Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Administration municipale du 9e arrondissement. Extrait du registre des délibérations et du procès-verbal de la séance extraordinaire du 9 thermidor an VII... jour auquel on a célébré la fête de la Liberté au temple de l'Être suprême

11 pages
Lamberté ((Paris,)). 1799. France (1795-1799, Directoire). In-8 °. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

A
liberté, égalité.
ADMINISTRATION
j t #,."$
C I P A L E
.r .-- - ,
y'- &
D#S^EUVÏÉM%\ £ ARRONDI S SEMENT.
E X/T R A
Du registre des délibérations et du procès-
verbal de la séance extraordinaire du 9
; thermidor an 7 de la république française,
jour auquel on a célébré. la fête de la
Liberté au temple de PEtre suprême.
!'!rI' ■■-** -. ;. h ';"- >*■
A Dix heures précises du matin , les
citoyens Lemoine , président provisoire ;
Baradelle, Degaigné, Bertrand, adminis-
trateurs ; Taine, commissaire du pouvoir
exécutif; Fredui, secrétaire en chef; tous
en costume, se sont rendus à la salle du
conseil.
Les autorités constituées de l'arrondisse-
ment; savoir :
* Les juges de paix et leurs assesseurs ,
, Les commissaires de police,
( 2 )
Les membres des comités de bienfaisance >
Les membres des conseils de discipline
militaire, ,
Les commissaires aux poudres et sal-
pêtres ,
Le commandant de l'arsenal,
Les instituteurs et institutrices primaires
de l'arrondissement avec leurs élèves se sont
réunis à la salle du conseil, ainsi qu'ils y
avaient été invités.
Le président donne lecture du programme
des fêtes des neuf et dix thermidor, publié
par le ministre de l'intérieur.
A onze heures, l'adjudant de brigade chargé
du détail vient annoncer au président que
la garde nationale sédentaire avec ses dra-
peaux et tambours, ainsi qu'un détache-
ment d'infanterie de ligne , étaient en ba-
taille sur la place , et qu'il était inutile
d'attendre la cavalerie qu'on avait demandée
au général en chef , ainsi que les vétérans,
parce que ces troupes passaient la revue.
'A onze heures , le cortège précédé des
jeunes élèves et d'une musique instrumen-
tale , s'est mis en marche par la place
Jean, l'Arcade, la Maison Commune, les
,. 1
( 3 )
A 2
quais Pelletier et de Gêvres, le Pont-an-
Change , la rue de la Barillerie , le Marché-
Neuf, la rue Neuve-de-la-Cité ; enfin le
temple de l'Être suprême.
L'administration et les juges de paix
placés sur une même ligne , occupent les
fauteuils qui leur sont préparés ; les auto-
rités constituées se placent de droite et de
gauche.
L'orgue exécute Pair , AMOUR SACRÉ
DE LA PATRIE ; qui est entendu debout,
avec un silencieux recueillement. -
Ensuite le commissaire du pouvoir exé-
cutif a fait lecture du programme des fêtes
des neuf et dix thermidor, envoyé par c,
ministre de l'intérieur , et en arrequis l'exé-
cution.
Un musicien de l'Opera chante plusieurs
Strophes de la Marseillaise , accompagné
de la musique placée dans les ci-devant
Tubes.
Le citoyen Baradelle, l'un des adminis-
trateurs y prononce un' discours qui a été
suivi de mille cris de vivé la, république !
vive la république l
, '- Suit la teneur du discours :
(4)
DISCOURS
POUR la fête constitutionnelle du neuf
thermidor.
CITOYENS,
Toutes les époques de notre immortelle
révolution qui virent s'écrouler une tyran-
nie quelconque, seront éternellement chères
aux cœurs républicains. Leurs mécontente-
mens particuliers , leurs douleurs person-
nelles se tairont toujours devant les prin-
cipes éternels , conservateurs des gouver-
nemens libres, devant ces grands principes
qui n'avouent d'autre autorité que celle
qui s'exerce au nom du peuple et pour le
peuple, qui, dans les républiques anciennes
armèrent le bras des Scœvola , des Brutus,
qui soumirent Aristide lui-même au juge'
ment de l'ostracisme , par cela seul que ses
concitoyens étaient fatigués de l'entendre
appeller le juste par excellence.
0 mémorables journées de thermidor !
3e sont ces principes consacrés par notre

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin