7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Publications similaires

Chapitre3L’entreprise, une culture
L’entreprise est une forme organisationnelle qui permet l’intéraction de différents acteurs en vue d’atteindre un objectif commun. Cet objectif commun ne peutêtre atteint que si il y a une cohésion d’ensemble autour d’un projet. Le succès de ce projet est conditionnépar l’acceptation de comportements communs, de valeurs communes, d‘une volontéréelle d’adhérer. Ceci ne peut se faire que par l’acquisition d’une identitécommune, l’identitéqui va se refléter dans la culture de l’entreprise.
I) Qu’est ce que la culture.
A)Identitéet culture.L’identitéest l’ensemble deséléments qui permettent de distinguer l’entreprise aussi bienàl’intérieur qu’àl’extérieur. La culture est constituée par tous leséléments qui fondent la cohésion de l’entreprise, sa spécificitéet sa stabilitédans le temps. Elle est formée par les valeurs, les modes de pensée et les croyances partagées par l’ensemble de ses membres.
B) Les signes de la culture. Ceux sont : - Les valeurs qui permettentàchacun d’évaluer ce qui est bien, ce qui est mal, de porter un jugement sur les choses afin d’agir - Les symboles qui expriment les valeurs de l’entreprise. Il s’agit de rites, de codes de comportements, des modes d’aménagement des bureaux, des modes de communication. - Les mythes et héros qui contribuentàla préservation de la mémoire collective.
II) Le rôle de la culture dans la gestion de l’entreprise.
La culture est un facteur de performances du fait qu’elle permet de : - dynamiserl’entreprise - définir des axes stratégiques - d’impliquerson personnel La culture estégalement un facteur de cohésion et de rigidité. Cohésion du fait qu’elle renforce le sentiment d’appartenance au groupe, du fait qu’elle unit son personnel autour de son passé, autour de son langage, autour des ses habitudes. Rigiditéest un facteur de résistance du fait pour le personnel de vouloir garder tout ce qui fait sa spécificité. (Exemple : Renault et Volvo, alliance ayant connu unéchec de part la présence de deux identités fortes et opposées.)
III) Le rôle de la culture dans la gestion d’une entreprise.
A) Définition du projet. Si la culture correspondàce que fait une entreprise, le projet quantàlui exprime fondamentalement ce qu’elle veut et donc ce qu’elle va chercheràconcrétiser par ses activitésàpartir d’objectifs fixés devant être atteints compte tenu de ces environnement internes et externes. Bien entendu, pour que ce projet soit une réalitéd’entreprise, il faut une complète adhésion de ces membres, adhésion qui seule permettra la réalisation du dit projet et garantira la pérennitéde l’entreprise.
B) Les composantes du projet.