Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Adresse à l'Assemblée-Nationale, pour les citoyens-libres de couleur, des isles & colonies franc?oises . 18 octobre 1789

10 pages
[S.l., 1789]. 1789. [2]-9 p. ; in-8.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

ADRESSE
A L'ASSEMBLÉE-NATIONALE;
Pour les Citoyens-Libres de Couleur, des Isles
& Colonies Françoise.
18 Octobre 1789.
A D R E S S E
A L'ASSEMBLÉE-NATIONALE,
A NOSSEIGNEURS,
Noffeigneurs les Repréfentans de la Nation.
NOSSEIGNEURS,
LES Citoyens libres , & Propriétaires de
couleur, des Ifles & Colonies-Françoifes,
ont l'honneur de vous repréfenter
Qu'il escifte encore , dans une des Con-
trées de cet Empire , une efpéce d'hommes
avilis & dégradés ; une claffe de Citoyens
voués au mépris , a toutes les hurmiliatìons
de l'efclavage ; en un mot, des François
qui gémiffent, fous le joug de l'oppreffion.
Tel est le fort des.infortunés Colons-
Américains, connus , dans les Ifles, Fous
le nom de Mutâtres, Quarrerons ,&.
■A
2
Nés Citoyens &. libres, ils vivent écran-,
gérs dans, leur propre Patrie. Exclus de
toutes les Places, de toutes les Dignités,
de toutes les Professions r on leur interdit,
jusqu'à l'èxercice d'une partie des Arts Mé-
chaniques ; soumis aux distinctions les plus
aviliffantes, ils trouvent l'efclavage , au
fein même de la Liberté.
Les Etats-Généraux ont été convoqués.
Dans toute la France, on s'est empressé
de seconder les vues bienfaifantes du Mo-
narque : les Citoyens de toutes les Classes
ont été appellés au grand oeuvre de la Ré-
génération publique ; tous ont concouru
à la formation des Cahiers , & à la no-
mination de Députés , chargés de défendre
leurs droits;, & de stipuler leurs intérêts.
Le cri de la Liberté a retenti dans l'autre
Hémisfhère.
Il auroit dû , sans doute , étouffer juf-
qu'au souvenir de ces diftinctions outra-
geantes entre les Citoyens d'une même
contrée ; il n'a fait qu'en développer de
plus odieuses encore.
Pour l'ambitieuse Ariftocratie , la Li-

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin