Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Onze œuvres aidées par le fonds associatif du CRRAV lors de la ...

De
3 pages

Onze œuvres aidées par le fonds associatif du CRRAV lors de la ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 91
Signaler un abus
Communiqué de Presse du 11 avril 2007 Onze œuvres aidées par le fonds associatif du CRRAV lors de la première session de 2007 Avec l’aide du Conseil Régional, le CRRAV accompagne financièrement les projets de créationportés par les associations du NordPas de Calais. Un budget de 130 000 euros leur sera consacré cette année auquel s’ajoute des réductions sur les locations au Parc de matériel. Pour sa première session de l’année, le Comité de lecture associatif a choisi d’investir 52 935 euros dans onze projets très divers. Le fonds d’aide associatif du CRRAV a pour vocation d’accompagner les projets de création portés par des associations implantées dans la Région Nord Pas de Calais. Fidèle à la vocation pluridisciplinaire de ce fonds, le comité de lecture a choisi d’accompagner pour cette session deux courts métrages de fiction, trois projets de documentaires, cinq projets de vidéo de création, et un projet de vidéo pour le spectacle vivant. Trois jeunes artistes ont été soutenus au titre de l’aide à la première œuvre mise en place pour la première année; il s’agit de Cécile Wesolowski et Guénola Six, artistes multimédia, et de Jonathan Degrelle à qui cette aide va permettre de réaliser un premier court métrage de fiction. Le court métrage «Le Syndrôme de Klingsman» bénéficie d’un abondement du programme transfrontalier Interreg en raison de son caractère francobelge. Par ailleurs, le comité de lecture a accordé un total de 15 660 € de remises sur la location de matériel pour faciliter la réalisation de ces projets. ‹AIDES A LA PRODUCTION Courts métrages « Lafleur de l’Awai» de Jonathan Degrelle –Association La Fabrique – Aide: 5.000 € en liquidités  1.377 € en industrie La mère d’Amegdon est la dernière femme a avoir survécu à la terrible épidémie qui a touché le monde. Vingtcinq ans plus tard, le mage Froluc lui annonce qu’il a trouvé une solution pour faire revenir les femmes à la vie. Une ancienne légende mentionne une fleur capable de ressusciter une personne au choix: la fleur de l’Awai. En tant que dernier enfant né sur cette terre, il est donné à Amegdon lalourde mission de retrouver cette fleur. Mais sur sa route, se dresse Nayus, chef des armées, qui voit en la Fleur de l’Awai une véritable hérésie. En effet, depuis la mort des femmes, l’armée est devenue très puissante, Nayus verrait donc d’un très mauvais œil le retour des femmes en ce monde.
« Le sndrome de Klinsman » de Denis DottelAssociation Dick Laurent – Aide : 9.000 € dans le cadre du Fonds associatif  6.000 € dans le cadre d’Interre 3.135 € en industrie
Pierre BASQUIET, trentenaire solitaire, est cadre dans unerosse société. Unour, son su érieur l’a elle ourlui confier un dossier im ortant: l’affaire Har er. Pierre est fou deoie. Il considère cette nouvelle mission comme la chance unique de se distinguer et de prouver sa valeur auprès de sa
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin