La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Metho UdeM_sept2010.pptx

De
13 pages
  • mémoire - matière potentielle : visuelles
  • exposé
1 1 Dave Saint-Amour Centre de recherche du CHU Sainte-Justine Départ. d'ophtalmologie et de psychologie, UdeM Départ. de psychologie, UQAM 2 Lawrence H. Summers, The president of Harvard University, 2005.
  • évaluation du traitement visuel
  • sud du québec nunavik
  • impact sur test de la figure complexe de rey
  • biais culturel dans l'observation des techniques de maternage
  • mercure
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Dave Saint-Amour
saint-amour.dave@uqam.ca
Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
Départ. d’ophtalmologie et de psychologie, UdeM
Départ. de psychologie, UQAM
2
Lawrence H. Summers, The president of Harvard
University, 2005.
1
1 La Chambre de la jeunesse est saisie d’une déclaration en vertu de
l’article 38 de la Loi sur la protection de la jeunesse visant à faire
déclarer compromis la sécurité et le développement d’une enfant
de 3 ans en raison du comportement des parents. Ceux-ci sont
originaires d’Asie. Leur enfant a été placé en famille d’accueil et les
parents le réclament. Les évaluations psychologiques réalisées
amènent l’expert à conclure que les parents sont déficients. Pour
en arriver à cette opinion, le psychologue s’est servi d’un test de
QI qu’il a présenté en traduction simultanée à ces parents
cambodgiens. De plus, en observant la manière dont les parents
parlaient de leur enfant, sous l’angle de leur responsabilité, sans
expression affective, le psychologue a conclu qu’il n’y avait pas
d’attachement envers l’enfant.
4
Un contre-expert met en évidence plusieurs points :
1. Les parents ont vécu sous un régime totalitaire [… ] Ils gardent toujours une
crainte de l’autorité et la frontière est mince pour eux entre une évaluation et
un interrogatoire. Ils n’ont aucun point de référence pour comprendre les
intentions du psychologue.
2. L’interprétation des tests administrés n’est pas fiable puisqu’il s’agit de
personne n’appartenant pas à la même population que celle ayant servi à
valider les tests. Il appert que la plupart des tests utilisés en Amérique ont été
construits et validés auprès d’une population occidentale, le plus souvent nord-
américaine, ce qui pose clairement un problème ici.
3. Il existe un biais culturel dans l’observation des techniques de maternage qui
a induit en erreur le psychologue ayant mené l’expertise initiale.
Source:
http://www.ordrepsy.qc.ca/pdf/Fiche_Deonto_Janv02.pdf
5
6
2
2 NON!
Humm…!?!
7
Impact sur test de la Figure complexe de Rey?
Hedden et al., 2008. Psy Sc., 19, 12-17; Han & Northoff, Nat Rev.Neuro, 2008 8
Calcul numérique symbolique , i.e. chiffres arabe (3+4) Non-symbolique ( * vs **)
Cantlon & Brannon, TRENDS in Cognitive Sciences, 2007 9
3
3 10
11
12
4
4 13
Herrnstein and Murray 1994
14
Excellente validité prédictive
biais Pas de biais
Anastasi, 1994. Introduction à la psychométrie, Mtl: Guérin
15
5
5 16
17
Universal Nonverbal Intelligence Test (UNIT)
18
6
6 19
Contaminants environnementaux
Métaux lourds et organochlorés: expositions aiguës
Guillette et al., 1998 Walsh et al. Occup Environ Med, 2010
20
Contaminants environnementaux
Quel est l’impact d’expositions chroniques?
21
7
7 Contaminants environnementaux
Expositions prénatales au Québec: le sud versus le nord
98 82 100
80 90 Mercure BPCs
80
70 60
60
50 40
40
30
21 20
20
4.8
10
0 0
Sud du Québec Nunavik Sud du Québec Nunavik
Rhainds et al., 1999
22
Contaminants environnementaux
Étude prospective au Nunavik (Dewailly et al.)
93 95 97 99 01 03 05 07 09
Programme de surveillance
du sang de cordon
N=483
Suivi à 6 mois
Suivi à 10 ans
N=228 N=300
Suivi à 5 ans
N=110
23
24
Saint-Amour et al., 2006
8
8
Moy (µg/Kg lip)
Moy (nmol/L) Contaminants environnementaux
Suivi à 6 mois: évaluation de l’acuité et la mémoire visuelles
Test de Teller Test de Fagan
25
Contaminants environnementaux
Suivi à 5 ans: évaluation de la motricité fine et grossière
26
Contaminants environnementaux
Suivi à 5 ans: évaluation du traitement visuel précoce (PEV)
Mercure
+
n = 77
BPCs
(après
ajustement)
n = 74
n = 65
Saint-Amour et al. Neurotoxicology, 2006
27
9
9 Contaminants environnementaux
Suivi à 10 ans: évaluation du traitement visuel précoce (PEV)
28
Contaminants environnementaux
Suivi à 10 ans: évaluation du traitement visuel précoce (PEV)
Oz
High Hg exposure
Low Hg exposure
**
Ethier (…) Saint-Amour, En préparation
29
Enfants d’âge scolaire Enfants d’âge
hautement exposés au scolaire faiblement
mercure exposés au mercure
30
10
10

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin