La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Publications similaires

Panorama de l’hiver 2011-2012
CNIR - Rosny-sous-Bois le 12 décembre 2011
Les déplacements touristiques en période hivernale
Selon le Memento du tourisme,39,5% des Français partent au moins une fois en vacances au cours de la période hivernale.
1 De plus,se font en voiture82% des déplacements liés aux voyages personnels en France , les routes seront encore une fois très fréquentées pendant la saison hivernale.
La destination la plus fréquentée en hiver est la montagne et plus particulièrement les Alpes du 2 Nordpuisque Savoie et Haute-Savoie représentent 55% de la superficie du domaine skiable français et 58% des équipements français en matière de fréquentation des pistes (fréquentation mesurée en km.skieurs par heure).
3 En Savoie et Haute-Savoie , la clientèle française représente 64% des nuitées. Elle est à 31% originaire d’Ile-de-France et à 17% originaire de la région Rhône-Alpes, les autres régions de France représentant chacune moins de 7% de la fréquentation. La fréquentation étrangère représente 36% des nuitées dont 37% viennent de Grande-Bretagne et 14% de Belgique ; les autres pays européens représentant chacun moins de 5% de la fréquentation étrangère.
Sur l’ensemble de la saison hivernale 2010-2011, les taux d’occupation des hébergements en 4 montagne tous massifs confondus étaient situés autour de 75%, parfois proches de 90% dans certaines stations. Ils étaient en hausse dans les Alpes du Nord et stables dans les Alpes du Sud, les Pyrénées, les Montagnes du Jura et le Massif central par rapport à l’hiver précédent en dépit d’un manque de neige sur l’ensemble de la saison.
Les déplacements liés aux vacances scolaires en France
En période hivernale comme tout le reste de l’année, les vacances scolaires concentrent le plus grand nombre de déplacements et de séjours touristiques.
Vacances de Noël 2011 et du Nouvel An 2012 : du samedi 17 décembre au mardi 3 janvier au matin
Les vacances de Noël et du Nouvel Anconsacrées en majorité à des sont rassemblements familiaux et amicaux à l’occasion des fêtes.ce motif de déplacement, les destinations sont Selon variées, dispersées sur l’ensemble du territoire national. La répartition des flux de circulation est plutôt bonne sur les grands axes du réseau routier.
Les déplacements à vocation touristique s'orientent quant à eux en grande majorité vers la 3 destination montagne. La fréquentation dans les stations de sports d'hiver a baissé lors des vacances
1 Mémento du tourisme 2009 2 Stations et domaines skiables (ATOUT France – 2009/2010) 3 Observatoire du tourisme Savoie Mont-Blanc – Chiffres clés de la saison hivernale 2010-2011 4 Veille Info tourisme -Sports d’hiver-Tourisme de montagne-Vacances d’hiver 2010-2011 (ATOUT France)
de Noël dernier malgré un très bon niveau d’enneigement, très précoce, en début de saison : 64%, à comparer avec 76% en 2009/2010,83% en 2008/2009 et 88% en 2007/2008. Pour la semaine de Noël, dans les Alpes du Nord la fréquentation était de 53%, et, pour celle du Nouvel An, de 77%, un taux acceptable mais néanmoins en net retrait par rapport aux saisons précédentes.
Les vacanciers se rendent généralement dans les destinations de montagne à proximité de leur domicile. Ceci concerne l’ensemble des massifs montagneux du pays : Alpes, Pyrénées, Massif central, Vosges, Jura. Pour ceux qui n’ont pas de montagne à proximité, la destination la plus fréquentée est celle des Alpes du Nord car c’est celle qui offre la plus importante capacité d’hébergement touristique de montagne. Les nombreux vacanciers d’Ile-de-France constituent une population fortement consommatrice de vacances de sports d’hiver. Ils choisissent en premier lieu cette destination. La rotation des locations se fera le samedi. C’est ce jour-là qu’il faudra attendre les plus importantes difficultés de circulation pour les vacances de Noël.
Le calendrier des prévisions de circulation des vacances de Noël
Le code couleur du calendrier : vert: circulation habituelle orange : circulation difficile rouge : circulation très difficile
Les Les secteurs géographiques :
secteur 1 : région Ile-de-France
secteur 2 : quart nord-ouest du pays
secteur 3 : quart nord-est du pays
secteur 4 : quart sud-est du pays
secteur 5 : quart sud-ouest du pays
secteur non mentionné : tendance nationale
Les congés scolaires
Les vacances scolaires en France commenceront le samedi 17 décembre après la classe. Les élèves reprendront les cours mardi 3 janvier au matin.
Au Luxembourg et en Grande-Bretagne les congés scolaires seront les mêmes qu’en France.
En Belgique, les vacances scolaires commenceront lundi 26 décembre et se termineront dimanche 8 janvier.
La circulation attendue jour par jour
Les premiers départs des vacances,vendredi 16 et samedi 17 décembre connaîtront des difficultés de circulation de niveau orangetout d'abord aux abords des grandes agglomérations où les axes de départ et de transit sont aussi des axes de desserte des grandes zones commerciales qui seront très fréquentées à l'approche des fêtes. Les grands axes de liaison interurbains connaîtront également une circulation dense et des difficultés de circulation dans la traversée de la Bourgogne (A6, A31), dans celle de la région Centre (A10, A71), ainsi que pour accéder aux stations de sports d'hiver particulièrement en région Rhône-Alpes en direction des stations des Alpes du Nord mais aussi, dans une moindre mesure, en direction des Alpes du Sud ou des Pyrénées.
En fin de semaine, la fête de Noël approchant, une seconde vague de départs va se faire progressivement, générant en particulierdès jeudi 22 décembre en région parisiennedes difficultés de circulation supérieures à la normale sur les axes radians pour quitter Paris ou pour transiter sur le contournement Est de la ville entre Le Bourget (sur A1) et les sorties sud de l’agglomération : Les Ulis (sur A10) ou Evry (sur A6). Les grandes rocades et le centre de la capitale seront aussi très difficiles en raison de l’activité commerciale liée aux courses de Noël.
Vendredi 23 décembre, les difficultés seront très importantes en région Ile-de-France. Elles seront généralisées sur l’ensemble des axes de la région et les axes radians pour quitter la capitale vers les destinations de vacances seront également touchés, ce qui fera une différence importante par rapport à la situation habituelle que connaît la région. Le long des trajets de moyenne distance des ralentissements sont également attendus : enrégion Centrede Paris à Orléans et dans le secteur de Tours ainsi que de Paris à Caen pourla desserte des villes de Normandie, ainsi qu’en direction de la Bretagne et des Pays de la Loire. Les grandes métropoles du pays seront également concernées notamment en région Rhône-Alpes (Lyon, Grenoble, Saint-Etienne).
Samedi 24 décembre, au cours de la journée,les difficultés récurrentes des agglomérations se limiteront aux secteurs commerciaux et aux axes les desservant dans la plupart des cas. Des départs seront aussi enregistrés. Pour la plupart, ils seront observés en fin de matinée pour quitter les grandes métropoles.Dans la traversée de la Bourgogne et en région Rhône-Alpes, des difficultés persisteront une grande partie de la journée à l’occasion de la rotation des locations dans les stations des Alpes. En début de soirée, en milieu urbain, la circulation connaîtra un pic d’intensité entre 19 heures et 20 heures lors des rassemblements familiaux. En Ile-de-France, il arrive parfois que le boulevard périphérique soit totalement saturé à cette occasion.
Dimanche 25 décembre,sera une journée très calme dans la matinée sur le plan de la circulation routière. Dans l’après-midi, la circulation va se renforcer par endroits pour les retours des usagers en direction de leur domicile. On attend surtout des ralentissements dans la traversée de la Bourgogne en direction de Paris et sur les axes radians convergeant vers la capitale. Le lendemain de Noël, lundi 26 décembre,la circulation sera dense au départ de la capitale dans toutes les directions, puisen Bourgogne en direction de Lyon. Dans le sens des retours, on attend également un trafic dense en direction de Paris sur les axes convergeant vers la ville. Dans les jours qui suivront, la circulation sera habituelle dans tout le pays.Les bouchons récurrents seront présents dans et aux abords de toutes les grandes villes aux endroits habituels. Le jour de la Saint-Sylvestre, samedi 31 décembre,donnera lieu comme chaque fin d’année en soirée à des ralentissements liés aux déplacements vers les lieux de fête.En région Rhône-Alpes, la rotation des locations génèrera au cours de la journée une circulation soutenue sur les axes desservant les stations de sports d’hiver. On s’attend cependant à des difficultés plutôt limitées à cette occasion. La nuit du Nouvel Anne connaît en principe pas de véritable problème de congestion malgré une certaine intensité inhabituelle de la circulation en fin de nuit. C’est une nuit potentiellement très accidentogène en raison de la fatigue liée aux rentrées tardives qui succèdent aux festivités et dans un contexte climatique souvent défavorable.
Les recommandations habituelles sont plus que jamais de rigueur : «celui qui conduit est celui qui ne boit pas». De plus,ne laissons pas une personne qui a bu reprendre le volant. Quelques mots peuvent suffire à sauver une vie. Devenons tous responsables. Les usagers sont également invités à s'informer sur les conditions météorologiques attendues dans la nuit et à rester attentifs à l'état des chaussées car les phénomènes glissants ne sont pas rares en fin de nuit. Dimanche 1er janvier,les usagers rentrant vers leur domicile ne devraient pas rencontrer de difficultés notables. On attend cependant quelques ralentissements en direction de Paris dans le secteur sud-ouest de la capitale ainsi que sur les rocades principales.
3
A B C
Lundi 2 janvier,les retours de ce dernier jour des congés scolaires vont venir s’ajouter aux déplacements de l’activité économique et des trajets pendulaires domicile-travail. En sus des difficultés récurrentes attendues aux abords de toutes les grandes villes, les derniers retours des vacanciers vont générer quelques perturbations supplémentaires au-delà des secteurs habituellement concernés, en direction de ces mêmes agglomérations.
Vacances d’hiver 2012 : du samedi 11 février au lundi 12 mars au matin
Pour les congés scolaires d’hiver, les axes les plus encombrés sont ceux de la région Rhône-Alpes ainsi que les axes de liaison entre Paris ou les frontières du nord et Lyon ou Bourg-en-Bresse, en particulier dans la traversée de la Bourgogne. Le jour de rotation des locations est traditionnellement le samedi et les plus importantes difficultés de circulation des congés scolaires d’hiver seront concentrées ce jour-là.
Tous les samedis des vacances seront difficiles sur le plan de la circulation routièreen région Rhône-Alpes et sur les routes d’accès aux stations de sports d’hiver en France : Alpes, Pyrénées, Jura, Vosges, Massif central. Privilégiez, si possible, un départ le dimanche.
Le calendrier des prévisions de circulation pour les vacances d’hiver
Vacances scolaires selon les académies, par zones :
Le code couleur du calendrier : vert: circulation habituelle orange : circulation difficile rouge : circulation très difficile
Les secteurs géographiques concernés pour la période : secteur 4r: région Rhône-Alpes et accès aux Alpes du Nord au Sud du massif
secteur non mentionné: tendance nationale
Les congés scolaires
Les vacances scolaires en France commenceront le samedi 11 février après la classe et se termineront lundi 12 mars au matin. Les congés sont organisés par zones. Deux semaines sont accordées pour chacune des zones (cf ci-dessous la description des zones selon les acédémies).
En Grande-Bretagne les congés scolaires débuteront samedi 11 février et se termineront dimanche 19 février.
En Belgique et au Luxembourg, les vacances scolaires commenceront lundi 20 février et se termineront dimanche 26 février.
Zone A : Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Rennes, Toulouse
Zone B : Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Dijon, Lille, Limoges, Nice, Orléans-Tours, Poitiers, Reims, Rouen, Strasbourg
Zone C : Bordeaux, Créteil, Paris, Versailles
4
Les déplacements touristiques en dehors des vacances scolaires en hiver
En dehors des congés scolaires,la montagne reste la destination de nombreux séjours à la semaine avec une rotation des locations le samedi. Les déplacements posent moins de problèmes de circulation que pendant les congés scolaires car le taux de fréquentation des stations de ski est nettement plus faible.
La population de proximité fréquente régulièrement les stations de sports d’hiver pendant les week-ends.Les déplacements de week-end sont directement liés aux conditions météorologiques. Plus celles-ci sont favorables, plus cette fréquentation est forte. Un week-end annoncé beau dans de bonnes conditions d’enneigement provoque immanquablement d’importants flux de véhiculesle vendredi soirdirection des stations et en le dimanchesoirà partir des stations vers les grandes métropoles régionales : c’est le cas en région Rhône-Alpes, à partir de Lyon et de Grenoble ; dans les Alpes du Sud à partir de Marseille et de Nice ; dans les Pyrénées à partir de Bordeaux ou de Toulouse.
5
Les grands itinéraires de l’hiver en direction des stations de sports d’hiver des Alpes
Les plus importants flux de circulation de longue distance observés pendant les congés scolaires se situent sur les axes qui relient la région parisienne ou les frontières du nord au domaine skiable des Alpes du Nord. En effet, comme indiqué en introduction de ce document, 31% de la clientèle française est originaire d’ile-de-France, 37% de la clientèle étrangère est britanique et 14% originaire de Belgique ; 82% des déplacements liés aux voyages personnels se font en voiture.
Localement, en région Rhône-Alpes, les axes permettant d’accéder aux stations de sports d’hiver ou d’en revenir sont également très fréquentés avec de très nombreuses difficultés à la clé, les samedis pendant les congés scolaires. En dehors des congés scolaires, ces axes, fréquentés en majorité par la clientèle de proximité, connaissent l’essentiel des difficultés de circulation les vendredis pour les montées dans les stations et les dimanches pour la descente des stations, dans les deux cas en fin d’après-midi et début de soirée.
Pour les vacanciers partant du nord de la France, les conseils sont les suivants : ·Pour éviter la région parisienne, toujours très fortement congestionnée, il est conseillé d’emprunter A26 puis A5 et A31. ·Pour éviter l’autoroute A6 dans la traversée de la Bourgogne où les difficultés sont fréquentes le samedi, il est conseillé d’emprunter A5, A31 puis A39. ·Sur le contournement Est de Lyon, l’ouverture en février 2011 du tronçon de A432 situé entre A46 Nord (Les Echets) et A42 (La Boisse) a permis de proposer une bonne alternative pour éviter une partie des bouchons sur A46 Nord.
La carte ci-dessous indique les axes et secteurs régulièrement sujets aux phénomènes de congestion.
6
Les grands itinéraires de l’hiver en direction des stations de sports d’hiver des Pyrénées
Les accès aux stations de ski pyrénéennes connaissent quelques problèmes de circulation sans commune mesure avec les axes menant aux stations du massif alpin, notamment dans les tous derniers kilomètres pour accéder aux stations.
Cependant, certains axes tels la N20 en Ariège et la N116 dans la traversée de Prades en direction de Font-Romeu connaissent des ralentissements fréquents.
La conduite en hiver : les conseils de Bison Futé.
·AVANT DE PARTIR Informez-vous sur les conditions météorologiques, de trafic et sur l’état des routes : www.bison-fute.gouv.fretwww.meteofrance.fr
En cas devigilancemétéorougeou si la circulation est bloquée,NE PRENEZ PAS LA ROUTE.
Préparez votre véhicule aux situations hivernales. Vérifiez l’état général du véhicule et plus particulièrement les pneumatiques et leur pression, les feux de signalisation et les balais d’essuie-glace : n’oubliez pas l’antigel du lave glace et nettoyez le pare-brise, les vitres et les rétroviseurs avant de démarrer.
Munissez-vous d’équipements complémentaires qui doivent être facilement accessibles. - Raclettes et balayettes ; ampoules et fusibles de rechange et lampe de poche qui seront très utiles en cas de panne. - Équipements spéciaux (chaînes) à monter en cas de neige abondante et lorsque la signalisation vous y oblige. Montez-les en dehors des voies de circulation, sur les espaces prévus à cet effet en montagne et, sur terrain plat et dégagé, en plaine. Ayez à votre disposition une paire de gants en caoutchouc pour la mise en place des chaînes. N’attendez pas d’être bloqué pour agir. Il est conseillé de s’exercer au montage avant le départ.
7
Ayez à bord de votre véhiculedes vêtements chauds, des gants, des couvertures, de l’eau et de quoi vous restaurer pour les longs trajets, si la neige est annoncée ou en cas d’immobilisation prolongée du véhicule.
Vérifiez la présence dans votre véhicule du gilet de sécurité et du triangle de pré-signalisation qui sont obligatoires.N’oubliez pas en cas de pannesur la chaussée ou ses abords: - d’allumer vos feux de détresse ; - d’endosser votre gilet de sécurité avant de sortir du véhicule ; - de placer le triangle de pré-signalisation environ 30 mètres avant l’obstacle à signaler, sauf si cette opération met manifestement votre vie en danger.
Prenez la route bien reposé. Les conditions de circulation difficiles sont plus fatigantes. Une nuit complète de sommeil s’impose avant de prendre le volant pour un long trajet. Pour lutter contre les risques de somnolence et de fatigue au volant, une pause d’une durée de vingt minutes toutes les deux heures est nécessaire. Évitez de conduire plus de 6 à 8 heures par 24 heures. Dès les premiers signes de fatigue (picotement des yeux, raideur dans la nuque, douleurs dans le dos) ou de somnolence (bâillements, lourdeur des paupières), arrêtez-vous.
Évitez de vous fixer un horaire d’arrivée. Si vous êtes attendu à une heure précise, partez suffisamment à l’avance et munissez-vous du numéro de téléphone de votre lieu d’arrivée pour signaler un éventuel retard.
·
PENDANT LE TRAJET
Restez à l’écoute de l’information routière, notamment 107.7 FM sur autoroute.
Respectez impérativement les règles de sécurité de base. Ne buvez pas d’alcool, ne consommez jamais de produits stupéfiants ni de médicaments incompatibles avec la conduite.En cas de consommation d’alcool, adoptez le « réflexe éthylotest » pour vous assurer de votre aptitude à conduire. Observez les limitations de vitesse. Portez votre ceinture de sécurité à l’avant et à l’arrière et veillez à ce que vos passagers mineurs soient bien attachés.
Adaptez votre conduite aux dangers de l’hiver. Adaptez votre vitesse aux circonstances et respectez les distances de sécurité, notamment par temps de pluie, de neige, ou lorsque les températures sont négatives ou proches de zéro ; soyez vigilants, il peut y avoir du verglas. Redoublez de prudence lors des petits trajets, particulièrement sur les routes secondaires et en a lomération. Rappel : Le dépassement des engins de service hivernal en action sur la chaussée est interdit à tout véhicule.
Le verglas Le verglas est un dépôt de glace résultant de la congélation d’eau apparue sur la chaussée par condensation ou à la suite d’une précipitation (pluie, brouillard). C’est particulièrement dans les zones de décélération (carrefour, virage, bretelle, descente) que le risque de perdre le contrôle de son véhicule sur une plaque de verglas est important. Le risque est d’autant plus grand que la conduite est heurtée, saccadée. La formation de verglas ou de plaques de glace rend le réseau routier impraticable et augmente le risque d'accidents. Redoublez donc de vigilance en cas de route susceptible d’être verglacée : même si le réseau est surveillé et traité, il est toujours possible que du verglas se forme en quelques instants et que la chaussée devienne glissante.
Assurez-vous en permanence de bien voir et d’être bien vu. La mauvaise visibilité due aux conditions atmosphériques (pluie, brouillard, neige...) se trouve aggravée par la buée à l'intérieur de l'habitacle ou la réflexion de l'eau sur les vitres. Roulez lentement et prévoyez plus de temps pour vous déplacer, et allongez de façon significative les distances de sécurité. Quelle que soit l'heure de la journée, la luminosité est globalement faible et tout
8
l'environnement devient moins perceptible, notamment les piétons souvent vêtus de sombre ou les cyclistes mal éclairés. Pensez à allumer les feux de croisement dès que la luminosité est insuffisante.
Conseils pour les piétons et les cyclistes :portez des vêtements clairs et utilisez des dispositifs lumineux ou réfléchissants pour être bien vu par les autres usagers de la route. Rappel pour les cyclistes :le port du gilet de sécurité est obligatoire la nuit, pour tout conducteur ou passager d’un cycle circulant hors agglomération, et le jour, lorsque la visibilité est insuffisante. Il est vivement recommandé en toutes circonstances.
Il est recommandé de ne pas utiliser de deux-roues en cas de neige ou de verglas. Les motards qui prennent tout de même la route en hiver doivent vérifier l’état de leur éclairage et de leurs pneumatiques et porter des vêtements chauds aux couleurs voyantes ou mieux, des vêtements rétro-réfléchissants.
Retrouver les prévisions de circulation, l’état du trafic en temps réel et les conseils de conduite en hiver sur :www.bison-fute.gouv.fr et sur le serveur vocal des Centres d’Information Routière
L'éco-conduite est un comportement de conduite citoyen permettant de réduire le risque d'accidents de la route (de 10 à 15 %), de réduire sa consommation de carburant (jusqu'à 15 % d'économie) et de limiter les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.
Sommaire du panorama
Les déplacements touristiques en période hivernale
Les déplacements liés aux vacances scolaires en France Vacances de Noël 2011 et du Nouvel An 2012 Le calendrier des prévisions de difficultés de circulation des vacances de Noël La circulation attendue jour par jour Vacances d’hiver 2012 Le calendrier des prévisions de difficultés de circulation des vacances d’hiver 2012 Les déplacements touristiques en dehors des vacances scolaires en hiver Les grands itinéraires en direction des Alpes en hiver Les grands itinéraires en direction des Pyrénées en hiver
La conduite en hiver : les conseils de Bison Futé Avant de partir Pendant le trajet
page 1
page 1 page 1 page 2 page 3 page 4 page 4 page 5 page 6 page 7
page 7 page 7 page 8
9