Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

LA MARQUISE DU CHÂTELET (1706-1749)

De
16 pages

LA MARQUISE DU CHÂTELET (1706-1749)

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 83
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

 
LA MARQUISE DU CHÂTELET (1706-1749)
Page 1
Par Naty GARCIA GUADILLA
 En 2006, la Bibliothèque Nationale de France, site Richelieu, à Paris, présente, du 7 mars au 3 juin, à l'occasion du bicentenaire de la naissance de la Marquise du Châtelet une exposition intitulée : « Madame du Châtelet. La femme des Lumières ». Son intelligence, son caractère passionné, son absence de préjugés, son intérêt pour les sciences et la philosophie, en font l'une des premières femmes savantes de son époque. Qui est Madame du Châtelet ?   Gabrielle Emilie Le Tonnelier de Breteuil, future Marquise du Châtelet, est née le 17 décembre 1706.  Son père, Louis Nicolas de Breteuil (1648-1728), appartient à une famille très riche. Les Breteuil ont été, depuis le 15e siècle, des gens de robe. C'est Charles IX qui remet en 1579 ses lettres de noblesse à Charles Le Tonnelier de Breteuil, originaire du Beauvaisis, en le faisant secrétaire de la Chambre du Cabinet du roi. Sa famille s'illustre ensuite dans les plus hautes charges de justice. Louis Nicolas de Breteuil est un grand séducteur. Les portraits du château de Breteuil nous montrent un bel homme, d'une stature imposante, le regard altier. Il aura plusieurs maîtresses et une épouse avant de se marier avec la mère d'Emilie. Il aura aussi une fille, Michèle, qu'il n'a jamais vue et qu'il ne reconnaît pas. Un notaire découvre son origine et la lui révèle. Et en 1736, cette fille, qui est devenue nonne, intente contre son père un retentissant procès en reconnaissance et en droits d'héritage. Elle est soutenue par sa demisoeur, Gabrielle Emilie, Marquise du Châtelet.
 Sa mère, Anne de Froulay, descend d'une famille de militaires. L'un de ses ancêtres, le maréchal de Tessé de l'Ordre de Malte sera connu par ses talents et fera briller le bailli de Froulay. On peut comprendre ainsi l'éducation et le caractère rigide et imposant de la mère d'Emilie, qui, plus proche de son père, aura avec cette femme austère des relations très conflictuelles.
Mariage des parents d'Emilie et vie de famille
C'est en 1697, à l'âge de 49 ans, que Louis Nicolas épouse Gabrielle Anne de Froulay. Il a 58 ans à la naissance d'Emilie, et, assagi, il se consacre maintenant entièrement à sa famille.
A partir de 1699, Louis Nicolas obtient une charge à Versailles en tant qu'introducteur des ambassadeurs auprès du roi, chef de protocole : il a ainsi l'honneur de travailler directement avec le roi.  Les Breteuil vont avoir six enfants, mais seuls trois survivront. C'est une époque où, dans les classes supérieures, la mère ne nourrit pas ses enfants nouveau-nés : ceux-ci sont envoyés en nourrice, avec un taux très fort de mortalité : « il fallait deux enfants pour faire un homme ».  
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin