Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : DOC - PDF

sans DRM

La mort de Napoléon

De
13 pages

Analyse littéraire et fiche de lecture sur La mort de Napoléon, d'après le livre « Le mythe de Napoléon » de Simon Leys. Cette analyse littéraire sur Le mythe de Napoléon et sa mort a été rédigé par une étudiante en Lettres.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

La mort de Napoléo nde Simon Leys ou l’art de b riser
le mythe
1. Introduction
Simon Leys, grand écrivain belge, s’est fait connaître par de nombreuses œuvres
dans des genres diversifiés. En effet, il est à l’origine de nombreux essais comme le s
Essais sur la Ch,inL e’ange et le cachalo otu encore Protée et autres ess.a isIl s’est
également illustré dans la fiction avec le roman qui s’intitule La mort de Napolé.o nÀ
travers cette œuvre, l’auteur réécrit l’exil de Napoléon sur l’île de Sainte-Hélène. Il no us
raconte que l’homme d’armée n’est pas mort sur cette île car il a échangé sa place avec
un sosie. Grâce à cette stratégie, Napoléon espère reconquérir le pouvoir. Simon Ley s
nous relate son périple jusqu’à ce pouvoir qu’il ne regagnera jamais plus. Dès le début de
l’œuvre, la position de Simon Leys à l’égard du mythe de Napoléon semble ambiguë. En
effet, on remarque dès la première page une épigraphe de Paul Valéry : « C’est pitié de
voir une forte tête, comme celle de Napoléon, vouée aux choses insignifiantes, comme
sont les empires, les évènements, les tonnerres du canon et de la voix, croire à la gloire,
à la postérité, à César,- s’occuper des masses mouvantes et de la surface des peuples…Il
1
ne sentait donc pas qu’il s’agit de bien AUTRE CHOSE ? ». Cette épigraphe semble
s’opposer à l’image idéalisée de Napoléon, qui fut un véritable mythe à travers les
siècles. Cette épigraphe s’oppose à la vision idéalisée qu’avaient les auteurs du XIXe
siècle comme Balzac par exemple : « Qui a été le plus beau pouvoir connu, le pouvoir le
plus concentré, le plus mordant, le plus acide de tous les pouvoir ;s singulier génie qui a
promené partout la civilisation armée sans la fixer nulle part ; un homme qui pouvait
2tout faire parce qu’il voulait tout… » C’est la raison pour laquelle j’ébaucherai dans ce
travail une réponse à la question : Comment Simon Leys réécrit-il le mythe de
Napoléon ? Pour y répondre, je commencerai par évoquer la figure de Napoléon,
véritable héros à travers les temps. Ensuite, j’analyserai la façon dont Simon Leys
1 LEYS S.,La mort de Napolé ,o nLecture d’Agnieszka Pantkowska, Editions Labor, coll. « Espace Nord »,
Bruxelles, 2002, p.8.
2
GENGEMBRE G., La légende de Napoléon vu par Hugo, Dumas, Balzac, S tPeon cdkheatl…, Jeunesse, coll.
« Mythologies », Paris, 2002, p.5.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin