Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Etude de cas - Greenmodal

De
57 pages
Une étude de cas complexe réalisée sur une filiale du groupe CMA-CGM. La filiale écologique de l'entreprise se nomme Greenmodal et fait du transport international écolo.
Une mise en situation divisée en trois axes principaux. Le premier concerne le commerce international, le second le transport de type multimodal et le troisième la logistique.
Niveau Master 2 d'école de commerce.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Étude de Cas
Mikael P.
Master Commerce International, Transport et Logistique
1
 20  21 21 22 23 23 25
1.Accompagnement de notre client dans sa stratégie commerciale Evaluation des risques pays Première famille : A1 – A2Deuxième famille : A3 – A4 Troisième famille : B et C Stratégie d’implantation commerciale en Russie Stratégie d’implantation commerciale en Europe et Scandinavie
2
PARTIE 1 : COMMERCE INTERNATIONAL
SOMMAIRE
2. Détermination des critères d’implantation de platesformes intermodales
 20
INTRODUCTION
 5
4
 5  6  6  6  8  8  8  9  9  9  9  9  10  10  11  12  12  14  15  15  16  17  17  17  19
PARTIE 2 : TRANSPORT
1.Analyse des différents flux en Europe Flux routiers Flux ferroviaires Flux short sea shipping Flux du transport fluvial
Facteurs commerciaux et environnementaux Infrastructure/Modalité Concurrence Budget/Fiscalité Réglementation Géopolitique Hiérarchisation des critères 3.Sélection des lieux pertinents en Europe Lieux pertinents en Europe Pondération des critères Lieu stratégique d’implantation de la plateforme Les avantages particuliers de Magdebourg Risques et opportunités Chiffrage et investissement 4.Lieu d’implantation pertinent hors Europe Evolution des IDE Secteurs d’activités présents en Turquie Importations et exportations en Turquie Istanbul, ville d’implantation stratégique
PARTIE 3 : LOGISTIQUE
 26  26 28 29 32 32 35 35 36  36 36 37 37  37  38  38
 56
CONCLUSION
 51
 39
ANNEXES
BIBLIOGRAPHIE
 39  39  40  42  42  43  44  44  45  45  46  47  47  47  48  48  49
1.Implantation d’une plateforme trimodale en région parisienne Plan grand fret Paris Projet Port SeineMétropole 2.Dimensionnement de la plateforme trimodale en région parisienne Besoins pour les moyens de transport DimensionnementNombre d’équipe de travail Chiffrage de la plateforme 3.Gestion d’un entrepôt pour TCX Surface de stockage Surface réception / expédition Zone de masse Chiffrage de l’entrepôt 4.Système d’information de l’entrepôt Coût du système WMS 5.Régime douanier et procédure douanière 6.Entrepôt HQE
 50
2.Plan d’optimisation des délais d’acheminement des flux Contexte réglementaire PréAcheminement Transport principal Entreposage PostAcheminement Emprunte CO2 Bilan 3.Mise en place de procédures douanières pour notre client Pays de l’espace SchengenPays noneuropéens Russie 4.Procédure de suivi des informations EDI Tracking SAP
3
INTRODUCTION
A l’heure des grands choix stratégiques et des priorités budgétaires, on cherche soit à opposer les solutions techniques entre elles (rail contre voie d’eau) ou à afficher une priorité générale à tous les modes dits alternatifs. Loin du débat public, sur le terrain, les élus et les techniciens font de plus en plus jouer la complémentarité des modes, chacun dans leurs domaines de pertinence. Ceci témoigne de leur engagement en faveur de réseaux de transport dynamiques, multiples et interconnectés, en un mot de l’intermodalité.
Greenmodal transport est le fruit de la fusion de 5 des filiales du groupe CMA CGM :
"
""""
Rail Link Europe : société spécialisée dans le transport ferroviaire, son réseau prend naissance à Marseille et s’étend jusqu’en Europe de l’Ouest River Shuttle Containers : société de transport combiné bargeroute en France Land transport International : entreprise de transport routier TCX : entreprise française d’entrepôts sous douane avec plusieurs entrepôts à son actif Progeco est quant à elle une société spécialisée dans l’entreposage de conteneurs en France.
De par le contexte environnemental actuel, Greenmodal peut ainsi se vanter d’être le seul opérateur à offrir à ses clients français la possibilité d’utiliser trois modes de transport : le fluvial, le routier et le ferroviaire. Au travers de cette offre tri modale, Greenmodal assure ainsi des prestations « doortodoor » à l’ensemble des acteurs du marché.
La création de cette nouvelle entité datant d’avril 2012 a pour principal atout la maitrise de ses moyens en tant qu’opérateur multimodal ainsi qu’une plus grande accessibilité du transport combiné à chacun, toujours dans une optique de protection de l’environnement fortement encouragée par l’Organisation Maritime Internationale.
La problématique pour Greenmodal est la suivante : à quel endroit en Europe cet opérateur trouveratil un lieu d’implantation stratégique pour y établir ses plateformes et être en mesure d’y livrer ses clients finaux en effectuant des transbordements ?
4
I – COMMERCE INTERNATIONAL
1.1 Analyse des différents flux en Europe
Dans un premier temps, il nous faut déterminer quels sont les plus gros flux de marchandises en Europe et vers où ils se dirigent. Cette carte nous montre bien les différents réseaux en fonction des moyens de transport. Les flux généraux sont très axés sur l’Europe du NordOuest.
Transport intra européen UE27: répartition par mode
Route 47 %
Rail 11 %
Fluvial 3 %
Mer 39 %
5
Flux routiers en Europe :
Le transport routier est le principal moyen de transport terrestre, à la fois de marchandises et de passagers en Europe avec une part modale de 87,6% en 2012.
L’Allemagne avec 18% du transport routier de marchandises couvre un cinquième du kilométrage total européen, est suivie par la Pologne (13%), l’Espagne (12%), et la France (10%). Les pays Nord européen couvrent les trajets de courtes et moyennes distances contrairement aux pays de l’est qui couvrent une grande partie du transport en Europe avec des distances supérieures à 500 kilomètres. En termes de volume, le trafic routier en Europe représente deux tiers du volume total de marchandises transportées. Les marchandises les plus transportées sont réparties entre, les produits palettisés (630 892 millions de tonnes par kilomètre) et représentent 41% des types de marchandises les plus utilisées. Viennent ensuite les vracs solides (299050 millions de tonnes par kilomètre), environ un cinquième, et le reste des marchandises (322821 millions de tonnes par kilomètre.) Les types de marchandises les plus transportées sont les produits agroalimentaires, minerais et métaux.
Flux ferroviaires en Europe :
Le rail augmente peu et tend même à stagner, en comparaison aux autres moyens de transport. Sa part modale atteint 10,1% en 2013. Le mode ferroviaire est équivalent entre l’import et l’export, mais les tonnages importés sont trois fois plus importants que ceux exportés : 18,1 millions de tonnes ont été exportées par fer de l’UE 27 en 2009, contre 51,9 millions de tonnes importées. Les flux de marchandises européennes se concentrent sur les grands axes qui vont des grands ports de la mer du nord vers le Sud et l’Est de l’Europe Le recours au rail entre certains pays européens n’est pas homogène : la part modale de la France, l’Espagne et l’Italie sont très faibles tandis que certains flux sont plus importants comme en Suisse, Autriche et Allemagne sont en augmentation. Enfin les pays de l’Est ont eux une part très importante. En termes de marchandises transportées, le transport conventionnel est en chute libre, tandis que le transport combiné, assez instable il y a dix ans, remonte progressivement.
Flux short sea shipping :
Le short sea shipping permet de désengorger les grands axes maritimes tout en favorisant le développement durable. A l’heure actuelle, ce mode de transport est divisé en quatre principaux marchés qui comptabilisent à eux 3,7 milliards de tonnes de marchandises.
6