Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Fiche de lecture : "Homo economicus", de COHEN

De
6 pages

N’attendez plus ! Découvrez dès à présent le contenu de ce livre grâce à cette fiche de lecture !

Publié par :
Ajouté le : 06 avril 2015
Lecture(s) : 842
Signaler un abus


Fichedelecture⎢Economie

Fiche de lecture
Homo Economicus,
Prophète (égaré) des temps nouveaux
D. COHEN, 2012

DécouvrezlefabuleuxlivredeDanielCOHEN.ProlongeantLaProspéritéduvice,COHEN
nousproposeuneréflexionsurlebonheur,samesure,ainsiquesurl’évolutiondenotre
sociétéetdelaplacequ’elleaccordeàlacompétitionetàlaproductionderichesses.

DeRomeàPékin,dujeuvidéoSecondLifeaufilmWallStreet,enpassantparlesouvrages
d’économistes,philosophes,romanciersetanthropologues,COHENmultiplielesréférences
brillammentplacéesetexpliquées,àtelpointquecetouvragepeutvousservirtanten
économieetsociologiequ’enphilosophie!


Tabledesmatières
Introduction....................................................................................................................................2
I/Lebonheurintérieurbrut............2
II/Letravail,unevaleurenvoiededisparition...............................................................................2
III/Ledéclindel’empire.................................................3
IV/Ledécentrementdumonde......................................................................3
V/Lagrandecrisedel’Occident......................................4
VI/LecauchemardeDarwin...........4
VII/Laconditionpostmoderne.......................................................................5
Conclusion.......................................................................6



N’attendezplus!Découvrezdèsàprésentlecontenudecelivregrâceàcettefichede
lecture!




Fichedelecturetapée.

6pagesenpoliceCambriataille11.

1

Fichedelecture⎢Economie

Introduction
«Toutlemondecherchelebonheur,‘jusqu’àceluiquivasependre’,disaitPascal.»
Lesenquêteseffectuéessurlebonheurdessinentlemêmeconstat:«lebonheurrégresseoustagne
dans les sociétés riches, en France comme ailleurs». Pourquoi? La réponse semble être: «les
humainsnepeuventêtreheureuxcarilss’habituentàtout».
Quellessontlescaractéristiquesdecettequêtedubonheuretpourquoisemble-t-ilplusdifficileà
atteindre?
L’Homoeconomicusentredanslapiècequel’hommemoralquitte.Lamanieduclassementa
conduitlemieuxàl’emportersurlebien,tendantàéliminerlesplusfaiblesetàaccroîtreles
inégalités.Nousvivonsdansunepériodeparadoxaleoùl’économieestsomméede«prendreen
chargeladirectiondumonde»alorsmêmequelesbesoinssociauxsedéplacentversdessecteurs
non-marchand.Ilfautdoncrepenserlelienentrebonheurindividueletmarchedelasociété,en
évitantdeuxécueils:pensersavoirmieuxqu’autruicequiestbonpourluiouaucontrairelelaisser
sedébrouiller.

I / Le bonheur intérieur brut
L’Homme perd du temps, ce qui n’est pas sans conséquences néfastes. Ainsi, R. PUTNAM
(sociologue)estime-t-ilqueledéclindel’espritciviqueaméricainestliéàlatélévision,quiconduità
négliger le «capital social». Outre fournir des gratifications immédiates, elle transforme notre
regardsurlemondeetnous-même.Aveclapublicité,ellejouesurcebesoin«maladif»del’Homme
desecompareràautrui.Néanmoinscetterivaliténes’appliquepasàtout,maisseulementauxtraits
visiblesdelaréussitesociale,d’oùladistinction«bienextrinsèque»(signesderéussite)/«bien
intrinsèque»(liésàl’affectiondesautres–relatedness)deB.FREY(économiste).Lemodèlepeak-
end(«pic-fin»)deD.KAHNEMAN(Nobeld’Éco)expliquantladifficultéàêtreheureux:onneretient
quelesmomentsintensesetledernier.
Unautretraitfondamentaldel’Hommeestsacapacitéd’adaptation.PourA.EHRENBERG,l’homme
moderneaspireàl’autonomieetàlaréalisationdesonattentes,maiss’heurteàunobstacle:la
compétition avec autrui. TOCQUEVILLE faisait la même observation: après avoir «détruit les
privilègesgênantsdequelques-unsdeleurssemblables;ilsrencontrentlaconcurrencedetous.»
Leséconomistesontsouventrécuséladistinctionentreplaisirsvulgairesetplaisirsélevantl’âme.
Maisvitennousunêtrerationnel,etunautreirrationnel,etilnousfautapprendreà«gérernotre
irrationalité»(J.ELSTER).»L’Homoeconomicusmaximiseuneutilitémaisilnesaitpascelledequi.»
L’Homoeconomicusétantunefictioninventéeparleséconomistesdontlaprincipalecaractéristique
estd’êtrerationnel.Néanmoins,leparadoxedeCONDORCETmontrequelarationalitédechacunne
seconjuguepasenunerationalitédel’ensembletoutenéclairantl’irrationalitédesindividus.
B.FREYdonnedixconseilsinHapiness:aRevolutioninEconomics(2008)parmilesquelsonpeut
retenir:nepasvivreseul(conjointetamis),gagnerdel’argent(maisnepasêtreobsédéparlui),
vieillirenbonnesanté,croireenquelquechose(avoirunmeaningoflife)etcesserdesecomparer
auxautres,surtoutenmatièredebeauté.

II / Le travail, une valeur en voie de disparition
Denosjours,lesgrandesfirmesmanagentparlestress.Cesméthodesnerecherchentqu’uneseule
chose:leprofitdel’entreprise.«Thebusinessofbusinessisbusiness»déclaraitFRIEDMAN;le
capitalismeestamoralpourA.COMTE-SPONVILLE.End’autrestermes,lesentreprisesn’ontpasde
problèmesmorauxetsontrégiesparl’efficacité.Lestressdesemployésdébouchantsurdela
«contre-productivité»(I.ILLICH)(cf.articledeP.Y.GOMEZsurlesupermarché:«Lessourcesdela
contre-productivité»).
2

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin