La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Cyrano de Bergerac : fiche de lecture

De
13 pages

Cette fiche de lecture de qualité sur Cyrano de Bergerac propose une présentation des personnage, un résumé de l'oeuvre et d'autres informations sur l'auteur.

Publié par :
Ajouté le : 19 décembre 2013
Lecture(s) : 51 260
Signaler un abus
Cyrano de Bergerac en un clin d’œil
Auteur : Edmond Rostand (1868-1918)
Genre et structure : Comédie héroïque en 5 actes et en vers, créée au théâtre de la Porte-Saint-Martin, à Paris, le 28 décembre 1897.
Lieu et contexte de la pièce : Dans la France du XVIIesiècle : les quatre premiers actes se déroulent en 1640, le dernier acte en 1655. L’action se situe à Paris pour les actes I, II, III et V, et à Arras pour l’acte IV.
Les thèmes principaux de la pièce : L’amour impossible, l’héroïsme « de cape et d’épée ».
Le saviez-vous ?
Cyrano de Bergeraca rencontré un succès immédiat. Le soir de la première, le 28 décembre 1897, on a compté plus de quarante rappels, et l’ovation faite à Edmond Rostand a duré plus de deux heures.
1
2
Les personnages
Cyrano de Bergerac Cyrano est un mousquetaire gascon intrépide, appartenant à la compagnie des Cadets de Gascogne. Il est amoureux de sa cousine Roxane mais n’ose pas se déclarer car Roxane est belle et il est laid, affligé d’un énorme nez. Par amour pour elle, désespéré, il accepte de protéger son rival Christian et va même jusqu’à l’aider à séduire Roxane.
Roxane Belle cousine de Cyrano, elle est aimée de Cyrano, de Christian et du comte de Guiche. Elle épouse Christian par l’entremise de Cyrano. À la mort de Christian, elle se retire dans un couvent. Elle réalise quinze ans plus tard, alors que Cyrano meurt à son tour, qu’il était l’auteur des lettres d’amour qui l’avaient bouleversée.
Christian de Neuvillette Christian est un jeune et beau provincial qui s’apprête à rentrer chez les Cadets de Gascogne au début de la pièce. Il ne manque pas de courage. Amoureux de Roxane, il en est aimé en retour. Grâce à l’aide de Cyrano, qui lui souffle ses mots, il séduit Roxane et l’épouse. De Guiche, son puissant rival, le fait envoyer à la guerre à Arras, où il mourra.
Cyrano de Bergerac
Roxane
Christian de Neuvillette
Comte de Guiche Neveu de Richelieu, il est amoureux de Roxane, et donc rival de Christian, qu’il va faire envoyer à la guerre pour se venger. Dans le dernier acte, quinze ans plus tard, devenu duc-maréchal de Grammont, il est réconcilié avec Roxane, à qui il vient rendre visite au cloître.
Le Bret Ami proche de Cyrano, mousquetaire dans la même compagnie que lui, il fait également le siège d’Arras. Il est le confident de Cyrano et le seul à connaître son amour pour Roxane.
Ragueneau Pâtissier rôtisseur aimant la poésie, il nourrit généreusement les poètes sans le sou. C’est un ami de Cyrano.      
Le saviez-vous ?
Plus de la moitié des 2 600 vers qui composent la pièce sont dits par Cyrano : c’est un record !
Comte de Guiche
Le Bret
Ragueneau
3
4
Le capitaine Carbon de Castel-Jaloux
Cuigy
Jodelet
Sœur Claire
Lignière
Lise
La duègne
Sœur Marthe
De Valvert
Brissaille (un marquis)
La bouquetière
Un mousquetaire
Montfleury
Le duc de Grammont (ancien comte de Guiche)
La distributrice des douces liqueurs
Un tire-laine
Bellerose
Le capucin
Mère Marguerite de Jésus
Un fâcheux
Mais aussi : Les cadets, le deuxième marquis, le troisième marquis, la soubrette, un offi cier espagnol, un chevau-léger, le portier, un bourgeois, son fi ls, un spectateur, un garde, Bertrandou le fifre, deux musiciens, les pages, les poètes, les pâtis siers, une comédienne.
Résumé
Cyrano de Bergerac est un turbulent mousquetaire de la compagnie des Cadets de Gascogne. Il est amoureux de sa cousine, la belle Roxane, mais n’ose pas le lui avouer car il est complexé par son nez difforme, même s’il défend cette difformité brillamment quand un vicomte trop audacieux se risque à lui faire une remarque. Lorsque Roxane sollicite une entrevue avec lui à la rôtisserie de Ragueneau, Cyrano est plein d’espoir, mais Roxane lui révèle qu’elle aime Christian, beau jeune homme qui s’apprête à entrer chez les Cadets de Gascogne, et elle demande à Cyrano de le protéger. Cyrano accepte et va même plus loin, puisqu’il conclut un pacte avec Christian, qui est beau mais peu spirituel : il va lui dicter les mots d’amour que Christian dira à Roxane. Grâce aux bons mots de Cyrano, Christian gagne le cœur de Roxane ; ils se marient très rapidement. Cependant De Guiche, rival jaloux, fait envoyer les Cadets de Gascogne à la guerre, au siège d’Arras. Cyrano y protège toujours Christian et envoie tous les jours des lettres à Roxane au nom de celui-ci. Néanmoins Christian s’aperçoit que Roxane l’aime surtout pour ce qu’elle croit être son bel esprit et qu’elle aime donc en réalité, sans le savoir, Cyrano. Il refuse de prolonger l’imposture et exige de Cyrano qu’il dise la vérité à Roxane. Mais au moment où Cyrano s’apprête à tout avouer, Christian est tué au front. Cyrano décide donc de se taire à jamais. La pièce se fi nit quinze ans plus tard. Roxane est retirée dans un couvent, et Cyrano vient lui rendre visite toutes les semaines. Ce jour-là, victime d’un accident qui ressemble à un attentat, mourant, il lui demande de lire la dernière lettre de Christian. Alors qu’il la récite par cœur, Roxane comprend tout. Cyrano meurt en ayant reçu d’elle un baiser sur le front.
Le saviez-vous ?
La pièce comportait des diffi cultés techniques : elle nécessitait cinq décors et plus de cinquante personnages. C’est l’acteur principal, l’interprète de Cyrano, Constant Coquelin, enthousiasmé par la pièce, qui l’a fait accepter au théâtre de la Porte-Saint-Martin.
Coquelin a conservé le rôle de Cyrano jusqu’à sa mort, en 1909. En tout, il l’aura joué 950 fois !
5
Cyrano de Bergerac
Complément pédagogique
Complément pédagogique réalisé par Marion Lecoq Edmond Rostand et son temps
La jeunesse
Edmond Rostand est né le 1eravril 1868 à Marseille, dans une famille de notables aisés et cultivés, à la fin du Second Empire. Il est l’aîné de deux sœurs et aura une enfance choyée dans une famille où l’on aime la musique et la poésie. Son père, économiste, écrivait des vers. Edmond passe brillamment son baccalauréat à l’âge de 16 ans, et va ensuite poursuivre ses études au collège Stanislas, à Paris. Il est déjà passionné par lesTrois mousquetairesde Dumas. Au collège Stanislas, il se lie d’amitié avec son professeur de rhétorique1, René Doumic, qui lui fait connaître Shakespeare, Goethe... et l’encourage à écrire des vers. À partir de 1886, Edmond Rostand étudie le droit, il va même être inscrit au barreau de Paris, mais n’y exercera jamais : il préfère se consacrer à la littérature.
Des débuts difficiles
Il est proclamé lauréat de l’académie de Marseille en 1887 pour son essaiDeux romanciers de Provence : Honoré d’Urfé et Emile Zola, ouvrage qui participe au débat sur le mouvement naturaliste2– en prenant une position anti-naturaliste. Mais les débuts littéraires sont difficiles : le vaudeville que Rostand a écrit avec Henry Lee en 1La rhétorique est l’art de persuader par le discours. L’enseignement de la rhétorique comprenait la recherche des arguments, le mise en ordre des arguments, le travail du style et l’art de prononcer le discours. 2Le naturalisme, incarné notamment par Zola, est un mouvement littéraire et artistique du XIXesiècle qui vise à reproduire la réalité avec une objectivité parfaite.
6
7
1889,Le Gant rouge, est un échec. Cependant dans le même temps Rostand rencontre celle qui va devenir sa femme en 1890, la poé-tesse Rosemonde Etienne Gérard, dont le premier livre,Les Pipeaux, écrit en 1889, avait été couronné par l’Académie française. La même année, Edmond Rostand fait paraître un recueil de poé-sie,Les Musardises. Mais le succès n’est pas au rendez-vous, pas plus que pour sa première pièce de théâtre,Les Deux Pierrots, écrite en 1891, qui est refusée par la Comédie-Française. En 1891 le couple a un premier fils : Maurice, futur poète et dramaturge, restera l’enfant préféré de son père. La naissance en 1894 d’un deuxième fils, Jean, qui deviendra un biologiste de renommée mondiale, coïncide avec les premiers succès littéraires d’Edmond Rostand.
L’arrivée du succès
En effet, Edmond Rostand connaît un premier succès avec une pièce en vers, LesRomanesques, créée en 1894, et très applaudie à la Comédie-Française. Historiquement, c’est alors la Troisième République, et la France est déchirée par ce qu’on appelle « l’af-faire Dreyfus » : l’officier français juif Alfred Dreyfus a été condamné à tort pour espionnage. Edmond Rostand choisit très vite son camp : il sera immédiatement dreyfusard et soutient l’of-ficier contre l’antisémitisme. Rostand poursuit par ailleurs sur la lancée du succès littéraire et écrit pour Sarah Bernhardt, avec qui la rencontre est décisive – il sera son auteur attitré, elle sera son actrice fétiche –, deux pièces en vers.La Princesse lointaine, tirée d’une légende du Moyen Âge, représentée au théâtre de la Renaissance en 1895, connaît un succès d’estime mais est un échec auprès du public. Cette pièce comportait déjà le thème, cher à Rostand et repris dansCyrano, de la substitution des prétendants. La Samaritaine, représentée en avril 1897, est une pièce biblique. Sarah Bernhardt y joue le rôle-titre.
Le triomphe deCyrano de Bergerac
Mais le triomphe vient en 1897 avecCyrano de Bergerac. À seulement 29 ans, l’auteur connaît brusquement une gloire immense. Pour écrire cette pièce, mélange de drame romanesque et de mélodrame populaire, Edmond Rostand s’est inspiré du poète libertin du XVIIesiècle, Cyrano de Bergerac, et l’a transformé en un vaillant mousquetaire au brillant esprit, vivant un amour impossible. Cette œuvre en vers, au moment où s’affirment les courants symboliste1naturaliste, est déjà un peu anachronique àet son époque : un an avant, le théâtre de l’Œuvre créaitUbu roi d’Alfred Jarry, pièce « moderne » au langage anti-romantique au possible – elle commence par un retentissant « Merdre ! ».Cyrano de Bergeracle dernier éclat du drame romantique. Laconstitue ainsi pièce trouve son public immédiatement, et va être jouée à guichets fermés pendant plus d’un an de suite. Les critiques lui ont reproché d’être une œuvre « facile », avec des vers simples et une intrigue populaire. Il n’en reste pas moins que cette pièce fascine toujours, et que beaucoup de grands acteurs ont voulu jouer Cyrano. Les raisons de ce succès sont multiples. La pièce est popu-laire, elle joue ouvertement du pastiche et ressuscite le roman de cape et d’épée. Elle est riche de nombreux procédés théâtraux : théâtre dans le théâtre à l’acte I, grand spectacle, scène du balcon, diversité des ambiances avec l’opposition entre la violence du champ de bataille à Arras et la douceur du cloître dans le dernier acte. D’autre part, le personnage de Cyrano, héros romantique à l’amour impossible, est émouvant.
La carrière aprèsCyrano
En 1900, Rostand fait représenterL’Aiglon, drame racontant les derniers jours du roi de Rome, le duc de Reichstadt, fils de Napoléon Ier. À nouveau, Sarah Bernhardt joue dans la pièce. Le succès est grand, mais il n’égale pas le triomphe deCyrano. C’est le
1Le symbolisme est un mouvement littéraire et artistique de la fin du XIXesiècle qui utilise le symbole, le rêve, la sensibilité et le mystère.
8
9
temps de la reconnaissance officielle :Cyranoavait amené à Rostand la Légion d’honneur,L’Aiglonlui apporte l’élection à l’Académie française en 1901. Mais dès 1900, Edmond Rostand est atteint de pleurésie1, et il a dû se retirer à Cambo-les-Bains, dans les Pyrénées. Il ne vit toutefois pas complètement isolé, et organise de grandes réceptions dans sa maison du pays basque, une villa à l’ar-chitecture extravagante. L’auteur traverse alors une phase de doute. Il écrit une pièce symboliste,Chantecler, en 1910, qui est un échec. Rostand y avait choisi de représenter les hommes sous l’aspect de volatiles de basse-cour, ce qui entrait en contradiction avec le lyrisme de la pièce et son thème, très introspectif : la création artistique. De plus, Coquelin, l’acteur qui tenait le rôle-titre, était mort brutalement en pleines répétitions. Rostand noue en 1911 une liai-son avec l’écrivain Anna de Noailles, et plus tard a pour maîtresse l’actrice Mary Marquet. Des événements difficiles surviennent dans sa vie personnelle, avec la mort de son père en 1915 et de sa mère en 1916. Puis c’est la première guerre mondiale. Edmond Rostand ne peut pas s’engager pour des raisons de santé, mais ses deux fils vont combattre. Il écrit encore quelques morceaux de circonstance, patriotiques, regroupés dansLe Vol de « la Marseillaise »édité après sa mort en 1919, ainsi qu’un drame qui restera inachevé,La Dernière Nuit de Don Juan(paru également après sa mort, en 1921). Après la guerre, il meurt de l’épidémie de grippe espagnole qui sévit alors en France. Étrange coïncidence, l’auteur, qui avait écrit une pièce intitulée L’Aiglon(surnom du fils de Napoléon Ier), est mort un 2 décembre... date anniversaire du sacre de Napoléon Ier.
1La pleurésie est une inflammation de la plèvre, l’enveloppe des poumons.
Cyrano de Bergerac a bien existé
Savinien de Cyrano de Bergerac, qui a inspiré à Edmond Rostand le personnage de Cyrano de Bergerac, a bien existé, et a vécu de 1619 à 1655. Le vrai Cyrano n’était pas d’origine gascogne. Il est né à Paris dans une famille bourgeoise et habita pen-dant son enfance dans la vallée de Chevreuse. Là, il vécut dans une atmosphère campagnarde. Il retourna à Paris à l’âge de dix ans, pour entrer au collège de Beauvais, dont il se moque dans la comédieLe Pédant joué.
Jeune homme, il mena une vie agitée, fréquentant les cabarets parisiens. Son nez était réellement disproportionné, et il savait en rire.
À l’âge de vingt ans, il s’engagea comme mousquetaire dans la compa-gnie de Casteljaloux (la compagnie du Cyrano de la pièce de Rostand). Il fit preuve de vaillance et son courage devint légendaire. Mais cette carrière militaire prometteuse fut écourtée par des blessures successives en 1639 et 1640. Il regagna Paris en 1641. À partir de 1645, il se lança dans la littérature mais ne parvint pas à en vivre. À la recherche d’un protec-teur, il entra au service du duc d’Arpajon en 1652.
L’écriture de Cyrano est burlesque, il pratique un humour décapant,
notamment dans sesLettres(1654). Il adopte les idées du mouvement libertin, qui considère que le monde n’est que matière et prône l’athéisme. Les libertins remettent également en cause la société telle qu’elle est organisée et rêvent d’un monde libre et juste, où la notion de plaisir a une place importante. Mais en remettant en cause la religion et donc le pouvoir royal, les libertins courent des risques. Ainsi, la tragédie de Cyrano,La Mort d’Agrippine, en 1653, fit scandale par son athéisme et fut vite interdite. Ses deux romans d’anticipation, lesÉtats et empires de la Luneet lesÉtats et empires du Soleil, ne purent être publiés de son vivant. Ces romans racontent les aven-tures d’un voyageur débarqué sur la Lune puis sur le Soleil. Ce voyageur rencontre les habitants de la Lune et du Soleil, ce qui permet à Cyrano de relati-viser les mœurs des Terriens et de se moquer des conventions. Ses idées libertines et son athéisme attirèrent beaucoup d’ennemis à Cyrano, et outre ses difficultés pour être publié, il fut victime en 1654 d’un accident qui ressemblait à un attentat : il reçut une poutre sur la tête en passant sous un échafaudage – Edmond Rostand reprend cet événement dans la fin de Cyrano. Il mourut l’année suivante des suites de cette blessure.
10
11
Le romantisme et le néo-romantisme Rostand, le néo-romantiqueLe romantisme se caractérise par Edmond Rostand est ce qu’on pour- l’appel à la sensibilité individuelle, aux rait appeler un néo-romantique. émotions, à l’imaginaire, et par le  lyrisme (l’expression poétique de Après l’échec desBurgravesde Victor personnels). sentiments tHreu gseo menb la1i8t 4c3o,nled arommnéa.ntMisamise i la cu otnhnéâu-tLe romantisme prône la victoire des un dernier moment d’éclat avec le passions et des sentiments contre la Cyrano de Bergerac c’est l’amour sous ses formes :d’Edmond Rostand, raison qui fut une des dernières réussites les plus extrêmes, la mélancolie… du théâtre en vers, « à la manière Avec le romantisme apparaissent de romantique ». nouvelles formes littéraires, comme, au théâtre, le « drame romantique », Qu’est-ce que le romantisme ?qui mélange le tragique et le comique et peut tout représenter, sans plus se Le romantisme est un mouvement soucier des règles de vraisemblance ou larEtiustrioqpuee  epte lnitdtéarnati rlea  qpurie dmoièmrien e mtooiutitéedunité de la tragédie classique. du XIXe Pour ce qui est du style, les romanti-siècle. Ce mouvement regroupe en réalité une grande diver- ques favorisent un vers libre et un sité de genres et d’auteurs. vocabulaire direct, sans périphrases Le romantisme va apparaître en pour éviter les termes triviaux. France d’abord dans la poésie.Les Méditations poétiquesde Lamartine, en 1820, représentent le premier grand succès du romantisme français, avec le fameux « Ô temps suspends ton vol ! ».
Le mouvement romantique se déve-loppe ensuite autour de Victor Hugo, Stendhal, Vigny.
Le romantisme français a pour particularité de s’affirmer en opposi-tion au classicisme, notamment à travers la grande bataille en 1830 autour d’Hernani, drame romantique de Victor Hugo.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin