Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

DION CASSIUS Histoire romaine XXXVIII

De
3 pages
DION CASSIUS, Histoire romaine, XXXVIII, 48-50 Victoire de César sur Arioviste ????????????? ?? ????? ????????? ?? ???????? ?? ??? ???????? ?π????????? ????? ????????? ???????? π?? ??? ???? ??????? ????? ???????. ??? ??? ????? ? ??????????? (π??? ??? ?????? π??????? ?π??? ??????? ?? π????????) ??? ?π??? ????? ?? ???????? ?????? ??? ??????? π???????????? ????? ?????????? ???? ???? ?ππ??? ???? ??? ????????????? ????? π???? ?????? ??π?? π?? ??????? ?????? ???π??. ??? ?????? ???????????? ?????? ?? ?π?? ??? ??????????? ???? ?????????? ?π????????. ??? ??????? ??? ????? ???????????????? ?? ??? ??????? ?????? ?? ??? ?????? ???π?? ??? ????? ??? ?????????? ??? ??????? ??? ??? ???????? π???????????? ??? ???????? ?π????????????? ?? ????? π??? ??π? ??? ?π???? ?? ???π?????? ????? ??? ?????? ??? ?? ???????? ????? ????. ???????????? ??? ????? ?? ??? π???????? ??????? ?? ??? ??? ???????? ?????????? ??? ?? ???????? π???????????? ??? ???????? ?π?? π?? ???? ?????? ?π???????? ????π???????. ??? ?????? ??????? π???????? ?? ??? ?????????? ??????? ??? ????? ???? ???? ????????? ???? ??????????? ?????? ??????? ?π???????? ??? ??? ????????? ?????? ??? ? ?? ?? ??????? ????????? ????? ???? ???? π???π??????? ?π????????? ??? ???? ?? ????? ?????? ???????? ???? ???? ???? ???? ??????? ???? ???? ?????? ???? ?? ????????? ?????????. ???????? ?? ???? ??? ???? ?????? ?? π????? ? ???? ?π???? ????????? ????????? ?? ??? π??????????? ??? ?????????? ??? ??????????? ????? π?????????. ??? π????? ??? ??? ??? 48. Les armées étaient déjà en présence, lorsque les femmes des Barbares, après avoir interrogé l'avenir, leur défendirent d'engager le combat avant la nouvelle lune.

  • ?? ???

  • ??????? ??

  • ??? ????????

  • ??? ??????

  • ?? ??π????

  • π????????? ???

  • ???? ???????

  • ?? ???


Voir plus Voir moins
DION CASSIUS,
Histoire romaine
, XXXVIII, 48-50
Victoire de César sur Arioviste
Ἀντικαθημένων δὲ αὐτῶν ἀλλήλοις͵ αἱ
γυναῖκες αἱ τῶν βαρβάρων ἀπηγόρευσάν
σφισι θειάσασαι μηδεμίαν πρὸ τῆς νέας
σελήνης
μάχην συνάψαι
.
καὶ διὰ τοῦτο ὁ
Ἀριόουιστος
(
πάνυ γὰρ αὐταῖς προσεῖχε
ὁπότε τοιοῦτό τι ποιήσειαν
)
οὐχ ἁπάσῃ
εὐθὺς τῇ δυνάμει͵ καίτοι τῶν Ρωμαίων
προκαλουμένων
σφᾶς͵
συνέμιξεν͵
ἀλλὰ
τοὺς ἱππέας μετὰ τῶν συντεταγμένων σφίσι
πεζῶν μόνους ἐκπέμ πων ἰσχυρῶς αὐτοὺς
ἐλύπει
.
Κ
ἀκ τούτου καταφρονήσας χωρίον
τι ὑπὲρ τοῦ ταφρεύματός σφων καταλαβεῖν
ἐπεχείρησε
.
Κ
αὶ
κατέσχε
μὲν
αὐτό͵
ἀντικαταλαβόντων δὲ καὶ ἐκείνων ἕτερον
ἐς
μὲν
μάχην͵
καίπερ
καὶ
μέχρι
τῆς
μεσημβρίας τὸν στρατὸν ἔξω τοῦ Καίσαρος
παρατάξαντος͵
οὐχ
ὥρμησεν͵
ἐπαναχωρήσαντος δὲ αὐτοῦ πρὸς ἑσπέ ραν
ἐπῆλθέ τε ἐξαπιναίως σφίσι καὶ ὀλίγου καὶ
τὸ χαράκωμα αὐτῶν εἷλε
.
Προχωρούντων
οὖν οὕτως οἱ τῶν πραγμάτων σμικρόν τε ἔτι
τῶν γυναικῶν ἐφρόντισε͵ καὶ τῇ ὑστεραίᾳ
παραταξαμένων τῶν Ρωμαίων͵ ὅπερ που
καθ΄
ἡμέραν
ἐποιοῦντο͵
ἀντεπεξήγαγε
.
Καὶ
αὐτοὺς
ἐκεῖνοι
προϊόντας
ἐκ
τῶν
σκηνωμάτων ἰδόντες οὐχ ἡσύχα σαν͵ ἀλλ΄
ἐξᾴξαντες
οὔτε
συντάξασθαί
σφισιν
ἀκριβῶς
ἐπέτρεψαν͵
καὶ
τὴν
ἀκόντισιν
αὐτῶν͵ ἐφ΄ ᾗ ἐς τὰ μάλιστα ἐθάρσουν͵
δρόμῳ
μετὰ
βοῆς
προσπεσόντες
ὑπετέμοντο͵
καὶ
οὕτω γε
ὁμόσε αὐτοῖς
ἐχώρησαν ὥστε σφᾶς μήτε τοῖς κοντοῖς
μήτε
τοῖς
ξίφεσι
τοῖς
μα
κροτέροις
χρήσασθαι
.
ὠθίζοντό
τε
οὖν͵
καὶ
τοῖς
σώμασι τὸ πλεῖον ἢ τοῖς ὅπλοις ἐμάχοντο͵
ἀνατρέψαι
τε
τὸν
προσκείμενον
καὶ
καταβαλεῖν
τὸν
ἀνθεστηκότα
ἀγῶνα
ποιούμενοι
.
Κ
αὶ
πολλοὶ
καὶ
τῆς
τῶν
48. Les armées étaient déjà en présence,
lorsque les femmes des Barbares, après
avoir interrogé l'avenir, leur défendirent
d'engager le combat avant la nouvelle
lune. Arioviste avait pour elles la plus
grande déférence, quand elles faisaient de
semblables prescriptions : il n'attaqua
donc pas de suite les Romains avec toutes
ses forces, malgré leurs provocations. Il
n'envoya contre eux que sa cavalerie avec
les fantassins qui lui étaient adjoints, et les
inquiéta vivement. Dès lors, plein de
mépris pour les Romains, il tenta de
prendre une hauteur, qui dominait leurs
retranchements, et s'en rendit maître :
ceux-ci, de leur côté, s’emparèrent aussi
d'une hauteur. Arioviste n'engagea point
le combat, quoique César eût tenu jusqu'à
midi son armée en ordre de bataille hors
du camp ; mais les Romains s'étant retirés
vers le soir, Arioviste tomba sur eux à
l'improviste, et peu s'en fallut qu'il ne prît
leurs retranchements. Après ces succès, il
n'eut plus grand souci des prédictions des
femmes : le lendemain, les Romains
s'étant rangés en bataille, comme ils le
faisaient chaque jour, il marcha contre
eux avec son armée.
49. Les Romains, ayant vu les Germains
sortir de leurs tentes, ne restèrent point
tranquilles : ils firent un mouvement en
avant, ne leur donnèrent point le temps de
se mettre en ordre de bataille, fondirent
sur eux, en criant, et prévinrent ainsi la
décharge des traits dans laquelle ces
barbares plaçaient toute leur confiance.
On en vint aux prises de si près, que les
Germains, ne pouvant se servir leurs
piques, ni de leurs épées longues, se
pressaient contre leurs adversaires et
combattaient
plus
avec
leurs
corps
qu'avec leurs armes ; s'efforçant tantôt de
repousser celui qui les attaquait, tantôt de
culbuter
celui
qui
leur
tenait
tête.
Plusieurs, privés même de l'usage de leurs
épées courtes, combattaient avec leurs
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin