Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les franchises ont-elles modifié les comortemtns d'achats de ...

De
8 pages

Les franchises ont-elles modifié les comortemtns d'achats de ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 89
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

n° 158 - Octobre 2010
eproduction sur d’autres sites interdite mais lien ers le document accepté  http://www.irdes.fr/Publications/2010/Qes158.pdf
Les franchises ont-elles modifié les comportements d’achats de médicaments 
idénam ambiahopina, arc erronnina, rdes
Les franchises de 0,5 € sur les boîtes de médicaments, mises en place le 1erjanvier 2008, avaient notamment pour objectif d’inciter les individus à réuler leur consommation de médicaments éanmoins, la somme prélevée par boîte étant la même uels ue soient la nature du médi cament, le niveau de ressources et l’état de santé des individus, cette chare financière pèse plus fortement sur les individus malades ou à faibles revenus et peut les contraindre à renoncer à des soins utiles fin d’apporter un premier éclairae sur ces hpothèses, une analse a été menée à partir de données déclaratives de l’nuête santé protection sociale  2008
12  des enuêtés déclarent avoir modifié leurs achats de médicaments suite à la mise en place des franchises e comportement est influencé par le niveau de revenu et l’état de santé  la probabilité de déclarer avoir modifié ses achats est de  points plus élevée che les individus anant moins de 80 € par mois, comparés à ceu anant plus de 1 1 € par mois, soit un uasidoublement de cette probabilité lle est plus élevée de 2 points che les individus souf frant d’une patholoie chroniue, comparés au autres ne différence similaire est observée entre les individus déclarant un état de santé moen, mauvais ou très mauvais comparés à ceu ui se déclarent en bonne santé
Desleuispboueem   rlfranchises1errtcfised sboeju-stinraaurten vsaels esmAsserdtl sabispone rest de, des  n ajvnei r02801irs publes pouvod ontie  d sci àse hcsirfnaec smédioon-sp rss lecta l ee tsnoecitealrp uaemli trsensmiolugér reletic rler ins gearou pts e àhcuad  eernive2  à  sont appliquées sur rance maladie pour plusieurs catégories fessionnels de santé auquels celui-ci a1 L’autre objectif est de déaer des éconoies de soins  0, € sur les boîtes de médica- recours et objectif se rattache eplicite-poed snieàn iln a eac ronntssa ccroésset icesuse ceirucs étl rué an fi fdeiaoc ale ments et les soins d’auiliaire et 2 € sur les ment à la problématique du risque moral iosnses nod aritéliola ou iers.ifatlial ptt eoctnuld ehlla eidaerncla  lrecae transports sanitaires e montant cumulé celle-ci présuppose qu’une couverture 2 Cf. ossier de presse du Projet de loi et de de ces franchises est plafonné à 0 € par élevée des dépenses de santé par l’Assu-ansi desouc 02L : «80   etn iosnopser tasilibafinanitursoé alciPe eecd tnal ecé an pour l’ensemble des prestations concer- rance maladie obligatoire et complémen- un dieicffereotép de nc ndetnasl éesne ed s es chap nées n sont eonérés les individus âgés taire incite les individus à consommersouis à la franchise correspondent à des chaps de moins de 18 ans, les bénéficiaires de la trop de soins ou des soins trop chers auéd edculiarties ppensiudanne trèe sel oc aosntia donée cadietn snee tsu  neeple ouverture maladie universelle complé- regard de leur utilité  ceci entraîne unepuisue en rance 0  des consultations se mentaire - ainsi que les femmes perte de ressources pour d’autres biensetne trniune par nnanordo snisio son ed nsairtce he césbreuo  uateld doub le soitce enceintes à partir de leur siième mois ou services et donc une perte de bien-européens. » de grossesse, mais pas les individus en être collectif aul, 18 es franchisesa uteurs référents: bidenachopinahoo.fr Affection de longue durée A visent à imposer au individus un certainonninirdes.freprr
I n s t i t u t d e r e c h e r c h e e t d o c u m e n t a t i o n e n é c o n o m i e d e l a s a n t é
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin