La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

DECENTRALISATION ET DECONCENTRATION DEUX CONCEPTS MENECHMES ?

De
2 pages

DECENTRALISATION ET DECONCENTRATION DEUX CONCEPTS MENECHMES ? Résumé:Cet article est un extrait d’un large dossier sur deux concepts qui alimentent souvent les débats : la déconcentration et la décentralisation dans le domaine de l’éducation : Quels enjeux à l’heure du PAQUET-EF ?

Publié par :

Ajouté le : 13 mars 2015
Lecture(s) : 5
Signaler un abus
DECENTRALISATIONETDECONCENTRATION
DEUXCONCEPTSMENECHMES ?
Résumé:Cet article est un extrait d’un large dossier sur deux concepts qui alimentent souvent les débats : la déconcentration et la décentralisation dans le domaine de l’éducation : Quels enjeux à l’heure du PAQUET-EF ?
Parler d’un pilotage efficace de notre système éducatif, c’est mettre en orbite une bonne stratégie des activités et des dispositifs d’action qui visent essentiellement la réussite scolaire. Cela appelle de la part des pouvoirs publics des actions qui se traduisent dans une double politique de déconcentration des services de l’État à travers ses différentes structures à la base et de décentralisation vers les collectivités locales, autonomes dans leur gestion.
De la décentralisation………
Dans la loi d’orientation, l’éducation comme compétence transférée aux collectivités locales est renouvelée, mais l’état reste garant des grandes orientations stratégiques et encadre les collectivités au respect des objectifs généraux de notre politique éducative. Le principe de l’organisation décentralisée est un processus de transfert progressif de pouvoirs de l’Etat central aux populations à la base, dans des domaines de compétences donnés avec l’attribution de ressources correspondantes à leur réalisation.
L’Etat en cédant une partie de ses fonctions, responsabilités, ressources, budgets et pouvoirs aux entités décentralisées cherche à réorganiser l’action publique au niveau local et engage le développement du système éducatif sur une base territoriale et non plus exclusivement centralisée.
De la déconcentration……… La difficulté de l’organisation administrative, d’une gestion efficace centralisée justifie la logique de déconcentration pour un meilleur cadrage académique.
Faux clonede la décentralisation, la déconcentration est pour l’administration centrale, une délégation de ses prérogatives vers les services administratifs régionaux et départementaux. Il s’agit d’un aménagement hiérarchique de la gestion qui s’appuie sur les inspections d’académie, les inspections
de l’éducation et de la formation et autres structures à la base chargées d’appliquer au plus près les instructions du niveau central.
L’Etat reste en effet, la seule personne morale à tous les niveaux de la déconcentration, même si on note de part et d’autre une multiplication des centres de décisions autonomes.
De l’efficacité des deux options
Dans ses priorités, le programme sectoriel de l’éducation se fixe comme priorité la poursuitele et renforcement de la décentralisation/déconcentration des programmes éducatifs pour une gouvernance plus efficace, plus efficiente et plus inclusive. La principale stratégie s’oriente vers un système de partenariat entre toutes les parties prenantes (autorités scolaires déconcentrées, collectivités locales, société civile, secteur privé et partenaires techniques et financiers).
En effet, le choix de ces deux options s’inscrit dans une démarche d’aide à la performance des politiques éducatives pour une plus grande efficacité. Cette performance s’articule organiquement autour de trois axes majeurs :
d’abord un accès équitable du système par la réduction des inégalités de réussite entre les élèves. ensuite une qualité améliorée, centrée sur la mesure de l’efficacité des apprentissages et des acquis des élèves; et enfin une gouvernance transparente centrée sur la mesure de l’efficience, rapport entre les résultats et les moyens mobilisés, dans un contexte de reddition des comptes.
C’est pour dire enfin que le pilotage de notre système est pour l’essentiel assuré par un système d’impulsion par objectifs entre l’administration centrale du ministère et les structures déconcentrées.
Mouhamadou Bamba MBAYE Inspecteur de l’Education IEF/Tivaouane
TEL : 77 509 82 63
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin