Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Publications similaires

Résumé– Le meilleur des mondes
Dans cette sociétéfuture, tous les enfants sont conçus dans deséprouvettes. Ils sont génétiquement conditionnés pour apparteniràl'une des 5 catégories de population. De la plus intelligenteàla plus stupide : les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles). Le "meilleur des mondes" décrit aussi ce que serait la dictature parfaite : une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pasàs'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves "auraient l'amour de leur servitude"... Le monde dépeint dans le livre présente une sociétésupposément parfaite oùle simple fait de ne pasêtre heureux est considérécomme une grave incongruité. Les humains, sont ordonnés en castes d'aptitudes strictement délimitées : les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles). Ils naissent désormais souséprouvette (plus la caste est basse, moins le foetus sera alimentéen oxygéne. Le premier organe touchésera le cerveau ensuite le squelette.) dans des centres où, ils sont conditionnés tout au long de leur croissanceàdévelopper une ligne de caractère et de conduite idéale de laquelle lesémotions sont dans la mesure du possible exclues. En effet, quoi de pire pour une sociétéconsommatrice et productiviste censée vivre en parfaite harmonie que la survivance de sentiments personnels et d'opinions autonomes ? Et si par malheur le moral baisse , on s'empresse de leur faire ingurgiter une bonne dose de soma, sorte de mélange de tranquillisant et d'hallucinogène, qui transporte infailliblement au septième ciel et prépare l'individuàreprendre le cours prédéfini de son existence comme si de rien n'était. Bernard Marx, employéordinaire de classe alpha par suite d'un accident de laboratoire peu après sa naissance, se trouveêtre beaucoup plus réceptif auxémotions que ses congénères, de même qu'il ne remplit pas les critères de taille et de complexion propresàsa caste. Par voie de conséquence, Bernard est sujetàdes inhibitions surdimensionnées, il se perd dans des réfléxions intenses que ses congénères ne peuvent même pas entrevoir, il n'accepte pas que l'on puisse envisager des relations intimes comme un jeu de petits chevaux, et il connaît les pires difficultésàs'intégrer dans la sociétéqu'il est censer fréquenter avec assiduité. Bernard en souffre mortellement. Bernard Marx est amoureux de Lenina Crowne (Marx, Lenine, ..) et projette de partir avec elle en voyage vers une destination très spéciale, une partie du monde (le Nouveau-Mexique) oùl'on vit encore comme aux "débuts" de l'humanité. Bernard espère y trouver la clédes questions existentielles qui le taraudent. Lenina accepte l'invitation par curiositéet voilàles deux tourtereaux en route pour l'aventure. Après le choc de la découverte d'un endroit non-aseptiséet quelques péripéties, Bernard fait la connaissance de John, 17 ans, un sauvage qui se trouveêtre tout aussi rejetéchez lui que BernardàLondres. Et pour cause, John est le fils d'une femme civilisée Linda, qui, vingt années auparavant, s'est retrouvée abandonnée par le directeur de l'usine, père et géniteur de John, ainsi que supérieur hiérarchique de Bernard. John est cultivé(il lit Shakespeare), mystique, et très insatisfait de la façon dont lui et sa mère sont traités en parias par la communautélocale. Bernard saisit l'opportunitéet ramène le sauvage dans ses bagages avec dans l'idée de le promener tel un spécimen de foire auprès des pontes de la planète, se gagnant ainsi le respect général et le standing social dont il aétéfrustrétoute sa vie. Fascinépar le Meilleur des Mondes et son attirail de commodités et de modernité, John va bien vite déchanter lorsque le conflit entre ses valeurs d'origine et celles de son nouvel environnement va s'avérer insurmontable - notamment l'impossibilitéde construire une