
le
méprisaient
comme
un
homme
dominé par la crainte, n'eussent
tenté de s'emparer du front et
d'enlever les vivres que ses alliés lui
faisaient
parvenir
par
ce
pont.
César, informé à temps de leurs
projets
par
des
transfuges,
fit
marcher, pendant la nuit, contre les
barbares son infanterie légère et sa
cavalerie, qui tombèrent sur eux à
l'improviste et en tuèrent un grand
nombre : les autres rentrèrent tous,
la nuit suivante, dans leur pays,
parce qu'ils avaient appris qu'il
venait d'être envahi par les Éduens.
César n'ignora pas leur départ ;
mais, ne connaissant pas le pays, il
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin